04 Février 2016  |  Expositions
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 01/2016

Sans maintenance, pas d’avenir

Edouard Huguelet

«Keine Zukunft ohne Instandhaltung» (sans maintenance pas d’avenir), tel est le slogan des organisateurs du salon «Maintenance» qui se tiendra, pour la neuvième fois à Zurich, les mercredi et jeudi 10 et 11 février 2016. Il se tiendra également à Hambourg les 10 et 11 février ainsi qu’à Dortmund les 24 et 25 février et à Stuttgart les 27 et 28 avril.

Ce salon est le reflet des différents aspects de la maintenance, qui va de l’inspection à la maintenance prévisionnelle programmée, en passant par les procédures d’entretien et de maintien en état des systèmes et équipements.
Les visiteurs auront non seulement l’occasion de tâter le terrain en visitant les stands des exposants actifs dans le secteur, mais ils pourront également s’informer des plus récentes tendances du marché et des avancées en matière de techniques de maintenance, en participant aux conférences organisées au Centre de Congrès (Science Center).
L’Association suisse du facility management et de la maintenance (fmpro) mettra ses compétences et son enthousiasme au service des visiteurs. D’autres sociétés se sont également fortement engagées en tant que partenaires traditionnels de cette manifestation, notamment Siemens et la Suva, sans oublier La Revue Polytechnique, en tant que partenaire média.
 

Le dernier salon Maintenance 2015.
 
Un groupe de réflexion
La huitième édition qui s’est tenue au même endroit au début 2015 a été un succès: plus de 1500 visiteurs, en l’occurrence 30 % de plus que l’année précédente. Le rythme annuel semble donc approprié, ceci d’autant plus que la technique évolue rapidement et constamment dans le secteur de la maintenance. La manifestation se veut également être un groupe de réflexion (Think-Tank), avec la participation d’entreprises de pointe, de conférenciers particulièrement qualifiés et d’associations liées aux diverses techniques relatives à la maintenance, qu’il s’agisse de matériel, d’informatique, de régulation ou de logiciels de supervision. Dans ce dernier domaine en particulier, les progrès vont à pas de géant.
«Les branches industrielles les plus importantes sont toutes concernées par cet événement et auront l’occasion de pratiquer un réseautage profitable, pour tirer parti au maximum des dernières avancées en matière de maintenance, notamment pour ce qui est de la maintenance industrielle», affirme Udo Funke, nouveau responsable «événements» du groupe easyfairs pour la région Suisse-Allemagne-Autriche.
 

Stand d’exposant à Maintenance 2015.
 
La partie visible de l’iceberg
Il convient aussi de mentionner quelques-unes des entreprises qui seront présentes, comme ABB Switzerland Ltd., Alfred Imhof AG, Antriebe Rüti AG, Ascom (Schweiz) AG, Klüber Lubrication AG (Schweiz), Kubo Tech AG, Schärer+Kunz AG, Siemens, Posta Parcel & Airport, Logistics AG et la Suva, ainsi que de nouveaux exposants, notamment ZW Hydraulik AG, IC information Company AG et Hasler Swiss GmbH. La totalité de la surface est occupée par près d’un centaine d’exposants.
Dans le détail, que recouvre finalement le terme «maintenance», a priori limitatif ? Au fait, une grande variété de techniques, de matériels, de procédures et de logiciels. La mise en réseau des informations et leur traitement intelligent, le cas échéant automatique, ne constituent que la partie visible de l’iceberg. Il faut encore évoquer les réseaux de capteurs qui veillent au grain dans des installations de processus pour détecter des dérives imperceptibles par les sens humains, des logiciels qui analysent, comparent et signalent, par des alertes appropriées, toutes espèces d’anomalies ou de dérives, suggérant, le cas échéant, des mesures adaptées ou activant même automatiquement des procédures de rectification, sans oublier les relevés et histogrammes nécessaires au suivi de la qualité selon la norme ISO 9001 et autres standards spécifiques.
La maintenance ne concerne pas que les grandes industries de procédés (chimie, génie alimentaire et pharmaceutique), mais aussi les systèmes de production industriels et également les équipements domotiques, de même que les réseaux de distribution d’énergie.
Et encore une précision: les visiteurs pourront bénéficier d’une prestation originale: un tour guidé dans l’exposition, d’une durée d’environ une heure, est organisé deux fois par jour. Se renseigner à la réception.

Infos pratiques
Lieu: Messe Zürich – Halle 3
Dates: mercredi 10 et jeudi 11 février 2016
Horaire: 9 h à 16 h
S’y rendre: bus NFB 61 à la gare CFF d’Oerlikon (direction Zurich, arrêt Messe)
Organisation: easyfairs switzerland GmbH, 4132 Muttenz
Internet: www.easyfairs.com/maintenance-schweiz2016
Ticket d’entrée: 25 fr – Gratuit si commandé en ligne


Quelques flash exposants (Voir la totalité)



A l'affiche
Suisse
24 - 27.09.2019 Centre de Foires de Bâle
ILMAC

Etranger
16 - 21.09.2019 Hanovre
EMO
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch