01 Mai 2015  |  Expositions
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2015

Labotec 2015: des analyses et solutions d’experts renommés pour le laboratoire

Labotec 2015, le salon des technologies et prestations de service du laboratoire aura lieu à Lausanne les 6 et 7 mai 2015. De nombreuses entreprises de la branche ainsi que de différentes universités et hautes écoles spécialisées y participeront. Le programme des conférences aborde des points d’une brûlante actualité.

Du 6 au 7 mai, Lausanne deviendra le centre des technologies et des services concernant le laboratoire. En effet, quelque 90 exposants montreront pendant les deux jours du salon Labotec 2015, comment les entreprises des secteurs de la chimie, de la pharmacie, des biotechnologies, de la chimie alimentaire ainsi que des domaines connexes sauront répondre au mieux aux défis de l’avenir.
Le programme des conférences concomitant du Centre des sciences permettra à qui le souhaite, d’acquérir une connaissance approfondie de certains thèmes clés. Le salon bénéficiera ainsi des avis pertinents d’experts sur les questions brûlantes que se pose chaque acteur de ce secteur d’activité. Benoit Dubuis, directeur du Développement du Centre Wyss, qui fait partie du Campus Biotech de Genève, sera en charge de la cérémonie officielle de bienvenue et de la présentation des multiples aspects de cette thématique.
 
 
Un riche programme de conférences
Le programme des conférences commence chaque jour à 13 heures, après le déjeuner, par une première session de conférences; il reprend avec une seconde session après une pause-café et comprend un total de quinze présentations sur les thèmes d’actualité, les points forts des domaines d’activités et les histoires à succès du laboratoire. Les visiteurs y trouveront de nombreuses pistes pour l’organisation future de leur entreprise.
 
Les innovations dans les techniques de laboratoire
Le thème du mercredi après-midi est «Les innovations dans les techniques de laboratoire». L’éventail des sujets proposés englobe des questions d’ordre général, ainsi que des thèmes particuliers passionnants. La première catégorie comprend, par exemple, la recherche collaborative (partenariat public-privé) et le transfert de technologie entre les laboratoires publics ou financés par l’État, et les entreprises industrielles. L’auditoire y découvrira comment profiter de ce genre de projets ou y apporter la contribution de sa propre entreprise. En outre, on y exposera des procédures rigoureuses spécialement définies pour l’industrie pharmaceutique, utilisant des «systèmes modulaires» pour optimiser la recherche et le développement.
 
 
Les composés lessivables et extractibles
Le thème des «composés lessivables et extractibles» concerne également le domaine de l’industrie pharmaceutique et alimentaire. Les teneurs résiduelles lessivables ou extractibles provenant des emballages de médicaments, par exemple, suscitent toujours autant d’intérêt, y compris du grand public. Des normes de test ont ainsi été établies au cours des dernières années. Leur connaissance approfondie permettra aux fabricants d’alléger leur système d’assurance qualité.
 
La manipulation des liquides
La manipulation des liquides est un point fort orienté sur la pratique de laboratoire. Les robots qui jonglent élégamment en trois dimensions entre pipettes et flacons constituent une vraie tendance. En outre, la miniaturisation représente une autre force motrice pour le progrès. C’est ce qu’affirme un expert à propos des expériences réalisées en apesanteur avec des systèmes de «laboratoire-sur-puce». Une voie vers de nouveaux développements ou des améliorations de dispositifs analytiques, en particulier dans le domaine des nanotechnologies.
 
Exigences légales, propriété intellectuelle, contrôle de la qualité et logistique
L’agenda du jeudi après-midi comprend des conférences concernant les domaines des exigences légales, de la propriété intellectuelle, du contrôle de la qualité et de la logistique. Il s’agit, en particulier, de la mise en œuvre des bonnes pratiques de fabrication au quotidien ou du respect de la sécurité au travail sous ses aspects biologiques. Il suffit de penser à l’évaluation des risques lors de l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés (OGM) dans les salles blanches !
Dans le domaine de l’analyse de l’environnement, les avantages et les inconvénients de l’accréditation et des dépenses connexes seront au cœur du débat. La journée se terminera par une intervention sur la mise en œuvre des transports réfrigérés – une question récurrente pour la plupart des domaines de la chimie et de la pharmacie.
 
Un groupe équilibré de conférenciers de renom
La qualité technique et didactique sera garantie par un groupe équilibré de conférenciers de renom, choisis avec la collaboration du cluster des sciences de la vie BioAlps et du réseau INARTIS pour l’augmentation de la compétitivité des entreprises de l’ouest de la Suisse, travaillant dans le secteur des sciences de la vie. Parmi ces experts figurent des représentants d’institutions publiques, tout comme des représentants d’entreprises, issus en partie de la région high-tech de l’arc lémanique.
Benoit Dubuis, directeur du Développement du Centre Wyss de Genève, abordera à partir de mercredi 13 heures, un thème essentiel: «Les défis de l’équipement de laboratoire».
 
Ateliers «faire analyser son ADN»
Le jeudi 7 mai, avec son Interface sciences-société L’Eprouvette, l’Université de Lausanne organisera des ateliers autour des questions techniques et éthiques à propos des tests ADN librement disponibles dans le commerce et même sur Internet. Certains sociétés offrent, à des prix abordables et en accès libre sur Internet, la possibilité d’effectuer un test génétique avec l’objectif de connaître sa paternité, ses origines ethniques, les probabilités d’avoir une maladie cardio-vasculaire, un cancer, ou même de trouver l’âme sœur. Seriez-vous prêts à leur confier votre ADN ? Extrayez l’ADN de vos propres cellules, discutez de ce qu’il peut révéler et de quelles valeurs scientifiques et légales attribuer à ces tests. La médecine personnalisée va-t-elle bouleverser notre façon de considérer notre avenir, notre corps, et notre médecin ?
Les ateliers auront lieu le 7 mai 2015 à 9 h 30, 11 h 30, 13 h 30 et 15 h 30. Ils sont limités à douze personnes par atelier et il est nécessaire de s’inscrire à l’avance. L’entrée d’une valeur de CHF 10.— est offerte par easyFairs.
 
easyFairs Switzerland GmbH

4132 Muttenz
Tél.: 061 228 10 00
www.easyfairs.com/laboteclausanne


Quelques flash exposants (Voir la totalité)



A l'affiche
Suisse

Etranger
22 - 24.10.2019 Stuttgart
parts2clean
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch