25 Mars 2020  |  Rétrospective
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 03/2020

Rétrospective (3/2020) - La Reuve en 1920

Mesures restrictives dans la consommation d’énergie électrique
Actuellement un grand nombre de nos entreprises électriques ont ordonné des mesures restrictives dans la consommation d’énergie électrique et, tout en suivant le régime des eaux dans le courant de l’hiver, ces mesures seront encore renforcées ou devront être appliquées à d’autres entreprises. C’est pourquoi il est d’intérêt public d’orienter les consommateurs d’énergie électrique sur les motifs de ce manque d’énergie ainsi que sur les moyens propres à y parer.
La guerre a occasionné de grandes difficultés pour notre approvisionnement en charbon, qui est en même temps devenu 4 à 6 fois plus cher. Il s’ensuivit que déjà à partir de l’hiver 1917-1918 les usines électriques ne purent pour ainsi dire plus employer de charbon pour leurs réserves thermiques, ce qui amena ainsi une diminution correspondante de leur puissance disponible en hiver. D’autre part, l’augmentation du prix du charbon ainsi que sa rareté eurent pour effet immédiat que dans l’industrie on recourut de plus en plus à la force motrice électrique et qu’ainsi les besoins en énergie allèrent constamment en augmentant. (...)

De l’importance d’une meilleure utilisation du charbon
L’étude du charbon, de ses multiples usages directs, comme combustible, et des centaines de produits précieux que l’on peut en tirer, a subi durant ces dernières années, depuis la guerre surtout, un développement considérable. Les besoins toujours croissants de l’industrie métallurgique et de celles de produits organiques et, d’autre part, la rareté ou l’absence complète de certaines matières premières nécessaires à ces industries ont poussé les chimistes et les métallurgistes à une étude plus approfondie des différentes variétés de charbon, tant au point de vue de leur constitution chimique que des usages auxquels chaque variété se prête de préférence.
Depuis 1915 surtout, toutes les nations belligérantes, même celles qui semblaient gaspiller d’une façon irraisonnée leurs combustibles et leur force motrice, se sont donné pour tâche d’économiser dans la limite du possible les calories aussi bien que les dérivés des charbons. (...)

Des canaux! Des bateaux!
Chacun connaît aujourd’hui les efforts énormes et méritoires faits par l’Association suisse pour la navigation du Rhône au Rhin afin d’attirer l’attention des intéressés et du public sur ce problème, important au premier chef, de la navigation fluviale.
Afin de donner plus d’importance encore à ses efforts, l’Association a pris la décision de créer un organe apte à tenir constamment ses lecteurs au courant de l’état d’avancement des grandes questions en cours d’étude. Cette revue, à laquelle nous souhaitons le meilleur succès, a pour titre: Des canaux! Des bateaux! et la rédaction en a été confié à M. Camille Morel dont on connaît les aptitudes et le dévouement.


24 Janvier 2020  |  Rétrospective

Rétrospective (1/2020) - La Revue en 1900

Chaque jour apporte quelque perfectionnement à ce problème si complexe et intéressant de la télégraphie sans fil; des distances toujours plus considérables sont franchies par les messages transmis au moyen des ondes électriques. Le 20 septembre dernier, des télégrammes étaient échangés entre Wimereux et Chelmford, sur une distance d'environ 140 kilomètres à vol d'oiseau; tel...
27 Avril 2020  |  Rétrospective

Rétrospective (4/2020) - La Revue en 1930

Est-ce que les lignes électriques attirent la foudre? Cette question a fait l’objet de nombreuses controverses dont les arguments reposaient plus souvent sur des hypothèses et des rapports incontrôlables que sur des faits dûment constatés. Il faut dire, à la décharge des témoins suspects d’illusions, que les coups de foudre se produisent avec une telle soudaineté et un aspect...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch