15 Avril 2012  |  Énergie & société
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2012

Énergie & société (2/2012)

Les nouvelles exigences de l’IFSN
Suite aux informations fournies par les exploitants, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a identifié huit autres points encore en suspens, qui s’ajoutent aux 37 points de l’analyse de Fukushima. Les Forces motrices bernoises, propriétaires de la centrale de Mühleberg, doivent vérifier la résistance sismique du barrage du Wohlensee, situé en amont de la centrale, ainsi que celle de l’installation d’arrêt d’urgence du réacteur. Toutes les centrales nucléaires suisses doivent vérifier la résistance sismique de l’isolation de l’enceinte de confinement du réacteur et soumettre les résultats obtenus à l’IFSN d’ici au 30 septembre 2012. Une autre exigence concerne l’obstruction du lit des rivières avec effet de barrage. Les centrales de Gösgen et de Mühleberg doivent identifier des rétrécissements susceptibles, en cas d’obstruction complète du lit, d’avoir une influence notable sur la situation en cas d’inondation. Les exploitants ont jusqu’à fin mars 2012 pour apporter les preuves de la maîtrise d’un séisme survenant une fois tous les 10’000 ans. S’il devait être prouvé que la sécurité de la population est menacée, l’IFSN ordonnerait la mise hors service de la centrale nucléaire concernée.

Le rapport annuel de la CORE
En 2011, les activités de la Commission fédérale pour la recherche énergétique (CORE) ont été prioritairement consacrées à l’achèvement du plan directeur de la recherche énergétique, axé sur les quatre thèmes prioritaires «Travail et habitat de demain», «Mobilité de demain», «Systèmes énergétiques de demain» et «Processus de demain». La CORE a défini les thèmes prioritaires du nouveau plan directeur de la recherche énergétique 2013-2016 et lancé les travaux en vue d’en concrétiser les contenus. La focalisation sur quatre thèmes prioritaires doit permettre de renforcer les interconnexions entre les différents programmes de recherche et d’encourager ainsi les projets impliquant plusieurs programmes. Les travaux se sont achevés en 2011. Outre ses activités régulières de coordination de la recherche énergétique, la CORE participe aux travaux du plan d’action «Recherche énergétique coordonnée suisse» élaboré dans le cadre de la nouvelle stratégie énergétique 2050.
www.bfe.admin.ch

Les ressources fossiles de l’Arctique
La conférence internationale Arctic Frontiers, qui s’est tenue à Tromsø, en Norvège, a réuni plus de 1000 responsables politiques et scientifiques afin d’évoquer les problèmes énergétiques du Grand Nord. Elle avait pour but d’étudier des stratégies de développement durable des territoires du Nord pour l’ensemble des Etats riverains de l’Arctique. La conférence Arctic Frontiers, qui s’est déroulée du 22 au 28 janvier 2012, a rassemblé des personnalités venues du Canada, des Etats-Unis, de Finlande, de Norvège et de Russie. Les projets liés aux secteurs du gaz, du pétrole et des énergies renouvelables étaient à l’ordre du jour.


25 Janvier 2016  |  Énergie & société

Énergie & société (1/2016)

    Le gaz peut aussi être une énergie renouvelable Le chauffage au gaz naturel réduit les émissions de CO2 d’environ 25 % par rapport au mazout. Et l’adjonction de biogaz ou d’autres gaz renouvelables permet d’abaisser encore les émissions de gaz carbonique. Grâce à une combustion propre, le gaz naturel limite aussi massivement les émissions de polluants et de...
25 Février 2016  |  Énergie & société

Énergie & société (2/2016)

  On appelle «énergie grise» d’un objet ou d’un système, la somme de l’énergie dépensée pour extraire la matière première dont il est constitué, le fabriquer, l’emballer, le transporter, le livrer, le stocker et le vendre. Sans oublier qu’il faudra encore investir de l’énergie lors de son utilisation, de l’entretien et lorsqu’il arrivera en fin de vie, pour...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch