14 Novembre 2016  |  Informatique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 09/2016

Une FAO qui évolue

Comme chaque année lors de sa traditionnelle «journée des clients» et à l’occasion de ses 25 ans, la société ICAM (Innovative CAM SA) a présenté les nouveautés du logiciel FAO ESPRIT ainsi que les possibilités de la passerelle CAO-FAO SpaceClaim Engineer. C’était dans le cadre quasi médiéval de la Cave de la ville de Berne, à La Neuveville.

Au niveau des améliorations du système, la version 2016 du logiciel ESPRIT est dotée d’un nouveau moteur de simulation qui accélère les rendus, le module d’échange de données permettant dorénavant d’importer les fichiers CAO Rhino 3dm et Catia V6 dxml, de même que les fichiers SolidWorks (avec le dernier module complémentaire FX), les fichiers ACIS (jusqu’à la version 21), ainsi que les fichiers Parasolid (jusqu’à la version 28). En outre, la simulation est quatorze fois plus rapide que la version précédente.
 
La nouvelle fonction “Reconnaissance de perçage” reconnaît automatiquement les différents types de perçages, même les perçages partiels et coaxiaux, et les renomme intelligemment. Le nouveau ProfitTurning combine les stratégies de coupe traditionnelles avec des mouvements trochoïdaux, sur centre de tournage.
 
Lisser les surfaces, modifier un congé ou reconnaître les perçages dans un modèle solide
Pour certaines fonctions d’usinage, il n’est pas toujours possible d’utiliser le système CAO d’origine. Différentes fonctions sont désormais incorporées, notamment une nouvelle commande pour le lissage de surfaces, afin d’éviter des micro-défauts de géométrie qui ne sont pas forcément apparents, mais qui peuvent induire des défauts d’usinage. Ce nouveau module s’appelle tout naturellement «Lisser surface» et il s’ajoute à la commande «Copier». Il utilise un algorithme de lissage qui sert à lisser et réparer les surfaces défectueuses. Les propriétés d’une surface lissée peuvent être évaluées dans le gestionnaire de propriétés.
Une nouvelle commande appelée «Modifier congé» simplifie la suppression ou la modification de congés, directement sur les modèles solides. On peut, de la sorte, apporter des retouches à un modèle CAO, soit en supprimant, par exemple, le congé ou en lui attribuant une autre valeur, ou encore en générant une courbe guide suivant l’axe du congé. Une fonction de propagation des faces permet de grouper rapidement des faces de congé connectées, les faces groupées étant automatiquement ajoutées dans la liste «Faces» lorsque «Modifier congé» est ouvert. Il n’est plus nécessaire de demander la révision du fichier CAO.
La nouvelle fonction de reconnaissance des perçages facilite l’identification de tous les types de perçage sur les modèles solides, qu’il s’agisse de perçages simples, partiels, de groupes de perçages ou de perçages situés sur différents plans de travail.
 
Des séquences améliorées
La commande «Séquences auto» permet maintenant de reconnaître les propriétés des corps solides. De ce fait, la profondeur, l’angle de dépouille et le côté de coupe sont calculés pour les séquences planaires, lorsque des éléments du solide tels que boucles, arêtes ou autres détails sont sélectionnés.
Lorsque la profondeur est reconnue à partir d’un solide, la commande «Séquences auto» utilise généralement la longueur la plus grande de la face la plus courte de la boucle. En effet, la direction de sélection est parfois ambiguë, lorsque la sélection n’est pas parallèle au plan de travail actif. Dans les versions précédentes, «Séquences auto» recherche un fond ou une section inférieure et détermine directement la direction de la séquence. Cette amélioration est utile lorsque des parois adjacentes sont incurvées et non pas planaires.
 
Améliorations de la gestion des outils
Les pages techniques des outils ont été remaniées afin d’assurer la cohérence avec celles des opérations dans le logiciel ESPRIT. De plus, le nouveau module complémentaire «MachiningCloud» assure une communication directe entre la FAO et l’application, ce module complémentaire facilitant l’importation d’ensembles d’outils de coupe. D’autre part, la prise en charge des outils de coupe «en tonneau» a été étendue, afin d’inclure davantage de cycles d’usinage pour des formes libres. Les pages dites de «technologies d’outils» ont été remaniées afin d’obtenir une interface cohérente pour l’ensemble des types d’outils, qu’il s’agisse d’outils de fraisage ou de tournage. Elles sont désormais intégrées dans le «Gestionnaire de projet», afin de préserver l’interaction avec ESPRIT lors de la saisie des données relatives aux outils.
 
Module complémentaire «MachiningCloud Connect»
De nouvelles commandes dans le menu «Fichier» permettent d’interagir directement avec l’application «MachiningCloud». Cette dernière constitue le moyen le plus rapide de rechercher, sélectionner et assembler des outils provenant de fabricants et de fournisseurs d’outillages reconnus. Une fois cette application téléchargée (téléchargement gratuit) et installée, le nouveau module complémentaire «MachiningCloud Connect» sert à connecter ESPRIT directement aux données de travail de «MachiningCloud», ce qui permet de sélectionner, de définir et d’assembler les outils virtuels de coupe, puis d’envoyer le travail «Machining Cloud» à l’ordinateur.
 
Nouvelle fonction «Paramètres du modèle d’outil»
La nouvelle fonction «Paramètres du modèle d’outil» de la barre d’outils «Usinage commun» permet d’ajouter, de modifier ou de supprimer des modèles de solides de porte-outils dans les paramètres d’usinage. Des modèles de solides des porte-outils personnalisés peuvent également être créés dans ESPRIT, enregistrés en tant que modèles STL, puis importés en tant que porte-outils. peut être réglée dans La boîte de dialogue «Paramètres du modèle d’outil» permet de régler la position du porte-outil. Cette fonction sert aussi à régler la position de l’outil en définissant automatiquement la valeur «Décalage outil X,Y,Z» sur la page «Outil» de chaque outil. Il n’est plus nécessaire de modifier manuellement les valeurs de «Décalage outil X, Y,Z». Il suffit d’utiliser les positions spécifiées de l’outil ou d’ajouter une valeur de décalage depuis la fenêtre «Paramètres du modèle d’outil».
 
(a) Avant la suppression du congé (b) Après la suppression du congé
ESPRIT 2016, supprime les congés des modèles CAO pour donner une courbe au rayon de l’outil pendant l’usinage.

Stratégies d’usinage
La nouvelle stratégie d’ébauche de tournage «ProfitTurning» fusionne les passes d’usinage à géométrie trochoïdale avec les passes linéaires traditionnelles, afin d’assurer une charge constante de l’outil, ce qui est un avantage considérable pour l’usinage de matières dures. Les passes trochoïdales remplacent les passes traditionnelles d’usinage dans les coins vifs et des arcs sont insérés dès que l’outil touche une paroi, afin de lui permettre d’entrer et de sortir de façon fluide. Cette nouvelle stratégie est disponible avec «SolidTurn – Ébauche» et en tant qu’option d’ébauche pour le cycle «Gorge».
La stratégie «ProfitTurning» prend spécifiquement en charge les outils à plaquette circulaire capables de couper des deux côtés de l’outil. La sélection est limitée à: outil rond pour gorge, plaquette ronde de tournage ou tout autre outil personnalisé de forme ou de profil. Il s’agit d’une stratégie d’ébauche à grande vitesse permettant de réduire considérablement les temps de cycle et d’augmenter la durée de vie des outils. Elle remplace les transitions à angle vif du parcours d’outil, par des déplacements arrondis. L’élimination des changements de direction brusques de l’outil permet d’atteindre des vitesses d’avance bien plus importantes.
Pour ce qui est du fraisage, «ProfitMilling» inclut désormais une largeur ajustable afin de mieux régler les mouvements trochoïdaux dans les poches de toutes formes et tailles. De plus, dans les poches où un parcours d’outil à grande vitesse n’est pas réalisable, une nouvelle option permet de conserver une charge constante sur les parcours d’outil décalés standard.
La stratégie a été améliorée avec un nouveau paramètre permettant à l’utilisateur de régler la largeur des déplacements trochoïdaux dans le parcours d’outil. Le paramètre «Mouvements supplémentaires» est doté d’une nouvelle option appelée «Minimiser recouvrement», qui assure un engagement constant de l’outil lors des déplacements standard. Le fraisage en roulant sur des parois complexes a été amélioré, avec la possibilité d’appliquer une profondeur incrémentale constante ou adaptative, éliminant ainsi les mouvements indésirables de plongée, lorsque l’outil va brutalement de haut en bas sur des parois de hauteurs variables.
 
Électro-érosion
La section «Électro-érosion» comporte de nouvelles stratégies pour améliorer l’usinage, notamment la coupe d’ébauche, en particulier la nouvelle option «Dépouille coin/ligne témoin». Avec des électrodes d’enfonçage de haute précision et d’autres applications imposant des tolérances strictes, l’ajout d’une dépouille d’angle à la coupe d’ébauche permet de suivre le parcours fil ordinaire lors des passes de finition, sans réduire l’avance dans les coins. L’inclusion de la dépouille au niveau de l’entrée/espacement optimise également l’usinage, sans affecter la précision de la géométrie finale.
Les nouvelles options modifient automatiquement le parcours du fil, afin d’inclure une fonctionnalité de dépouille sur les entrées et les coins internes/externes sur les matrices et les profils ouverts. Lorsque «Dépouille coin/ligne témoin» est activé, un rayon est ajouté à l’entrée d’ébauche et aux coins saillants externes de l’ébauche de parcours de fil. L’utilisateur peut rayonner ou chanfreiner les angles vifs internes.

ICAM - Innovative CAM SA
2560 Nidau
Tél: 032 332 99 20
www.icam.ch


26 Décembre 2018  |  Informatique

Reconstituer les images qui transitent dans les fibres optiques

En utilisant un programme informatique qui imite la manière dont le cerveau humain apprend à identifier les objets, des scientifiques de l’EPFL ont réussi à reconstruire une image dégradée par son voyage dans une fibre optique.
25 Janvier 2019  |  Informatique

Cap sur l’avenir dans le cloud

De nos jours, le stockage des données dans le cloud pour, par exemple, faciliter la collaboration est devenu essentiel. Pour autant, de nombreuses entreprises ont du mal à déterminer la marche à suivre, ainsi que le «bon dosage». Pour les aider, Eplan a créé la solution Store Share View.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch