24 Mai 2019  |  Carnet de bord
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2019

Carnet de bord (5/2019)

Rüeger Holding SA passe aux mains d’Ashcroft
Société suisse spécialisée dans la fabrication d’instruments de mesure de la température et de la pression de haute précision, dont le siège est situé à Crissier, Rüeger Holding SA passe aux mains d’Ashcroft, une filiale à part entière de Nagano Keiki Co. Ltd. Soucieuse d’assurer l’avenir de l’entreprise sur un marché complexe nécessitant une forte présence, les dirigeants de la société familiale, Bernard et Jean-Marc Rüeger, ont choisi un repreneur qui offre les meilleures perspectives pour le devenir de la marque. Acteur mondial bien implanté sur le marché américain, Ashcroft s’est développé dans le même segment d’activités et propose une gamme d’instruments de mesure complémentaire à celle de Rüeger.
Bernard et Jean-Marc Rüeger ont quitté leurs fonctions à la direction des affaires le 1er mai 2019, pour laisser la place aux nouveaux dirigeants. Ils resteront toutefois à disposition de l’entreprise durant les douze prochains mois, pour accompagner la transition. Ils se disent confiants quant à l’avenir de la marque Rüeger, qui va continuer à se développer au sein d’Ashcroft grâce à de nouvelles synergies de marché et à la complémentarité de leurs produits respectifs.
 
Les actionnaires de Mikron approuvent toutes les propositions
Les actionnaires de Mikron Holding SA ont approuvé toutes les propositions émises par le conseil d’administration lors de l’assemblée générale ordinaire 2019 qui s’est tenue à Bienne. Ils ont notamment accepté le versement sur les réserves de capital de CHF 0,20 par action, les futures rémunérations du conseil d’administration et de la direction du groupe, ainsi que le rapport de rémunération de l’exercice écoulé.
Par ailleurs, les demandes de modifications des statuts concernant la rémunération des membres du conseil d’administration et de la direction ont été acceptées lors de l’assemblée générale. Désormais, les membres du conseil d’administration peuvent être rémunérés en partie avec des actions bloquées de la société. Tous les membres du conseil d’administration ont été réélus pour une durée d’un an. Situé à Boudry et à Agno, le groupe Mikron développe, produit et commercialise des solutions d’automatisation, des systèmes d’usinage et des outils de coupe.
 
Leuze electronic est l’un des leaders du marché mondial
En tant que «champion» de la détection optique, Leuze electronic continue, en 2019, de figurer à l’indice des leaders du marché mondial de l’Université de Saint-Gall (WMF), ce qui en fait l’un des quatorze leaders mondiaux du marché dans la région d’Esslingen, en Allemagne. La catégorie des champions désigne les entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 50 millions d’euros, avec une part exportatrice d’au moins 50 %. Parmi les autres conditions, les entreprises doivent avoir leur siège social en Allemagne, en Autriche ou en Suisse (région DACH), être actives sur au moins trois continents et être leader du marché dans leur segment respectif.
Au total, 516 leaders allemands du marché mondial figurent à l’indice WMF. Ils représentent quelque 6 millions d’emplois dans le monde et génèrent 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires. L’indice WMF fait l’objet d’une recherche objective et présente de manière transparente les leaders mondiaux du marché dans la région DACH. Les critères de sélection et les valeurs déterminées sont divulgués et l’ensemble de l’indice est publié.
 
Onlineprinters certifiée en matière de respect de l’environnement
L’imprimerie en ligne Onlineprinters a renouvelé sa certification pour le label écologique Imprim’Vert. L’entreprise a ainsi confirmé qu’elle continue à répondre aux exigences strictes de la certification française.
Imprim’Vert est une certification environnementale spécifique au secteur de l’impression. Le label est attribué aux imprimeries dont le siège se trouve en France ou qui livrent à des clients en France, et qui sont prêts à se soumettre à des contrôles réguliers. Onlineprinters a été certifiée pour la première fois en 2017 et a investi une somme à cinq chiffres pour satisfaire tous les critères. En 2019, l’entreprise a dû prouver qu’elle respectait toujours les critères pour pouvoir conserver le label.
Le groupe Onlineprinters, qui compte parmi les premières imprimeries en ligne d’Europe, emploie plus de 1400 salariés. Il a fabriqué l’an passé plus de trois milliards de supports publicitaires imprimés. À travers les 18 boutiques en ligne, le groupe commercialise à près d’un million clients dans 30 pays d’Europe, 1500 imprimés dont des cartes de visite, papiers à en-tête, dépliants, catalogues et brochures, jusqu’au matériel publicitaire grand format.
 
Rutronik parmi les meilleurs employeurs en Allemagne
Selon une étude de l’institut d’étude de marché Statista sur mandat de Focus-Business, la société Rutronik Elektronische Bauelemente GmbH fait partie des meilleurs employeurs allemands en 2019. Le classement est basé sur une enquête effectuée auprès de plus de 140’000 évaluations d’employés dans différentes entreprises. Les critères d’appréciation englobaient les recommandations des employés pour leur employeur, les recommandations de membres du réseau professionnel XING pour les employeurs, ainsi que les évaluations des employeurs du site Internet www.kununu.com. Rutronik a été classé dans les mille meilleurs employeurs allemands.
 
SYSGO et Kontron renforcent leur coopération
SYSGO et Kontron, l’un des principaux fournisseurs mondiaux dans le domaine de l’Internet des objets et de la technologie informatique embarquée, ont commencé conjointement à mettre au point une plate-forme intégrée pour les applications ferroviaires critiques en termes de sécurité, basée sur le matériel SAFe-VX de Kontron. L’objectif consiste à fournir aux clients une base solide et flexible pour des applications destinées aux trains et à la signalisation ferroviaire.
SYSGO AG est une société allemande spécialisée dans les technologies de l’information, qui fournit des systèmes d’exploitation et des services pour les systèmes embarqués, avec des exigences élevées en matière de sécurité et de protection, sous Linux. Dans le cadre de ce partenariat, Kontron met à disposition son matériel sur étagère COTS (Commercial-off-the-Shelf), déjà utilisé dans de nombreux systèmes ferroviaires et certifié SIL-4, le plus haut niveau de la norme CEI 61508 relative à la sécurité fonctionnelle des systèmes électroniques. Les deux entreprises, qui bénéficient toutes deux d’une vaste expérience dans le domaine des systèmes de sécurité critiques pour le marché ferroviaire ont déjà identifié plusieurs applications possibles pour les trains autonomes et la signalisation ferroviaire auxquelles la plate-forme SAFe-VX est adaptée.
 
Nouveau directeur à la tête de Wieland Schweiz
La société Wieland Electric AG, dont la succursale suisse est située à Winterthour, a un nouveau directeur. Matthias Russenberger prend la barre de cette entreprise spécialisée en électrotechnique. Hans Ruckstuhl, qui a dirigé la société depuis sa fondation en 2013, se retire des activités opérationnelles et occupera désormais un siège au conseil d’administration. Au mois d’avril 2019, il a passé le témoin à Matthias Russenberger qui dispose d’une expérience de longue date dans la vente en gros, la technologie de réseau et le secteur électrique.
Fort de son expérience notamment comme responsable des ventes et du marketing, Matthias Russenberger a suivi plusieurs formations complémentaires et détient un diplôme de maîtrise. Originaire de Schaffhouse, il est marié et a deux enfants. Sous la houlette de son nouveau directeur, Wieland Electric entend renforcer sa position sur le marché de la technique du bâtiment ainsi que dans le secteur industriel et s’imposer en tant que partenaire pour les solutions de construction mécanique et d’installations.
 
L’AG de Tornos valide les propositions du conseil d’administration
Lors de l’assemblée générale ordinaire du 10 avril 2019, les actionnaires de Tornos Holding AG ont approuvé toutes les propositions du conseil d’administration. Quarante-trois actionnaires représentant au total 14’739’927 actions, soit 74,15 % du capital-actions, étaient présents. Ils ont approuvé le rapport annuel et les comptes annuels 2018 et validé la proposition de reporter à nouveau le résultat au bilan. Les actionnaires ont approuvé le dividende non imposable de CHF 0.28 par action.
François Frôté, Michel Rollier et Walter Fust ont été réélus en tant que membres du conseil d’administration pour un mandat d’un an. Les actionnaires ont confirmé François Frôté au poste de président du conseil d’administration et désigné Till Fust comme successeur de Frank Brinken au conseil d’administration. Le mandat de PricewaterhouseCoopers SA, Neuchâtel, organe de révision et réviseur du groupe, a été reconduit pour un an. Les actionnaires ont également approuvé le rapport de rémunération pour l’exercice 2018, ainsi que le montant global des indemnités versées au conseil d’administration et à la direction pour la période allant jusqu’à l’assemblée générale ordinaire de 2020.
Tornos a commencé la nouvelle année avec un carnet de commandes bien rempli. Les récentes évolutions géopolitiques entraînent toutefois de nombreuses incertitudes qui rendent extrêmement difficiles les prévisions et estimations concernant l’évolution du chiffre d’affaires en 2019. Le groupe Tornos maintient toutefois ses objectifs pour l’exercice 2019 et reste confiant quant à l’obtention de bons résultats pendant l’exercice en cours.
 
La société Roch Mécanique de Précision rejoint Groupe Acrotec
Groupe Acrotec renforce sa stratégie de diversification en accueillant en son sein Roch Mécanique de Précision, une société de la Vallée de l’Arve spécialisée dans l’usinage de précision destiné notamment à l’industrie aéronautique. Guy Roch, directeur général de Roch Mécanique, qui restera à la tête de son entreprise, a déclaré: «Nous sommes très heureux de rejoindre Groupe Acrotec et nous nous réjouissons de travailler avec les autres dirigeants du groupe, en vue de réussir notre intégration et de consolider notre croissance». François Billig, président de Groupe Acrotec, explique la logique de cette nouvelle acquisition: «Nous renforçons ainsi notre présence dans l’usinage de moyennes et grandes pièces métalliques avec une société dédiée aux secteurs aéronautiques et industriels, promis à un bel avenir.
Basée à Reignier-Esery, en Haute-Savoie, Roch Mécanique de Précision réalise chaque année depuis 2010 une croissance supérieure à 12 %. Afin de consolider ce développement, la société a récemment installé une cellule robotisée avec un centre d’usinage à cinq axes de grande capacité permettant de réaliser des pièces d’une dimension maximale de 700 x 700 x 700 mm et d’optimiser les temps de production en automatisant le chargement de pièces et les changements de séries.
 
Des nouveaux visages au sanu
Un an après le changement à la direction de l’entreprise, sanu connaît un nouveau changement Ursula Spycher, figure centrale pendant les derniers vingt ans de l’histoire de l’entreprise, a quitté sanu à la fin mars 2019. Bernhard Wyss reprend la direction du domaine «management & eventsupport». En tant que spécialiste en marketing, doté de très bonnes connaissances en informatique, des thèmes tels que la durabilité, l’orientation impact et le réseautage l’intéressent.
L’entreprise accueille également Laure Mäder au sein de son équipe. Elle succède à Coraline Sahin en tant que cheffe de projet de la section «planification et construction». Le premier grand défi de Laure aura lieu cet automne avec la formation modulaire de spécialiste de la protection des sols sur les chantiers.
 
Le CERN a accueilli son 23e État membre
Le 23 avril dernier, le CERN a accueilli son 23e État membre, la Serbie, après réception de la notification formelle par l’UNESCO. La communauté scientifique serbe apporte une contribution importante aux projets du CERN depuis de nombreuses années. «Cette adhésion renforcera la relation de longue date existant entre le CERN et la Serbie et créera des occasions de collaboration accrue, que ce soit pour la recherche scientifique, la formation, l’éducation, l’innovation ou la mise en commun des connaissances», a déclaré Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN.
Lorsque la Serbie faisait partie de la Yougoslavie, qui était l’un des douze États fondateurs du CERN en 1954, des physiciens et des ingénieurs serbes ont pris part à certains des projets initiaux auprès du synchrocyclotron, du synchrotron à protons et du supersynchrotron à protons. Dans les années 1980 et 1990, des physiciens de Serbie ont travaillé sur l’expérience DELPHI auprès du collisionneur LEP. En 2001, le CERN et la Serbie ont conclu un accord de coopération international, qui a conduit la Serbie à participer aux expériences ATLAS et CMS auprès du LHC, ainsi qu’à la Grille de calcul mondiale pour le LHC, ou encore aux expériences ACE et NA61.
 
VirtaMed AG a décroché l’Export Award 2019
La société VirtaMed AG, un fabricant de simulateurs permettant de former les chirurgiens à la pratique opératoire, a remporté l’Export Award 2019 à l’occasion de l’Aussenwirtschaftsforum de Switzerland Global Enterprise (S-GE) le 26 mars dernier. Les simulateurs de cette PME permettent de réaliser des interventions endoscopiques dans des conditions proches de la réalité en orthopédie, en urologie ou en gynécologie.
Douze ans après sa fondation, VirtaMed emploie, à Schlieren, une centaine de collaborateurs de 20 nationalités. Elle a bâti un réseau de distribution mondial et dispose aujourd’hui de deux filiales à l’étranger. Un millier de ses simulateurs sont utilisés aujourd’hui dans 50 pays pour des médecins aux opérations mini-invasives.
 
BG Ingénieurs Conseils confirme sa bonne santé
Avec un chiffre d’affaires en hausse de 6 % et un résultat net en augmentation de 13 % à 2,3 moi. de CHF, les résultats de l’exercice 2018 de BG Ingénieurs Conseils confirment la bonne santé de l’entreprise. L’organisation simplifiée du groupe BG, dirigé désormais par Pierre Epars et son vice-président Denis Pourlier-Cucherat, porte ses fruits.
En 2018, le développement de BG dans le conseil et l’expertise s’est poursuivi. Il se concrétise par des mandats dans les domaines de la mobilité, de l’énergie, de la gestion des risques, mais aussi dans l’assistance à l’exploitation. L’activité de BG reste portée par des projets qui demandent un savoir-faire à la fois très large, multidisciplinaire et très pointu. La société est impliquée en Suisse romande dans des projets majeurs, tels que la refonte de la jonction de la Blécherette à Lausanne, la nouvelle gare souterraine de Genève, l’usine ultramoderne de valorisation thermique des Cheneviers, la STEP de Vidy, la construction de l’écoquartier des Vernets ou encore la transformation de la Coop City de Lausanne ou des hôpitaux à Sion, Genève ou à Bienne. BG poursuit sa croissance également en France, notamment dans de très grands projets comme le Grand Paris Express, le nouveau métro automatique de la capitale, la nouvelle centrale d’incinération et de production d’énergie IPXIII d’Ivry ou les stations d’épuration du SIAAP et la réalisation d’hôpitaux à Paris et Marseille. L’ouverture d’une agence en Italie soutient les activités de ses spécialistes dans la réalisation du tunnel de base de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin.
 
Edith Müller Loretz membre de la direction de la Suva
Lors de sa séance du 29 mars 2019, la Commission du Conseil de la Suva a nommé Edith Müller Loretz cheffe du département protection de la santé et membre de la direction de la Suva. Dans cette fonction, elle assumera la responsabilité des divisions médecine du travail, sécurité au travail, offres de prévention et protection de la santé au poste de travail, ainsi que des six agences Suva de Bellinzone, La Chaux-de-Fonds/Delémont, Fribourg, Genève, Lausanne et Sion.
Edith Müller Loretz a rejoint la Suva en 1998 en tant que responsable de la campagne sports de neige. Après avoir travaillé comme responsable de campagnes puis comme cheffe du secteur sécurité durant les loisirs, elle a pris les rênes de la division offres de prévention à partir de 2014. Elle a étudié l’économie d’entreprise aux hautes écoles spécialisées de Lucerne et de Coire, avant de suivre des formations en communication d’entreprise et en psychologie du travail et de l’organisation. Âgée de 51 ans, Edith Müller Loretz est mariée et mère de deux enfants.
 
Siemens rachète l’activité NVH de Saab Medav
Siemens a annoncé avoir signé un accord de rachat de l’activité de tests de qualité NVH (bruit, vibration et secousses) de Saab Medav Technologies GmbH, un fournisseur international de systèmes de pointe de traitement du signal, de renseignement de transmissions et d’analyse destinés à des applications aériennes, terrestres et navales, ainsi que de solutions pour les tests de qualité NVH dans l’industrie.  La transaction de rachat devrait être finalisée dans le courant du deuxième trimestre calendaire 2019. Les parties ont convenu de ne pas divulguer les détails de cette transaction.
Les solutions de Saab Medav pour les tests de qualité NVH ont permis d’établir des bonnes pratiques innovantes dans le domaine des tests de qualité finaux des moteurs à combustion, des transmissions, des moteurs électriques et des composants et systèmes motorisés. Le rachat de l’activité NVH de Saab Medav permet à Siemens de compléter sa gamme de solutions de test Simcenter™, utilisée en recherche et développement, par un ensemble intégré de solutions dédiées aux tests de qualité NVH finaux dans le secteur de la fabrication. L’équipe de Saab Medav sera intégrée à Siemens PLM Software, une unité commerciale de la division Digital Factory de Siemens.
 
Nouveau directeur de NSK Europe
Depuis le 1er février 2019, Ulrich Nass, 52 ans, assume les fonctions de directeur des opérations de NSK Europe. Cette nomination reflète l’ambition de l’entreprise de poursuivre sur sa trajectoire de croissance en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.
Fort d’une solide expérience à des postes de direction dans des entreprises technologiques et essentiellement dans le secteur automobile, Ulrich Nass a fait ses preuves sur les marchés clés de NSK Europe. Avant de rejoindre cette société, il a servi dans le groupe Brose en qualité de vice-président chargé du groupe de produits modules de portes et, auparavant, de directeur général du département Systèmes de fermeture. Titulaire d’un master en ingénierie mécanique, Ulrich Nass a soutenu sa thèse de doctorat sur l’usure des engrenages à vis sans fin à l’université de la Ruhr à Bochum.
 
Changement au sein du conseil d’administration de S-GE
Lors de l’assemblée générale annuelle de Switzerland Global Enterprise (S-GE), Ruth Metzler-Arnold, présidente du conseil d’administration et Thomas Staehelin, membre du conseil d’administration, ont été réélus pour trois ans. Les membres de S-GE ont ainsi pris congé de Thomas D. Meyer qui passé plus de onze ans au service du conseil d’administration de l’entreprise. Son successeur sera élu ultérieurement.


26 Juin 2019  |  Carnet de bord

Carnet de bord (6-7/2019)

Pour faire face à une demande en croissance constante, l’expert en sécurité machines Galley Technologies et la PME romande ALPS Automation, basée à Vouvry et à Yverdon, ont décidé de créer une nouvelle entité, la société ALPS Safety SA, à compter du 1er mai 2019. Galley Technologies, un spécialiste des analyses de risques, cherchait un partenaire fort pour développer ses...
26 Août 2019  |  Carnet de bord

Carnet de bord (8/2019)

C’est avec ses clients et partenaires que la société helvétique Roschi Rohde & Schwarz AG a fêté en mai dernier son 70e anniversaire. Fondée sous la raison sociale «F. W. Roschi Telecommunikation AG», cette société était le représentant général pour la Suisse de l’entreprise munichoise Rohde & Schwarz. D’un simple fournisseur d’appareils, elle est...
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch