26 Août 2019  |  Rétrospective
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2019

Rétrospective (8/2019) - La Revue en 1969

L’âge de la cybernétique
Vous occupez un poste de premier plan dans une usine d’appareils ménagers absolument automatisée. Les études de marché, analysées par un ordinateur, signalent à la société tout nouveau produit qui devient nécessaire. Avec un «crayon lumineux» électronique vous dessinez sur un écran fluorescent les plans du nouvel appareil, tel que vous le concevez. En même temps, vous «dites» à l’écran, quels matériaux vous voulez utiliser. A mesure que vous travaillez, l’ordinateur vous guide, vous fait des recommandations, vous montre les tensions et les efforts qui s’exerceront en divers points de l’objet que vous imaginez, corrige vos erreurs et vous propose d’autres solutions et les améliorations à apporter à votre projet.
Tout est prêt. Le système a théoriquement «essayé» votre oeuvre, alors qu’elle était encore imaginaire si bien qu’aucun échantillon ou modèle expérimental n’est nécessaire. Votre ordinateur transmet le dessin à d’autres ordinateurs qui calculent et commandent les matériaux nécessaires à la fabrication, installent l’équipement utile et établissent le plan de production. Vous ne voyez jamais l’article fini. combien de temps faudra-t-il pour que l’ordinateur le fabrique sans vous ?
 
Les dividendes terrestres des investissements de la recherche spatiale
La cellule à combustion qui propulse le module de l’exploration lunaire en est un exemple. Actuellement, elle contient également une promesse d’utilisation en vue de satisfaire la totalité des besoins domestiques d’énergie électrique pour éclairage, chauffage, réfrigération, l’assainissement de l’air et peut-être un jour pour la destruction totale des ordures ménagères. Cette promesse est étudiée aujourd’hui par 27 compagnies exploitant le gaz naturel. De nombreuses villes attendent avec impatience une source d’énergie n’entraînant pas de pollution.
 
Des supraconducteurs pour la distribution de courant alternatif (ca) ?
L’Union Carbide Corporation qualifie de révolutionnaire la découverte récente d’un système de transport de ca souterrain, permettant le remplacement des lignes aériennes. Des câbles supraconducteurs dont la résistance est quasi nulle à la température de l’hélium liquide (-269°C) devraient permettre de faire face à l’accroissement de la consommation d’énergie électrique, qui double environ tous les dix ans. Le transport d’énergie à 1000 kV sera vraisemblablement mis en servie vers la fin des années 70.
Selon les estimations des chercheurs, la supraconductivité permettra, avec une seule conduite d’un diamètre inférieur à 250 cm, de transporter jusqu’à 10 000 MVA à 345 kV, soit une quantité d’électricité supérieure à la consommation de la ville de New York. Pour obtenir ce même résultat à l’aide des câbles traditionnels, il faudrait poser au moins vingt conduites à 345 kV de 25 cm diamètre.


25 Septembre 2019  |  Rétrospective

Rétrospective (9/2019) - La Revue en 1979

Certains de nos lecteurs se souviennent peut-être encore des sympathiques allumeurs qui, la nuit tombante, allumaient l’un après l’autre, à l’aide d’une longue perche, les réverbères des rues de nos cités. Avec le succès croissant de l’électricité pour l’éclairage, on a cru cette époque définitivement révolue. On tient donc à sauvegarder, au moins à certains...
22 Novembre 2019  |  Rétrospective

Rétrospective (11/2019) - La Revue en 1999

Les travaux de l'aménagement Cleuson-Dixence sont terminés. La nouvelle prise d'eau dans le barrage, les 16 km de galerie et le puits blindé de 4300 m permettent de conduire chaque seconde 75 m3 d'eau à 690 km/h sur les trois plus grandes turbines Pelton du monde, installées dans la centrale souterraine de Bieudron. Le nouveau complexe, équipé d'une puissance totale de...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch