02 Janvier 2013  |  Informatique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 10/2012

Une plate-forme d’optimisation des processus

Thomas Weichsel*

La société W. Althaus AG, fournisseur de services complets pour l’automatisation industrielle, qui commercialise environ 5000 armoires électriques par an à travers le monde, utilise la plate-forme Eplan comme épine dorsale de la cohérence de ses données internes. La récente migration vers Eplan Pro Panel, un système 3D de réalisation de dispositifs de commutation, s’est traduite par un saut qualitatif important en termes d’optimisation des processus.
 
Chaque année, les spécialistes en automatisation industrielle de la société W. Althaus AG à Aarwangen (BE) livrent à travers le monde quelque 5000 armoires électriques, des unités de commande individuelles et en série aux prototypes, ainsi que quelque 800 petites unités de commande. La production entièrement automatisée de verre flotté en Corée du Sud, qui exige une disponibilité 24 heures sur 24, fait partie du portefeuille client, au même titre que les systèmes solaires ou les convoyeurs dans l’industrie agroalimentaire. Cette entreprise familiale, qui compte 110 personnes environ, fournit une gamme complète de services, de la planification de projet à la livraison, la mise en service et la réception finale, en passant par le développement de matériel informatique et de logiciels. Armoires électriques, bornes, panneaux de commande et de contrôle sont tous fabriqués en usine, dans une zone de production d’une superficie supérieure à 6000 m2. La fabrication des câbles et des fils est également assurée sur place. Les concepteurs de la société Althaus assument toutes leurs tâches d’ingénierie électrique en utilisant les logiciels Eplan Electric P8 et Eplan Pro Panel, le système 3D de réalisation d’appareillages de commutation.

Figure 1. Des processus standardisés: diagrammes électriques, plans d’implantation et câblage des borniers sont générés via la plate-forme Eplan.
 
Processus d’intégration incluant les données 3D
«Nous n’imposons à nos clients aucune exigence concernant les pièces et composants utilisés ou l’intégration des unités de commande des dispositifs», explique Marco Schneider, directeur de la société. Toutefois, cela requiert la maintenance rigoureuse de bases de données produits complexes, ce qui est facile à réaliser avec Eplan. Les données matérielles de la plupart des fabricants peuvent être importées directement en 3D et la synchronisation avec les bases de données clients, effectuée encore plus efficacement grâce à une solution programmée en interne.
 
Figure 2. Un assemblage effectué par des robots: fabrication automatique de borniers à l’aide du système de manipulation flexible «ATHAS».
 
Grâce à ATHAS, son système de manipulation flexible, la société Althaus a développé une solution universelle indépendante des fabricants, dédiée à la production automatique des borniers à l’aide de robots, basée sur Eplan Pro Panel. Cette solution est désormais proposée aux fournisseurs de bornes et autres fabricants d’armoires électriques.
 
Figure 3: Un saut qualitatif important: avec le logiciel Eplan Pro Panel, les ingénieurs de la société Althaus conçoivent des appareillages de commutation avec davantage d’efficacité et de flexibilité.
 
«Nous sommes résolus à atteindre le niveau d’automatisation le plus élevé possible», confie Marco Schneider. Pour lui, la plate-forme Eplan n’est pas, par conséquent, uniquement un logiciel d’ingénierie et de CAO électrique; c’est aussi l’épine dorsale de la cohérence des données au sein de l’entreprise. Les projets déjà menés à terme peuvent être repris dans les bases de données et réutilisés. La base de données Eplan peut stocker des modules, composants et sous-projets prédéfinis, matériels et éléments compris sous forme de macros et les transférer vers les projets en cours. Le système ERP (Enterprise Resource Planning) est également relié à Eplan; grâce à la génération et à l’ajustement automatique des listes de matériels. Les références qui ne sont plus disponibles en stock peuvent être commandées en temps utile et en fonction des besoins spécifiques.

Figure 4. La société Althaus fournit une gamme complète de services, de la planification de projet à l’assemblage et la mise en service des armoires électriques, en passant par le développement de matériel informatique et de logiciels.
 
Une nouvelle dimension
W. Althaus AG figure parmi les premières entreprises suisses à avoir réalisé la migration d’Eplan Cabinet vers le nouvel Eplan Pro Panel. Ce transfert a engendré un saut qualitatif important en matière d’optimisation des processus. Avec le logiciel Eplan Pro Panel, la société utilise de façon cohérente les données 3D sur l’ensemble de la plate-forme. Pour Roland Ackermann, responsable de l’ingénierie électrique, les avantages sautent aux yeux: la plate-forme est désormais parfaitement intégrée, l’élimination des étapes intermédiaires requises précédemment lors des transferts de données fait gagner du temps et évite les erreurs, le rendement a sensiblement progressé et les opérations sont facilitées, même pour les débutants. «La qualité des simulations a progressé grâce aux graphismes 3D, on identifie immédiatement où doit aller tel ou tel élément et les points de collision peuvent être évités dès le départ», explique Roland Ackermann. Et surtout, avec son équipe, il gagne en flexibilité. «Comme toutes les disciplines inhérentes aux projets sont reliées en réseau sur une base de données unique et que les modifications et mises à jour sont constamment enregistrées dans les listes de matériels, je peux aussi commencer par le plan de montage à base de dispositifs et transférer plus tard les informations relatives au schéma du circuit et à la définition des branchements, presque comme dans Windows, par glisser-déposer», poursuit-il.
 
Figure 5. Des armoires sur mesure: la société Althaus n’impose à ses clients aucune exigence concernant les pièces et unités de commande utilisées.
 
Une cohérence jusqu’en phase de production
Marco Schneider, directeur des opérations, apprécie tout particulièrement les points forts en matière de communication des solutions Eplan. Dans l’usinage des métaux, par exemple, pour les plaques de montage planes, la société Althaus utilise une machine de découpe laser rapide munie d’une tête filière, ainsi qu’un centre d’usinage quatre axes pour la réalisation des plaques, boîtiers et carters. Les données d’usinage requises sont générées dans le logiciel Eplan Pro Panel et lues directement par l’unité de commande de la machine. Il n’y a pas que les diagrammes électriques, les listes de matériels, les plans de bornes ou les plans d’implantation à devoir être générés grâce à Eplan: c’est aussi le cas des données d’usinage pour les systèmes, qui coupent à longueur les canaux et les rails, l’assistant de câblage et les machines d’assemblage automatique des borniers mentionnées précédemment. Le système automatisé de fabrication de câbles reçoit les informations nécessaires concernant les longueurs de fils, les groupements de faisceaux et l’étiquetage directement d’Eplan, ce en fonction du schéma du circuit et des données 3D de cheminement des câbles. Il s’en sert pour créer des faisceaux prêts-à-monter et clairement identifiés. «Quand nos employés de production commencent l’implantation, tout est là et pré-équipé; ils assemblent essentiellement un ”kit de construction” et ne passent pas leur temps à chercher les matériels et leur affectation dans les plans de montage», résume Marco Schneider.
 
Figure 6. Marco Schneider, directeur des opérations, devant des armoires électriques.
 
«Cette capacité est rentable même en petite quantité; elle accélère les cadences et exclut toute source d’erreur», explique Marco Schneider. Il est par ailleurs possible d’éviter les longues et coûteuses corrections et de déployer les effectifs avec une meilleure flexibilité. Ce niveau élevé de préparation signifie que les tâches répétitives et routinières peuvent être exécutées par des non-spécialistes.
Chez Althaus, le personnel travaille en équipes et s’occupe des implantations, du contrôle de qualité et du câblage; les tests sont effectués en manuel et en automatique à l’aide du «Panel Scout» développé en interne.

Fgure 7. Le logicel Eplan Pro Panel introduit la 3D dans le projet.
 
Une vitesse des processus 30 % supérieure
Selon Marco Schneider, la standardisation et l’automatisation des processus, qui doivent être aussi étendues que possible ont, grâce à la plate-forme Eplan, raccourci d’environ un tiers la durée des cycles de production de l’entreprise.
 
EPLAN Software & Service AG
8105 Regensdorf
Tél: 044 870 99 00
www.eplan.ch
 
W. Althaus AG
4912 Aarwangen
Tél: 062 919 82 10
www.althaus-ag.ch
 

* Responsable Produit d’Eplan Software & Service, Monheim am Rhein (Allemagne).


08 Juillet 2019  |  Informatique

Un projet va exploiter les grandes bases de données du passé

La commission européenne a choisi le projet Time Machine parmi les six propositions retenues pour préparer des initiatives de recherche à grande échelle qui seront développées au cours de la prochaine décennie. Un financement d’un million d’euros a été octroyé pour préparer les feuilles de route détaillées de cette initiative, qui vise à extraire et utiliser les grandes bases de données du passé.
25 Janvier 2019  |  Informatique

Cap sur l’avenir dans le cloud

De nos jours, le stockage des données dans le cloud pour, par exemple, faciliter la collaboration est devenu essentiel. Pour autant, de nombreuses entreprises ont du mal à déterminer la marche à suivre, ainsi que le «bon dosage». Pour les aider, Eplan a créé la solution Store Share View.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch