27 Avril 2020  |  Rétrospective
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2020

Rétrospective (4/2020) - La Revue en 1930

Foudre et lignes électriques
Est-ce que les lignes électriques attirent la foudre? Cette question a fait l’objet de nombreuses controverses dont les arguments reposaient plus souvent sur des hypothèses et des rapports incontrôlables que sur des faits dûment constatés. Il faut dire, à la décharge des témoins suspects d’illusions, que les coups de foudre se produisent avec une telle soudaineté et un aspect souvent si terrifiant que les spectateurs ne sont guère dans un état de sérénité propre à l’observation «scientifique» du phénomène. Mais de longues et minutieuses investigations exécutées par un savant français, M. Dauzère, directeur de l’Observatoire du Pic du Midi, dans les Pyrénées, ont démontré péremptoirement que les réseaux électriques n’exerçaient aucune influence sur le déclenchement des coups de foudre. Ces études ont décelé un fait assez surprenant, à savoir, que ce déclenchement indépendant, nous venons de le voir de la présence de canalisations électriques, est commandé surtout par la constitution géologique du terrain, bien plus que par son relief ou son revêtement (forêts, bâtiments, tours, clochers, constructions métalliques, etc.). (...)

Pour visiter le prochain salon de l’auto à Genève
La Direction générale des Chemins de fer fédéraux vient de prendre une décision qui témoigne une fois de plus de l’importance qu’elle attache au point de vue économique national à la grande manifestation automobile qui se déroulera du 21 au 30 mars prochain. Pour faciliter à chacun la visite de cette exposition, elle a résolu de renouveler la faveur du retour gratuit sur son réseau. Par conséquent, les billets de simple course émis à destination de Genève du 19 au 30 mars et au plus tard le 1er avril, à condition d’avoir été timbrés au Salon, bénéficieront de cette faveur.

La musique synthétique
La reproduction musicale par Pick-Up et T.S.F a posé des questions considérables d’acoustique et de musique. Dans un problème aussi complexe il n’est pas étonnant de voir les physiciens, les musiciens, les compositeurs, les facteurs, avoir des opinions très différentes Cela tient surtout à ce que le physicien a voulu ignorer le musicien ou le facteur d’instruments; pourtant, aucune science autant que l’acoustique n’exige qu’on s’intéresse sinon à la musique art, du moins à la technique musicale, aux instruments et à la manière de les utiliser. Si l’on ignore ce qu’est un orchestre, ce qu’on exige d’un instrument, comment on l’accorde, ce qu’est un ton de rechange, etc., comment pourra-t-on étudier un appareil destiné à la reproduction intégrale de la musique?
D’ailleurs, en cette matière, on ne sait pourquoi les physiciens et les musiciens deviennent intransigeants et cassants. Le physicien confond musical et périodique, et quand on lui fait remarquer que la sonorité qu’il obtient n’a rien de musical, il vous fera la démonstration que la sonorité que vous avez considérée comme non musicale correspond à un nombre de vibration périodiques d’ordre musical. (...)


29 Juin 2020  |  Rétrospective

Rétrospective (6-7/2020) - La Revue en 1950

En Colombie britannique, des experts du Service de l’Education nationale ont procédé à un certain nombre d’essais sur l’influence des couleurs sur les enfants des écoles. Ils sont arrivés, après plusieurs séries d’inspections, à la conclusion que le marron foncé, dont les murs des classes sont fréquemment recouverts, a tendance à ralentir l’activité cérébrale des...
25 Mai 2020  |  Rétrospective

Rétrospective (5/2020) - La Revue en 1940

Malgré les événements, nous apprenons que la Direction du Comptoir Suisse organise sa manifestation économique annuelle pour la quinzaine du 7 au 22 septembre 1940. Les exposants inscrits, provenant de toute la Suisse, sont déjà nombreux et - fait réjouissant - plusieurs maisons y participeront pour la première fois. Il n’est pas douteux que les acheteurs s’intéresseront aussi...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch