25 Février 2020  |  Informatique & Télécommunications
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2020

Informatique & Télécommunications (2/2020)

Le piratage, première inquiétude des entreprises suisses
Un sondage réalisé par le groupe d’assurances Allianz le révèle : les menaces liées aux attaques informatiques représentent la première inquiétude des entreprises suisses, avant le risque d’une interruption d’exploitation. Plus de la moitié des entreprises helvétiques (57 %), sur la soixantaine interrogée dans le cadre du baromètre annuel des risques d’Allianz, jugent que le piratage informatique est désormais le principal danger qui pèse sur leurs activités. Ce risque passe pour la première fois avant celui des interruptions d’exploitation (56 % des réponses).
Au niveau international, près 39 % des 2700 entreprises sondées s’inquiètent aujourd’hui davantage des menaces associées au piratage informatique que du risque d’une interruption d’exploitation (37 %). C’est la première fois depuis 2013 que la crainte d’une interruption d’exploitation n’est plus en tête des préoccupations au classement de l’assureur. Cette année-là, les cyber-risques étaient situés à la quinzième place des menaces, avec seulement 6 % des réponses.
Dans ce contexte, Allianz rapporte une croissance « à deux chiffres de la demande en cyber-assurances en Suisse. Cette progression témoigne, selon l’assureur, d’une hausse des dommages d’origine informatique. Il constate dans son rapport que « l’interdépendance croissante des réseaux économiques rend les entreprises plus vulnérables aux cyber-attaques », mais relève que, paradoxalement, la couverture de ces menaces reste, pour le moment encore, un marché de niche.
 
Des satellites de télécommunication pour l’Europe, l’Afrique et l’Inde
Lors de son premier lancement de l’année, le 16 janvier dernier, la fusée Ariane 5 a placé en orbite deux satellites de télécommunications pour l’Europe, l’Afrique et l’Inde. Le lanceur européen, dont c’était la 107e mission, a placé en orbite géostationnaire, à 36’000 km de la Terre, les satellites de télécommunications Eutelsat Konnect, pour l’opérateur Eutelsat et GSAT-30, pour l’Agence spatiale indienne (ISRO).
Dans son communiqué, Arianespace indique que le nouveau satellite « tout électrique » Eutelsat Konnect permettra à l’opérateur européen de proposer un accès à un débit maximal de 100 Mbit/s, contribuant ainsi à réduire sensiblement la fracture numérique dans 40 pays d’Afrique et 15 pays d’Europe de l’Ouest.
D’une masse au lancement de 3619 kg, ce satellite, construit par Thalès, sera particulièrement flexible, l’allocation de sa capacité pouvant évoluer selon la demande. Avant le lancement, le directeur général délégué et directeur technique d’Eutelsat, Yohann Leroy, a souligné que « Konnect sera en mesure de mettre de la capacité là où la demande se matérialise vraiment ».
Conçu et réalisé par l’Agence spatiale indienne, GSAT-30, d’une masse au lancement de 3357 kg, fournira de son côté des services de télévision, télécommunication et diffusion pour l’ensemble du territoire indien, y compris les îles les plus éloignées.
 


Informatique & Télécommunications (3/2020)

La première école privée de codeurs et développeurs informatiques vient d’ouvrir ses portes en République démocratique du Congo (RDC), dans un pays et un continent qui souffrent d’un retard important dans le développement du secteur numérique. L’hebdomadaire Jeune Afrique, qui rapporte l’information, indique que la Kinshasa Digital Academy va dispenser aux jeunes Congolais,...
18 Décembre 2019  |  Informatique & Télécommunications

Informatique & Télécommunications (12/2019)

Le ministère chinois des Sciences et de la Technologie a annoncé au mois de novembre la création d’un groupe de recherche chargé d’imaginer ce que sera le standard de sixième génération pour la téléphonie mobile. Sur fond de compétition technologique avec Washington, Pékin affiche ainsi sa volonté de s’imposer comme le champion mondial dans le secteur des...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch