04 Novembre 2019  |  Expositions
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2019

Salon EPHJ : la diversité des exposants, moteur du succès !

Rebaptisé «EPHJ, le monde de la haute précision», le salon international EPHJ-EPMT-SMT affiche une santé éclatante. Du 18 au 21 juin dernier, il a attiré dans les halles 1 et 2 de Palexpo, à Genève, plus de 20’000 visiteurs autour de 820 exposants. Les organisateurs témoignent de leur grande satisfaction et se font l’écho de celle des entreprises présentes. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour la 19e édition, du 16 au 19 juin 2020.

Contrairement au SIHH ou à Baselworld qui se démènent encore pour assurer leur pérennité dans un climat de relative incertitude, le salon EPHJ présente, quant à lui, une croissance régulière, attire de plus en plus de visiteurs et affirme sa franche confiance en l’avenir. Lorsqu’il évoque le bilan de l’édition 2019 de sa manifestation, Alexandre Catton, son directeur, ne cherche pas à dissimuler, ne fut-ce que par feinte modestie, son agrément: «Cette 18e édition, souligne-t-il, est dans le prolongement des précédentes, avec des améliorations dans beaucoup de domaines, notamment le nombre d’entrées qui est en hausse de 4 %, à la satisfaction des exposants».
Certes, il n’est pas très judicieux de comparer les trois grandes expositions suisses attachées à l’horlogerie, tant leur histoire, leurs contextes et leurs objectifs sont dissemblables. Alexandre Catton ne voit d’ailleurs aucun lien de cause à effet entre les embarras des deux grandes manifestations suisses emblématiques de l’horlogerie et la vitalité de son salon. «Leurs difficultés ne nous profitent en rien», affirme-t-il. «Nous n’avons aucune marque de montre à l’EPHJ. Quant aux exposants et aux organisateurs de Baselworld et du SIHH, ils comptent parmi nos visiteurs».
 
La 18e édition de l’EPHJ a connu une hausse de 4 % de la fréquentation, à la satisfaction des organisateurs et des exposants.
 
 
Des exposants qui songent d’abord au futur
Il va sans dire que la reprise confirmée des exportations horlogères en 2018 (l’équivalent de 21,2 milliards des francs, soit une progression de 6,3 % par rapport à 2017, selon la Fédération de l’industrie horlogère suisse), ainsi que les bons résultats enregistrés pendant les cinq premiers mois de l’année en cours, ont contribué à la réussite de la manifestation de juin. Mais le directeur de l’EPHJ ne craint pas un hypothétique retour à la morosité: «Beaucoup de nos exposants présentent des nouveautés ou des innovations qui ne seront sur le marché que dans deux ans ou plus. Ils ne sont pas forcément soumis à la conjoncture du moment. Ils sont là pour préparer le futur».
 
La 18e édition a été marquée par la simplification du nom du salon qui devient EPHJ avec un nouveau logo qui réunit tous les secteurs de la haute précision.
 

 
La présence de plus en plus forte des technologies médicales
Sans doute faut-il chercher le secret de la bonne fortune de la manifestation genevoise vouée au monde de la haute précision, à ce qu’Alexandre Catton appelle «la transversalité des divers secteurs» présents à son salon et «la diversité des applications des savoirs» qui s’y croisent. «L’attrait de l’horlogerie ne se dément certes pas, constate-t-il, mais les medtech et l’industrie des machines microtechniques attirent également de nombreux visiteurs professionnels qui perçoivent de mieux en mieux les passerelles entre ces diverses technologies de la haute précision». Pour preuve de cette ouverture, «cette année plus de 300 exposants étaient issus des technologies médicales, contre à peine une centaine précédemment».
Parfaite illustration de cette diversification, le Grand Prix des exposants 2019 a été attribué à la société FEMTOprint de Muzzano, près de Lugano, spécialisée dans la fabrication de micro-dispositifs imprimés en 3D en verre et autres matériaux transparents. Le prix a distingué un dispositif médical destiné à lutter contre les occlusions rétiniennes, qui fait appel à des composants issus de la technique horlogère.
La vocation du salon EPHJ étant aussi de générer des affaires, cet objectif a manifestement été également atteint cette année, si l’on en croit le patron de la manifestation. «Aussitôt les portes du salon closes, nous avons procédé à un sondage auprès des exposants. Résultat: 80 % d’entre eux nous ont fait savoir qu’ils avaient conclu une ou plusieurs affaires ou qu’ils avaient de très bonnes perspectives de le faire». D’autres chiffres qui vont dans ce sens ?«Bien-sûr», lâche Alexandre Catton avec un large sourire,«mais ceux-là sont confidentiels…».
 
Alexandre Catton
Directeur EPHJ
alexandre.catton@palexpo.ch


Quelques flash exposants (Voir la totalité)



A l'affiche
Suisse

Etranger
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch