25 Avril 2012  |  Sécurité
Publié dans Sécurité Environnement 03/2012

Barrière immatérielle de sécurité SL-V

Une visibilité améliorée, une détection d’intrusion jusqu’à 5 mm du bord, un temps de réponse jusqu’à 7 ms, des départs de cycle automatiques, une protection IP67, une version mécaniquement renforcée et une simplicité de la mise en œuvre avec la possibilité de placer des barrières bord à bord, telles sont les caractéristiques de la nouvelle série SL-V.
 
Les barrières immatérielles de sécurité SL-V offrent de nombreux avantages à l’utilisateur. La visibilité de son état de marche a été améliorée. Deux rangées de LED permettent d’afficher clairement l’état du système. Ainsi, l’opérateur sait immédiatement si le système est en fonctionnement normal ou pas. La série SL-V dispose d’un départ de cycle intégré. La fin de l’alarme est automatiquement détectée et l’intervention d’un opérateur n’est plus nécessaire pour le redémarrage de la machine. Ce système permet de réaliser une détection de bord à 5 mm de l’extrémité de la barrière de sécurité. Il s’agit donc d’une solution plus sûre, mais aussi plus simple à mettre en œuvre, car les barrières peuvent être jointes bord à bord selon tous les angles possibles et ce, sans perte de résolution, ni zone de non-détection.
L’installation est particulièrement simple. Lors du montage, les LED indiquent le bon positionnement et une gamme complète d’accessoires permet d’intégrer les barrières dans toutes les positions. La série SL-V présente une autre exclusivité technique. Grâce à la fonction intégrée de contrôle de dispositif externe, les dispositifs de catégorie 4 peuvent être pris en charge sans relais de sécurité. La capacité maximale pouvant être prise en charge avec la sortie OSSD (output signal switching device) est une intensité de courant allant jusqu’à 500 mA, ce qui permet de commander directement les dispositifs externes. L’avantage est un temps de réaction minimum, le plus court du marché (à partir de 7 ms). Les barrières peuvent ainsi être placées plus proches des équipements auxquels l’accès doit être protégé. La série SL-V permet des départs de cycle automatiques.
 
 
La série SL-V offre une protection IP67. Elle est aussi proposée dans une version mécaniquement renforcée particulièrement compacte: SL-VHM (46,5x40 mm). Elle dispense des habituelles caractérisations coûteuses et complexes de mise en œuvre. Les barrières sont proposées en différentes longueurs de 230 mm à 1270 mm et 1926 mm en version HM.
Ce produit correspond particulièrement à la protection des zones dangereuses des machines et aux constructeurs désireux d’améliorer la sécurité et l’ergonomie de leurs équipements.

Keyence Switzerland
8902 Urdorf
Tél: 0434 55 77 30
www.keyence.ch


26 Septembre 2019  |  Sécurité

Recrudescence du cyber-espionnage dans l’industrie automobile

Les analystes du cabinet FireEye ont observé une recrudescence d’attaques de groupes sponsorisés par des États ou à motivation financière ciblant l’industrie automobile en Europe et particulièrement en France. Un guide pour accompagner les PME manufacturières dans leur politique de cybersécurité est disponible sur le site www.reseau-cti.com/le-reseau-cti/publications/.
05 Décembre 2019  |  Sécurité

Traque et prévention des astéroïdes géocroiseurs

La NASA poursuit à un rythme soutenu la préparation de la mission DART (Double Asteroid Redirection Test) dont le but est de vérifier l’efficacité d’un satellite impacteur pour dérouter un astéroïde géocroiseur susceptible de menacer la Terre. Le lancement de l’engin est prévu vers le début de l’an 2021. Il devrait frapper sa cible, l’astéroïde binaire Didymos, une année plus tard, première étape vers la mise en place d’une défense planétaire. Mais la sécurité de la planète passe aussi par la traque, souvent jugée ingrate, des astéroïdes potentiellement menaçants.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch