10 Novembre 2016  |  Sécurité
Publié dans Sécurité Environnement 03/2016

Promouvoir la sécurité au travail en formant des spécialistes

Le 24 juin dernier, trente-six nouveaux ingénieurs de sécurité ont reçu leur diplôme au centre de congrès Kursaal Bern. Ils ont ainsi terminé avec succès le cours spécialisé de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST). En 2016, dix candidats romands et vingt-six Suisses alémaniques ont obtenu le titre d’ingénieur de sécurité.

Le cours organisé par la Suva sur mandat de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST), répond aux objectifs de l’ordonnance du Conseil fédéral sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail. Il encourage l’intégration de divers aspects liés à la sécurité à tous les niveaux de la gestion de l’entreprise, de la stratégie à la mise en œuvre opérationnelle sur le lieu de travail.
Une approche orientée vers le système permet aux ingénieurs de sécurité de conseiller toutes les entreprises en s’adaptant à leur situation individuelle. Il s’agit d’une condition essentielle pour pouvoir satisfaire aux exigences de la directive de la CFST relative à l’appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail.
 
L’évolution remarquable de la sécurité au travail
Dans son discours, Andreas Riesen, responsable du département «Protection de la santé» chez F. Hoffmann-La Roche SA, à Bâle, a rendu hommage à la performance de tous les candidats qui ont terminé avec succès le cours de cette année. Il a relevé le remarquable développement de la protection de la santé et de l’environnement dans les industries pharmaceutique et chimique au cours des vingt-cinq dernières années. Il a également expliqué l’importance de cette formation pour le développement économique d’une entreprise en général et pour la sécurité au travail en particulier. Il a aussi clairement montré la complexité de la tâche qui attend les ingénieurs de sécurité fraîchement émoulus, lorsqu’il s’agit, par exemple, de régler avec des responsables d’entreprise, des problèmes complexes ayant des conséquences sur les procédures de travail.
 
La remise des diplômes aux trente-six nouveaux ingénieurs de sécurité.

Eviter des accidents, sauver des vies
En Suisse, le nombre d’accidents professionnels graves demeure toujours élevé, bien qu’il soit en constante diminution grâce aux efforts déployés ces dernières années. Le cours de la CFST destiné aux ingénieurs de sécurité transmet les connaissances requises afin d’agir concrètement au sein des entreprises pour contrer ce phénomène. Pour la CFST, ce cours contribue également à la mise en pratique du projet «Vision 250 vies», qui entend prévenir les accidents professionnels graves grâce à des mesures préventives et sauver ainsi des vies.
Pour les autorités cantonales et fédérales chargées de l’exécution de la loi sur le travail, la CFST met ce projet en pratique sous le label «SAFE AT WORK» (www.safeatwork.ch).
La sécurité au travail a pour objectif de protéger les employés des dangers menaçant leur sécurité et leur santé sur leur lieu de travail. Les accidents professionnels doivent être évités – bien entendu pour des raisons humaines, car ils engendrent des souffrances chez les travailleurs concernés et leurs proches, mais aussi pour des raisons économiques. En effet, les accidents et les maladies liées à la profession génèrent des coûts considérables, aussi bien pour l’entreprise que pour la société.
 
Les tâches de la CFST
La Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST) fait office de plate-forme dans le domaine de la sécurité au travail et de la protection de la santé. Elle assure une application uniforme des prescriptions de sécurité dans les entreprises, une distribution coordonnée des moyens financiers et une collaboration efficace entre les inspecteurs du travail cantonaux, le SECO, la Suva et les organisations spécialisées. La Suva assure la présidence de la commission, qui est composée de onze membres et à laquelle participent également les délégués des organisations d’employeurs et de travailleurs.
www.cfst.ch
 


12 Mars 2020  |  Sécurité

De nouvelles jumelles de vision nocturne pour l’armée suisse

L’armée suisse va s’équiper de jumelles de vision nocturnes dernier-cri produites en Grèce. Le contrat porte sur la livraison de 8385 unités du dernier modèle de la famille NYX. L’accord porte également sur la mise-à-jour de 5700 appareils plus anciens déjà livrés. Le montant total du contrat se chiffre à 187 millions de francs suisses.
27 Février 2020  |  Sécurité

Un nouveau retardateur de flamme pour le bois

En collaboration avec la société Bruag Fire Protection AG, des spécialistes de l’Empa ont mis au point un nouveau retardateur de flamme destiné au bois et aux matériaux à base de bois. Incolore, il peut être facilement mélangé avec des revêtements et des matériaux cellulosiques, offrant ainsi de nouvelles applications aux entreprises de transformation du bois.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch