24 Juillet 2015  |  Automatisation
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2015

Une capacité temps réel pour le protocole OPC UA

La Fondation OPC prévoit d’ajouter une capacité temps réel au protocole OPC UA, qui aura ainsi un champ d’applications plus étendu. La fondation OPC est une organisation mondiale qui regroupe aujourd’hui plus de 420 membres répartis dans 31 pays.

Au sein de la fondation OPC, B&R soutient les nouveaux groupes de travail dont l’objectif est de rendre apte au temps réel le standard de communication OPC UA. Cette évolution passera essentiellement par deux extensions de la norme OPC UA actuelle. D’une part, un modèle «Publish-Subscribe» sera mis en place. D’autre part, le standard TSN (Time Sensitive Networks) défini dans la norme IEEE 802.1 sera également utilisé.
Le groupe de travail bénéficiera de l’expertise de B&R dans le développement d’un standard temps réel.
 
La fondation OPC est une organisation mondiale qui regroupe plus de 420 membres répartis dans 31 pays.
 
Une communication plus rapide
Le protocole OPC UA intègre déjà le modèle bien connu client-serveur. Le modèle Publish-Subscribe ajoutera la communication d’un à plusieurs participants, ainsi que la communication de plusieurs à plusieurs participants. Dans les systèmes étendus et décentralisés, cela aura un effet déterminant sur la vitesse de communication. «C’est une exigence fondamentale pour la communication de machine à machine que l’on trouve, par exemple, sur les lignes de conditionnement,» explique Stefan Schönegger, directeur marketing de B&R. POWERLINK, également, repose sur ce type de mécanisme.
Pour répondre aux besoins de temps réel, le protocole OPC UA s’appuiera sur le standard TSN IEEE 802.1. «Pour le moment, TSN désigne les travaux en cours autour des nouvelles normes IEEE, afin de rendre l’Ethernet IEEE 802 nativement apte au temps réel», explique Stefan Schönegger. Ceci permettrait une communication sans faille avec les réseaux Ethernet plus rapides, comme POWERLINK, utilisés pour la communication de terrain et le contrôle de mouvements.
Outre l’industrie de l’automatisation, d’autres secteurs, comme l’automobile et les télécommunications, évaluent aussi la norme TSN actuellement. «Les premières voitures basées sur TSN doivent arriver sur le marché très prochainement», ajoute Stefan Schönegger. La technologie deviendrait ainsi largement disponible. Comme l’a annoncé KUKA le 13 avril 2015, la création des groupes de travail OPC sera appuyée par de grands noms du secteur de l’automatisation, dont B&R.
 
OPC UA et POWERLINK: une solution complète
Le protocole OPC UA joue déjà un rôle central dans la partie IT des systèmes de fabrication modernes. Avec TSN et le mécanisme Publish-Subscribe, le champ d’applications d’OPC UA va nettement s’étendre. L’utilisation conjointe d’OPC UA et des standards ouverts POWERLINK et openSAFETY permettra une communication fiable et uniforme «tout Ethernet» à tous les niveaux, depuis le système d’information jusqu’au capteur.
 
OPC UA: une technologie au cœur de l’Internet des objets et de l’Industrie 4.0
Les clients et serveurs OPC UA sont intégrés aux contrôleurs B&R et supportés par Automation Studio, ce qui permet non seulement la communication verticale avec les systèmes SCADA, MES et ERP, mais aussi la communication entre automates provenant de fournisseurs différents.
Avec les nouveaux blocs de fonctions Client OPC conformes à PLCopen, cette communication peut être facilement mise en œuvre dans le programme applicatif, quel que soit le matériel utilisé. Grâce au support du mécanisme d’abonnements OPC UA, de grandes quantités de données peuvent être transférées plus rapidement. A l’avenir, il sera essentiel de disposer de ce type de mécanisme pour gérer les volumes importants de données que généreront l’Internet des objets et l’Industrie 4.0.
 
La Fondation OPC prévoit d’ajouter une capacité temps réel au protocole OPC UA.
 
Un développement plus efficace
Normalisé selon la norme CEI 62541, OPC UA fournit des fonctions faciles à utiliser pour réaliser des échanges de données efficaces, tout en assurant une parfaite interopérabilité. Les développeurs peuvent ainsi concevoir plus facilement des systèmes aptes à gérer d’importants volumes de données. La mise en œuvre de solutions d’automatisation souples et modulaires s’en trouve également simplifiée.
 
Les Journées OPC Day Europe
Les 19 et 20 mai prochains auront lieu chez Microsoft France, les Journées OPC Day Europe 2015, organisées par la fondation OPC. B&R participera à cet événement pour y présenter ses solutions OPC UA et son outil logiciel Automation Studio intégrant ce standard. Avec POWERLINK, openSAFETY et OPC UA, B&R offre déjà les outils requis pour les systèmes hyper communicants et interopérables de l’Industrie 4.0.
www.opcfoundation.org  
 
B&R Industrie-Automation AG
2504 Bienne
Tél.: 032 315 00 80
www.br-automation.com


10 Juin 2018  |  Automatisation

État des lieux du marché des réseaux industriels

En 2018, l’Ethernet industriel a dépassé les bus de terrain classiques en termes de nouveaux nœuds installés dans le secteur de l’automatisation industrielle. Telle est la principale conclusion de l’étude annuelle d’HMS Industrial Networks concernant le marché des réseaux industriels.
14 Novembre 2018  |  Automatisation

Une nouvelle solution d’intégration

Une nouvelle solution d’intégration connecte le génie électrique et l’automatisation. Les données telles que les adresses symboliques peuvent désormais être échangées via un processus bidirectionnel avec la suite logicielle actuelle. Il en résulte des schémas valides, notamment pour le câblage de bus entre les composants d’automate, ainsi que des configurations matérielles de pointe.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch