11 Juillet 2012  |  SPS/IPC/Drives
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 01/2012

Technique d’emballage: la fin des repères d’impression

Cette entrepris a conçu le capteur Markless ML20 pour pouvoir emballer en respectant le modèle, mais sans repère d’impression. Il détecte simplement un motif de design qu’il a appris. L’apprentissage des motifs à détecter, ainsi que leur enregistrement et leur chargement, peuvent être réalisés au choix par le panneau de commande, par la ligne de pilotage ou par Ethernet.
Ce détecteur, qu’on peut, par exemple, employer pour la commande d’arêtes de coupe, fait appel à un nouveau procédé de détection de motifs contrastés. Le capteur apprend pour cela une suite de motifs. Celle-ci est ensuite reconnue pendant le processus, jusqu’à une vitesse de balayage maximale de 7 m/s. Elle déclenche un signal de commutation.

En présence de designs complexes, de tolérances dans la tenue de piste du matériau sans fin et de vitesses machine élevées, cet instrument se caractérise également par sa reproductibilité minimale de 0,6 mm, ainsi que par la reconnaissance extrêmement précise et stable de pratiquement tous les motifs. Les créatifs profitent du fait qu’ils ne sont plus obligés d’intégrer des repères dérangeants au niveau visuel dans le design des emballages et étiquettes. Du point de vue des constructeurs, ce capteur offre un haut niveau de robustesse grâce à son boîtier métallique, ainsi qu’une grande facilité d’intégration et de mise en service.

SICK AG
6370 Stans
Tél: 041 619 29 39
www.sick.ch


Recherche
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch