03 Août 2015  |  Horlogerie
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2015

Des coffrets vivants

Les PLV sont des coffrets destinés à recevoir une montre automatique. Ils sont équipés à l’intérieur d’un automatisme cinématique créant des mouvements permettant à la montre qu’ils contiennent de se remonter de façon autonome, selon des cycles spécifiques.

La société BEMRC développe les composants nécessaires à l’équipement des coffrets et écrins PLV, à savoir: les cartes électroniques et toute la motorisation nécessaire.
 
Schéma du kit pour PLV.
 
 
Kit modulaire pour PLV et écrin rotatif
Ce kit modulaire comprend de base une carte électronique et un moteur. Dans un encombrement minimum, ce système, développé et fabriqué en suisse, offre un choix étendu de possibilités et d’accessoires, afin de s’adapter au design de chaque PLV ou écrin rotatif.
La société BEMRC (Bureau d’Étude Mécanique) qui propose ce service, principalement active sur le développement de produits finis, et la société A&L – Alther & Lamon (active dans l’électricité et l’électronique), ont décidé d’unir leurs compétences pour le développement d’un kit destiné aux créateurs de PLV et d’écrins rotatifs.
Lors du développement de PLV et autres écrins rotatifs, un des grands défis consiste à trouver la carte électronique et le moteur qui correspondront le mieux au projet. BEMRC et A&L se sont donc penchés sur le sujet et ont décidé de créer un système qui peut s’adapter à un maximum de possibilités. Après avoir testé les premières versions (V1.0) en interne, la décision de commercialiser ce produit a été prise vers septembre 2014 avec une version 2.1. La demande croissante a permis de proposer la version 2.2 au début de cette année.
 
Carte électronique.
 
Une grande souplesse de cycles
Cette solution permet donc la rotation d’un plateau pour une PLV ou d’un support de montre pour un écrin rotatif. La majorité des fonctions est intégrée à la carte électronique. Le moteur, silencieux, a une rotation d’environ 4 tr/min, calculée selon la masse de la charge. Commandé par le sélecteur de programmes, il permet, selon le programme choisi, une rotation continue ou un nombre de tours défini sur plusieurs tranches horaires, aussi bien dans le sens horaire qu’antihoraire. Sur demande, les cartes et les programmes peuvent être individualisés pour être adaptés à la spécificité d’applications particulières.
La carte, qui ne mesure que 51 x 46 / 16 mm, incorpore un commutateur on/off, un connecteur micro-USB pour l’alimentation électrique, seize programmes à choix en standard, un bip d’avertissement (qui peut être désactivé au besoin) et un capteur pour l’arrêt à midi.
Une série de connecteurs permettent d’y brancher le moteur, de déporter les différentes fonctions intégrées à la carte et d’y ajouter des accessoires comme un support de piles, un capteur ou connecteur de sécurité, ou encore une LED pour les signaux d’avertissement. L’alimentation électrique s’effectue par le port USB et/ou par des piles. En cas de coupures de courant, les piles prennent alors le relais, ce qui est notamment utile pour les écrins rotatifs contenant des montres à complications. Les cartes peuvent aussi se brancher en série afin de n’avoir qu’une seule alimentation par le port USB.
 
Motorisations: moteurs-réducteurs, renvois d’angles, renforts.
 
Des composants de qualité
Concernant la fabrication de ce kit, le choix des composants en fait un produit fiable. Les moteurs-réducteurs proviennent de Faulhaber, les cartes électroniques sont assemblées en Suisse, les renvois d’angle et renforts d’axe sont également usinés en Suisse, où est réalisé l’assemblage mécanique. Le contrôle final est fait en interne chez BEMRC.
Une carte de commande avec écran tactile, permettant de piloter plusieurs cartes de base, est en cours de développement.
 
PLV: Représentation transparente.
 
BEMRC
3966 Chalais
Tél. 027 458 35 75
www.remontoir.ch


22 Septembre 2017  |  Horlogerie

Le Laboratoire Dubois s’agrandit

Le Laboratoire Dubois, qui célèbre cette année le quarantième anniversaire de sa création, entreprendra prochainement d’importants travaux. Le bâtiment de la rue Alexis-Marie-Piaget 50, à La Chaux-de-Fonds, sera agrandi par une surélévation en attique. Le chantier a débuté courant avril, les travaux devant durer une année environ.
14 Juin 2017  |  Horlogerie

Le micro-assemblage automatisé

Depuis l’année de sa fondation en 1973 par Freddy Petitpierre, la société Petitpierre SA est active dans deux domaines essentiels: le développement et la fabrication d’outillage horloger haut de gamme, ainsi que les équipements d’assemblage de composants horlogers et microtechniques.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch