25 Février 2020  |  Carnet de bord
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2020

Carnet de bord (2/2020)

Pierhor-Gasser SA obtient la certification ISO 9001
Après l’officialisation légale de la fusion entre les sociétés Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA en décembre 2019, la nouvelle entité Pierhor-Gasser SA vient de recevoir la certification ISO 9001. Il s’agit d’une première étape vers d’autres objectifs encore plus ambitieux pour cette entreprise spécialisée dans le traitement de monocristaux synthétiques, comme le rubis ou le saphir. Pierhor-Gasser est également engagée dans une démarche de certification ISO 13485, qui devrait aboutir fin 2020.
Fondées respectivement en 1899 et 1927, les sociétés Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA ont rejoint l’entreprise Groupe Acrotec en 2017 avant de fusionner en 2018 sur l’ancien site de production de Pierhor SA à Ecublens (VD).
 
Chiffre d’affaires et entrée de commandes de Tornos
Alors que les activités de Tornos dans les techniques médicales et dentaires, ainsi que dans l’industrie électronique, se sont maintenues à un bon niveau au cours de l’exercice 2019 et que la nouvelle machine SwissNano7 a reçu un accueil très favorable sur le marché, l’inquiétude dans l’industrie automobile s’est fait nettement sentir au niveau du groupe. En effet, de nombreux projets d’investissement de ce secteur ont été stoppés ou reportés.
Le chiffre d’affaires net total du groupe Tornos s’élève à CHF 205,3 millions (contre CHF 214,9 millions pour l’exercice précédent, -4,4 %) et les entrées de commandes s’inscrivent à CHF 135,5 millions (contre CHF 245,0 millions en 2018, -44,7 %). Compte tenu du carnet de commandes actuel, Tornos va déposer une demande de réduction de l’horaire de travail auprès de l’Office cantonal de l’économie bernoise, à compter de mars 2020. Tornos communiquera les chiffres détaillés de l’exercice 2019 du groupe, y compris la proposition de dividende, le 9 mars prochain à Zurich.
Par ailleurs, le groupe Tornos avait décidé, en avril 2019, de poursuivre le développement de sa filiale chinoise Tornos (Xi’an) Machine Works Co., Ltd. de manière indépendante et de racheter la part minoritaire composée de 30 % d’actions détenue par la société chinoise Shaanxi Robot Automation Technology Co., Ltd. Cette transaction a également été conclue en janvier 2020.
 
Le Watt d’Or 2020 distingue une entreprise neuchâteloise
Dans le cadre d’une cérémonie organisée le 9 janvier à Berne par l’Office fédéral de l’énergie, le projet « Futuricum Project 26E » a été récompensé par le Watt d’Or 2020 dans la catégorie « Mobilité économe en énergie ». La distinction remise à la société Designwerk Products AG de Winterthour, en partenariat avec l’entreprise SVEDEL, Service de Voirie de l’Entre-Deux-Lacs SA à Neuchâtel, récompense une innovation technologique permettent de réduire les émissions de CO2, de NOx et de particules fines, ainsi que les odeurs de diesel. s’allie à un silence d’utilisation pour faire de ce véhicule le standard de demain. Ce camion, parfaitement silencieux, sera rejoint par un second en février 2020 pour collecter chaque jour, très discrètement, les ordures et déchets des communes de l’Entre-Deux-Lacs, de Neuchâtel et de Peseux.
 
Mikron augmente son chiffre d’affaires
Avec un chiffre d’affaires de CHF 327,6 millions, le groupe Mikron est à nouveau parvenu à accroître légèrement son chiffre d’affaires en 2019 par rapport à l’exercice précédent, de CHF 314,7 millions à CHF 327,6 millions (+4,1 %). Si le segment d’activité Mikron Automation a poursuivi l’évolution favorable de 2018, le segment Mikron Machining Solutions n’a pas été en mesure de compenser le très net recul de la demande dans l’industrie automobile, survenu à partir de la mi-2019. Globalement, le groupe table pour l’an dernier, sur un résultat d’exploitation au niveau de l’exercice précédent.
Les entrées de commandes du groupe Mikron s’élèvent à CHF 288,5 millions. Comme prévu, le groupe n’a pas été en mesure, au cours de l’exercice 2019, d’égaler le record de l’exercice 2018 (CHF 362,3 millions, -20,4 %), qui était dû à quelques grosses commandes isolées. Les segments d’activité Mikron Automation et Mikron Machining Solutions ont contribué aux entrées de commandes à hauteur de CHF 169,2 millions et CHF 119,4 millions.
 
Stephan Timme nouveau directeur d’exploitation de SAP Suisse
SAP Suisse a nommé son nouveau directeur d’exploitation en la personne de Stephan Timme (40 ans). Dans cette nouvelle fonction, il est placé sous l’autorité directe d’Alexander Klaeger, directeur d’exploitation chez SAP Europe centrale et orientale. Stephan Timme succède à Stefan Inderbitzin, qui devient directeur de vente pour la Suisse.
Stephan Timme dirigeait depuis 2015 l’organisation de vente, d’abord pour SAP Europe centrale et orientale, puis depuis deux ans, pour EMEA Nord. C’est en 2012 qu’il a rejoint SAP en Allemagne. Précédemment, il avait travaillé à différents postes de vente et de direction chez IBM. Suite à ses études en alternance à l’académie professionnelle de Stuttgart, Stephan Timme a obtenu le diplôme d’informaticien de gestion.
 
Un nouveau vice-président chez Schneider Electric
Schneider Electric, leader de la transformation numérique dans la gestion de l’énergie et l’automatisation, a promu Pankaj Sharma pour succéder à Dave Johnson en tant que vice-président exécutif de la division Secure Power à compter du 1er janvier 2020. Pankaj Sharma, actuellement vice-président sénior, Home & Business Networks, a occupé des postes de direction au sein de l’entreprise, notamment sur des fonctions commerciales, stratégiques, de fusions et acquisitions, ainsi que de marketing. Fort de son expertise, Dave Johnson accompagnera la transition de l’équipe de direction de Secure Power en 2020, en tant qu’employé de Schneider Electric, puis en tant que consultant indépendant.
 
Sopra Steria et la lutte contre le changement climatique
Sopra Steria, l’un des leaders européens du conseil, des services numériques et de l’édition de logiciels, est à nouveau reconnu parmi les leaders de la lutte contre le changement climatique par le CDP, une organisation basée au Royaume-Uni, qui aide les entreprises et les villes à divulguer l’impact environnemental des grandes entreprises. Pour la troisième année consécutive, cette organisation à but non lucratif lui attribue la note A, la plus élevée, pour sa performance environnementale.
Le CDP récompense Sopra Steria pour un ambitieux programme environnemental, dans le cadre de sa stratégie globale de responsabilité d’entreprise, et pour avoir intégré la lutte contre le changement climatique au cœur de ses opérations, de sa chaîne d’approvisionnement et des services fournis à ses clients.
En 2019, plus de 525 investisseurs, représentant plus de 96 milliards de dollars d’actifs, et 125 acquéreurs, représentant 3,6 milliards de dollars de dépenses d’approvisionnement, ont appelé les organisations à communiquer leurs données sur leur impact environnemental, ainsi que sur les risques et opportunités dans ce domaine, via la plate-forme du CDP. Plus de 8400 entreprises ont accédé à cette demande.
 
Un nouveau PDG d’IBM
Après huit ans passés à la tête d’IBM, Virginia « Ginni » Rometty cédera son poste le 6 avril prochain, à Arvind Krishna. Âgé de 57 ans, il avait élu l’an dernier vice-président de la division « Cloud and cognitive software », qui génère un tiers des revenus du groupe. Virginia Rometty, qui cumulait les fonctions de présidente et directrice générale de l’entreprise, ainsi que de présidente du conseil d’administration, restera chez IBM jusqu’à la fin de l’année 2020 en tant que présidente du conseil d’administration. Puis elle prendra sa retraite, après presque 40 ans passés chez IBM. James Whitehurst, actuel PDG de Red Hat et vice-président d’IBM, deviendra président d’IBM.


18 Décembre 2019  |  Carnet de bord

Carnet de bord (12/2019)

Afin de profiter de l’expertise de haut niveau des chercheurs de l’EPFL et renforcer l’innovation dans leur quotidien opérationnel, les CFF ont installé une cellule d’innovation au Parc d’innovation de l’EPFL. « Nous voulons profiter de l’écosystème d’innovation de l’EPFL pour, d’une part, renforcer la qualité du transport ferroviaire et, d’autre part,...
25 Mars 2020  |  Carnet de bord

Carnet de bord (3/2020)

Nommée par le Conseil d’État, Ana Maria Nogareda, a pris ses fonctions de directrice opérationnelle à la HEIG-VD le 1er février 2020. Elle succède à Anne Gillardin qui, durant ses quatre années d’activité, a contribué de manière significative aux projets de la Haute école. Ana Maria Nogareda a obtenu son diplôme d’ingénieure mathématicienne de l’EPFL en 2000, son...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch