24 Août 2012  |  Informations générales
Publié dans Sécurité Environnement 05/2012

Le thon rouge en voie d’extinction

En janvier 2012, un thon rouge a été vendu 736’000 dollars lors d’une vente aux enchères sur le marché de Tokyo… Un seul poisson! Les médias ont relayé cette information avec le même engouement que s’il s’agissait d’un record de vitesse. Mais aucune mention de la signification catastrophique d’un tel montant. La situation est dramatique - la population de thons rouges de l’Atlantique a chuté jusqu’à atteindre seulement 15 % de son niveau historique et cette pêche est devenue un trafic criminel représentant un marché noir de 4 milliards de dollars. Le prix d’un seul thon peut atteindre 100’000 dollars.
La pêche au thon est contrôlée par de puissants cartels et des gouvernements complices, qui ont mis en place une pêche industrielle ultra-sophistiquée avec des navires suréquipés. Et les plus gros, les plus modernes de ces navires, sont capables de faire des coups de filets gigantesques de 200 à 300 tonnes… Un massacre organisé qui n’est pas prêt de s’achever. Par exemple, la société japonaise d’import-export Mitsubishi Corporation est en train de surgeler des milliers de tonnes de thon rouge. Elle en achète donc le plus possible afin d’anticiper le risque d’extinction de l’espèce. Quand elle aura disparu, dans quelques années, elle ne sera disponible que chez… Mitsubishi. Cette compagnie sera en mesure de satisfaire la demande pendant quinze à vingt ans. En étant la plus grosse source exclusive, elle sera en mesure de fixer les prix qu’elle veut, et fera des milliards de dollars de profits.
Selon plusieurs groupes de protection de l’environnement, si la pêche intensive au thon rouge continue à son rythme actuel, l’espèce devrait disparaître rapidement d’ici moins de 30 ans.


CC - Jean-Pierre Bazard


POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch