12 Janvier 2015  |  Recherche
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 11/2014

Validation du projet FoFdation par la Commission européenne

Suite à l’investissement de la Commission européenne, de grandes universités et de grandes industries ont entrepris un travail de recherche, le projet FoFdation, dans le but de développer, autour du concept d’usine intelligente, des cas d’application de nouveaux systèmes de contrôle de production industrielle se basant sur les nouvelles technologies numériques.

Pour la division Machining Solutions de la société suisse GF, le résultat obtenu repose en grande partie sur un système d’e-tracking, c’est-à-dire un système de suivi automatique, connecté et intelligent, de tous les indicateurs clés des composants fabriqués avec ses machines lors de l’usinage, gage de transparence, de contrôle et de qualité. Ce concept à la fois innovant et économique, favorise le développement durable, ainsi que les échanges économiques et technologiques des manufactures à l’échelle mondiale.
 
Des cas d’application dans l’automobile et l’aéronautique
Coordonné par le groupe Airbus et en partenariat avec de grands centres universitaires européens, ainsi que de grands groupes industriels tels que Fiat, les quatre années de recherche nécessaires à l’aboutissement de ce concept ont permis de le soumettre à des cas d’application réels dans l’automobile et l’aéronautique entre autres. La coordination technique du projet a été réalisée par la société genevoise Cadcamation.
 
Les participants au projet FoFdation validé par la Commission européenne. De gauche à droite: Roberto Perez, GF Machining Solutions; Thomas Baer, Daimler; Christoph Hanisch, Festo; Rolf Riemenschneider, Commission européenne; Christos Emmanouilidis, CETI; Jean José Paccaud, directeur d’Agie Charmilles New Technologies; Alain Berger, directeur d’Agie Charmilles SA; Jean-Bernard Hentz, Airbus; Dominique Laffret, Missler; Nguyen Van Khai, Cadcamation.
 
Présentation du concept et des premières réalisations industrielles
Afin d’être reconnue et approuvée par la Commission européenne, une présentation finale de ce concept et de ses premières réalisations industrielles a eu lieu 9 octobre dernier sur le site genevois de GF Machining Solutions, en présence de quatre experts, membres d’industries de référence et mandatés par la Commission européenne. Ils ont été chargés d’évaluer et de donner leur feu vert pour le lancement et la commercialisation des produits et machines issues du projet.
La délégation a été très impressionnée et a exprimé sa grande satisfaction suite aux résultats exceptionnels obtenus par le consortium, en soulignant leur grand potentiel industriel et le travail accompli au niveau recherche, développement et innovation.
GF Machining Solutions est un leader mondial des fournisseurs de machines, de solutions d’automatisation et de services pour l’industrie de la fabrication d’outils et de moules, ainsi que pour les fabricants de composants de précision. Sa gamme de produits s’étend des machines d’électro­érosion et des centres de fraisage à haute vitesse et à haute performance, aux machines de texturation laser en 3D, services, pièces détachées, consommables et solutions d’automatisation. Basée en Suisse et implantée sur 50 sites dans le monde, l’entreprise est active au niveau mondial. Elle appartient au groupe Georg Fischer (Suisse) qui, avec ses 2798 collaborateurs, a généré un chiffre d’affaires de 867 millions de CHF en 2013.
 
Roberto Perez
GF Machining Solutions
Tél.: 022 783 37 60 / 079 199 75 58
roberto.perez@georgfischer.com
www.georgfischer.com


11 Janvier 2019  |  Recherche

Un projet phare européen sur les technologies quantiques

Établir un leadership européen dans le domaine des capteurs quantiques, telle est l’ambition de macQsimal, un projet sélectionné par la Commission européenne pour son initiative «FET Flagship on Quantum Technologies». Coordonné par le CSEM, ce projet réunit quatorze partenaires industriels et académiques, dont les universités de Bâle et de Neuchâtel.
17 Mai 2017  |  Recherche

Des portes magnétiques pour analyser les performances des slalomeurs

Des chercheurs de l’EPFL ont réussi à fournir, pour la première fois, des temps de passage précis à chaque porte tout au long d’un slalom. Le système permet de calculer la vitesse et la trajectoire des skieurs avec davantage de précision qu’un GPS.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch