14 Octobre 2015  |  Économie
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2015

Industrie mécanique: l’innovation contre le franc fort

Depuis la suppression du cours minimal de l’euro, les entreprises de l’industrie mécanique suisse sont plus que jamais mises à rude épreuve, pour rester compétitives. C’est la raison pour laquelle Schneider Electric a lancé une série d’événements intitulée «Machine Innovation Day». La première série s’est déroulée au mois de mai dernier.

L’initiative «Machine Innovation Day» de Schneider Electric Suisse offre aux fabricants de machines et aux spécialistes de l’automatisation et de la gestion énergétique globale, l’opportunité d’un échange approfondi. Le premier événement s’est déroulé avec succès au mois de mai dernier et comme les réactions des participants ont été positives, d’autres événements sont planifiés.
Au sein de la branche MEM, la force du franc laisse des marques profondes. Pour les entreprises faisant partie de cette branche, le marché s’est effondré de manière importante au cours du premier trimestre 2015. Les sociétés sont donc à la recherche de solutions pour lutter contre cette tendance. «L‘innovation peut contribuer dans une large mesure à assurer le maintien du pôle de production suisse», déclare Matthias Ingold, directeur du marketing chez Schneider Electric Suisse. «L‘innovation naît essentiellement du dialogue intense entre fournisseurs de solutions et fabricants de machines. C’est pour cette raison que Schneider Electric a initié la série d’événements Machine Innovation Day», poursuit-il.
 
 
La compétitivité grâce au génie inventif
Savant mélange de démonstrations en direct, d’exposés dynamiques et d’échanges commerciaux, le premier événement s’est déroulé en mai, à Yverdon-les-Bains, Horgen et Sursee. L’objectif principal reste toutefois d’offrir suffisamment de temps pour les échanges professionnels. Les participants ont discuté de la manière dont l’efficacité peut être augmentée et les coûts simultanément baissés, grâce à l’automatisation et à Industrie 4.0.
D’après Schneider Electric, la clé réside dans des solutions souples, évolutives et mises en réseau – et ceci jusqu’à la plus petite des unités de commande. Grâce à ces caractéristiques, le développement des machines innovantes en Suisse peut être encore plus rapide, et leur programmation, surveillance et maintenance encore plus simples.
«Dans les conditions actuelles du marché, l’inquiétude des fabricants de machines est réellement perceptible», a déclaré Matthias Ingold à l’issue de la série de manifestations. «Cependant, si nous exploitons pleinement le potentiel des nouvelles possibilités technologiques destinées à augmenter l’efficacité et la productivité – en allant dans le sens d’Industrie 4.0., les machines suisses peuvent continuer à soutenir la concurrence au niveau du marché mondial», a-t-il affirmé.
 
Schneider Electric (Suisse) SA
3063 Ittigen
Tél.: 021 654 07 00
www.schneider-electric.ch


12 Mai 2019  |  Économie

Forte croissance des demandes de brevets de la Suisse

Les demandes de brevets helvétiques auprès de l’Office européen des brevets (OEB) ont bondi de 7,8 % en 2018. Aucun autre pays que la Suisse n’observe autant de demandes de brevets par habitant. Les techniques de mesure et les dispositifs médicaux sont les secteurs les plus innovants. Trois universités figurent parmi les déposants suisses les plus actifs auprès de l’OEB. Le canton de Vaud est à nouveau le plus dynamique en matière de brevets.
03 Juin 2019  |  Économie

Industrie MEM: exercice 2018 réjouissant – perspectives incertaines

L’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) peut tirer un bilan très réjouissant de l’exercice 2018. Les entrées de commandes, chiffres d’affaires et exportations ont en partie fortement augmenté; les marges ont continué de progresser. Cependant, le dynamisme de croissance s’est nettement affaibli au cours du deuxième semestre, ce qui signifie que très probablement, les affaires stagneront dans les mois à venir.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch