24 Août 2012  |  Édito
Publié dans Sécurité Environnement 05/2012

Éditorial (5/2012)

Le changement climatique devient-il une question de sécurité?
Actuellement, les risques liés au changement climatique sont devenus réels et leurs effets se font déjà ressentir. Les sécheresses et les inondations avec leur lot de récoltes détruites et élévations du niveau de la mer entraînant famines, épidémies et destruction, risquent d’attiser les tensions sociales et contraindre les populations à fuir vers d’autres terres. De plus en plus de politiciens, de responsables de la Défense et de scientifiques s’inquiètent de ces tensions engendrées par le changement climatique. En juillet 2011, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, lors d’une réunion du Conseil de sécurité avait déclaré: «Non seulement le changement climatique exacerbe les menaces pour la paix et la sécurité internationale, mais il est lui-même une menace pour la paix et la sécurité internationale».
D’autres menaces pour la sécurité viendront de la santé avec, par exemple, les maladies liées à l’eau insalubre et à l’expansion de la malaria où certains cas ont déjà été signalés au sud de l’Europe. Selon l’Unesco, l’accès à l’eau potable reste un combat pour l’être humain. En effet, entre 800 millions à un milliard de personnes ne bénéficient d’aucun accès à une source d’eau potable. De plus, les zones de famine et de pauvreté vont encore s’agrandir.
Si la communauté internationale ne prend pas ses responsabilités face à tous ces problèmes, le changement climatique attisera le ressentiment entre les principaux responsables et ceux qui sont le plus touchés. Ceci déterminera les futures tensions politiques et créera des pressions croissantes, surtout sur les pays qui ont une grande responsabilité sur les émissions de gaz à effet de serre. Selon les Nation Unies, d’ici 2020, on dénombrera des millions de migrants «environnementaux» avec comme incidence une augmentation du nombre de conflits dans les régions de transit et de destination.
Sans nul doute, le changement climatique est une menace pour la sécurité mondiale et va encore avoir des impacts géopolitiques de plus en plus importants dans le monde. Il accentuera les menaces énumérées plus haut et d’une manière générale, l’environnement va continuer à se dégrader tout en alimentant les instabilités politiques et les conflits existants ayant pour enjeux des ressources qui s’épuisent, surtout si les accès relèvent des pouvoirs politiques.
Malgré tout, je pense que le changement climatique peut être un élément clé des relations internationales futures et le sera surtout à cause de la dimension sécuritaire. Les pays mettront en œuvre des mesures d’atténuation et d’adaptation en tant que contribution essentielle à la sécurité climatique.
 
Par James Dettwiler


POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch