24 Octobre 2019  |  Environnement
Publié dans Sécurité Environnement 02/2019

Un site franco‐suisse dédié au radon et à la qualité de l’air intérieur

Lancé en 2016, le projet Interreg France‐Suisse JURAD‐BAT se consacre à la thématique du radon et de la qualité de l’air intérieur. Cette démarche interdisciplinaire a abouti à la création d’une plate-forme, véritable boîte à outils conçue pour informer le grand public, sensibiliser et former les professionnels de la construction et accompagner les collectivités publiques dans la gestion des risques associés.

Une soirée d’inauguration organisée en duplex à Montbéliard et à Delémont, qui a eu lieu le 4 juin, a proposé une démonstration de la plate-forme transfrontalière www.jurad‐bat.net et de ses fonctionnalités. Principal fruit du projet Interreg France‐Suisse JURAD‐BAT (2016‐2019), elle est l’aboutissement de trois ans de travail interdisciplinaire ayant impliqué de nombreux partenaires d’origines professionnelles diverses (professionnels de la construction et bureaux d’études, représentants des autorités locales, régionales, cantonales et nationales en matière de santé et d’énergie, centres de formation et de recherche, associations œuvrant à la communication sur les thèmes du radon, de la radioprotection et de la qualité de l’air intérieur, etc.) de part et d’autre de la frontière franco‐suisse dans l’Arc jurassien.
 
Un outil d’aide à la décision et une démarche de santé publique
Ce projet, codirigé par la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA) et l’Université de Franche‐Comté s’était fixé comme objectif de développer des outils et d’apporter des réponses aux nombreuses questions qui se posent en matière de gestion du risque sanitaire associé à la présence de radon dans les bâtiments, tout en assurant une bonne qualité de l’air intérieur. Pour ce faire, les compétences conjointes de la France et de la Suisse ont servi de socle à la création d’un outil d’aide à la décision à destination des pouvoirs publics, des particuliers et des professionnels du bâtiment.
Le traitement du risque radon s’intègre plus globalement dans une démarche de santé publique au sein des bâtiments de l’Arc jurassien, en considérant la qualité générale de l’air intérieur et la question de l’efficacité énergétique.
La plate-forme JURAD‐BAT constitue une véritable boîte à outils en ligne. Pour répondre au mieux aux besoins des différents acteurs, elle propose des informations générales et réglementaires, des fiches pratiques et techniques pour la mise en œuvre de certains travaux, un système d’information géographique, des modules de formation, un outil d’auto‐évaluation du bâtiment qui permet d’identifier et de comprendre par soi‐même, dans une première approche, les problèmes et solutions au sein du bâtiment.
 
Informer le public et sensibiliser les professionnels de la construction
Les principales missions de ce nouveau site Internet dédié au radon et à la qualité de l’air intérieur sont d’informer le grand public, de sensibiliser et de former les professionnels de la construction ainsi que d’accompagner les collectivités publiques dans la gestion des risques associés.
Le projet JURAD‐BAT est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France‐Suisse 2014‐2020. Il a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et de la Confédération, couvrant respectivement 62 % du coût total français et 19 % du coût total suisse du projet
 
Prof. Joëlle Goyette Pernot
HEIA
1700 Fribourg
Joelle.goyette@hefr.ch
Tél. 079 645 90 21
 
Prof. Régine Gschwind
Université de Franche-Comté
F-25211 Montbéliard
regine.gschwind@univ-fcomte.fr
Tél. +33 (0)3 81 99 46 75


25 Juillet 2019  |  Environnement

Transformer les bâtiments en générateurs d’énergie

L’EPFL devient coordinateur du projet européen Be-Smart, qui doit accélérer l’intégration d’éléments photovoltaïques lors de la construction et de la rénovation de bâtiments, en diminuant ses coûts de 75 % d’ici 2030. Cette démarche s’inscrit dans les normes européennes, exigeant à partir de 2020, des nouveaux bâtiments au bilan énergétique quasi nul.
10 Octobre 2019  |  Environnement

Certification environnementale renouvelée pour une imprimerie en ligne

L’imprimerie en ligne Onlineprinters a renouvelé sa certification pour le label écologique Imprim’Vert. Cette entreprise est certifiée en matière de respect de l’environnement depuis 2017. Elle a ainsi confirmé qu’elle continue à répondre aux exigences strictes de la certification française. Onlineprinters imprime la revue Sécurité Environnement ainsi que La Revue Polytechnique.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch