06 Août 2014  |  Entraînement
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2014

Des entraînements robustes pour des monte-matériaux

STROS, premier fabricant de monte-matériaux en République tchèque, fournit des équipements pour l’un des principaux chantiers russes, un projet de construction de huit gratte-ciel à Moskva-City. Ces monte-matériaux, qui atteignent des hauteurs de plus de 300 m, doivent résister à un vent pouvant souffler jusqu’à 20 m/s. La sécurité est donc essentielle.

Le fabricant tchèque STROS est spécialisé dans les équipements de travail sur mât à pignon et crémaillère, qui permettent de travailler à d’importantes hauteurs et peuvent être installés rapidement. L’arbre de sortie du réducteur est doté d’un engrenage qui entre en prise avec une crémaillère fixée au mât de guidage. Cette méthode d’entraînement supporte des conditions environnementales extrêmes sur la durée. Outre les entreprises de BTP et les agences de location d’équipements de construction, STROS fournit également des centrales électriques, des sites industriels et des installations offshore. Certains des projets ont été réalisés au-delà du cercle polaire et dans les régions tropicales, dans des conditions climatiques extrêmes. Les monte-charges de la série NOV atteignent des vitesses de levage de 100 m/min et des capacités de charge de 3200 kg.
 
Un monte-matériaux STROS sur le chantier du centre d’affaires international de Moscou, Moskva-City.
 
Le projet de construction de Moskva-City
Le plus grand monte-charge en date a été érigé sur le chantier de Moskva-City, le Centre d’affaires international de Moscou. Le complexe est composé de plusieurs buildings, dont huit sont équipés de monte-charge STROS. L’un de ces appareils est utilisé sur la Mercury City Tower, la plus haute tour d’Europe (340 m) à l’heure actuelle.
Le monte-charge NOV 2032 bénéficie d’une hauteur de levage de 350 m, d’une capacité de charge de 2 tonnes et d’une vitesse de 70 m/min. Doté d’un panneau de commande permettant de choisir l’étage, il fournit le même degré de confort et de contrôle qu’un ascenseur classique. Le système d’entraînement est composé de trois motoréducteurs hélicoïdaux commandés par un variateur de fréquence équipé de résistance de freinage.
«Les moteurs sont équipés de freins à disque électromagnétique pouvant être enclenchés à la main », explique Zdenek Coubal, président de STROS. «Il s’agit d’une solution NORD DRIVESYSTEMS sur mesure. Elle illustre parfaitement notre coopération: NORD nous conseille, effectue des essais et met au point une solution adaptée.»
Un variateur situé dans l’armoire de commande contrôle les trois moteurs du monte-charge. Il garantit des démarrages et arrêts en douceur et une importante précision de positionnement.
 
Le monte-charge NOV 2032 a une capacité de charge de 2 t. Il est actionné par trois motoréducteurs et un variateur en armoire NORD.
 
Un dispositif de sécurité breveté
Les ingénieurs de STROS ont mis au point un mécanisme d’arrêt de sécurité de la cabine en cas de panne. En cas de dépassement de la vitesse nominale en descente, le dispositif de sécurité s’actionne. Il enclenche son pignon dans la crémaillère pour arrêter progressivement la cabine. Le mécanisme centrifuge est paramétré individuellement pour chaque modèle de machine. Le dispositif de sécurité de STROS est certifié par le laboratoire allemand d’essais techniques TÜV SÜD, de renommée internationale.
 
L’unité d’entraînement placée au-dessus de la cabine du monte-charge: trois motoréducteurs hélicoïdaux garantissent une parfaite fiabilité.
 
Une coopération fructueuse
NORD est, depuis 1997, le fournisseur exclusif de STROS pour les entraînements. À cette époque, le prédécesseur de STROS fait ses premiers pas sur les marchés internationaux. NORD Pohánecí Technika, s.r.o., filiale tchèque de NORD DRIVESYSTEMS, convainc la direction pendant les premiers projets d’essais. L’entreprise fournit alors à STROS les produits fiables et durables dont il a besoin. Par exemple, NORD adapte ses produits lorsque cela est nécessaire, en fournissant des paliers renforcés, des carters fabriqués dans des matériaux spéciaux ou encore de entraînements certifiés ATEX et NEC pour les applications de raffinerie.
 
Le variateur de fréquence NORD garantit le démarrage et l’arrêt en douceur.
 
Des exigences accrues
À l’origine, STROS utilisait uniquement des motoréducteurs. À cette époque, l’entreprise ne fabriquait que des monte-charges relativement lents. Le contrôle de la marche et de l’arrêt via l’interrupteur du moteur était largement suffisant pour les vitesses ne dépassant pas 40 m/min. Mais à mesure que la liste des clients s’est allongée, les projets se sont diversifiés.
L’entreprise a commencé à fabriquer des monte-charges pour des bâtiments de plus en plus hauts. Les cabines devaient donc se déplacer plus rapidement pour réduire les temps d’attente. Désormais, les modèles ont des vitesses nominales comprises entre 55 et 100 m/min. Ils sont systématiquement équipés de variateurs de fréquence. Outre les motoréducteurs, NORD fournit des variateurs en armoire, qui contrôlent la vitesse du moteur et permettent un freinage précis. Des fonctions de positionnement et de sécurité avancées, telles que STO et SS1 pour les niveaux de sécurité jusqu’à SIL3 sont également disponibles.
 
NORD fabrique ses entraînements en fonction des spécifications de STROS.
 
La diversification s’intensifie: les ascenseurs spéciaux et permanents
L’effondrement du secteur de la construction en 2008 a sévèrement touché les fournisseurs tels que STROS. Pour survivre, l’entreprise a recherché d’autres applications pour sa technologie. Elle s’est orientée sur les ascenseurs permanents utilisés dans les bâtiments, sur les cheminées, avec d’autres équipements technologiques.
Aujourd’hui, cette nouvelle activité représente une partie importante des projets de l’entreprise. Ainsi, elle a construit un ascenseur permanent de 150 m de haut sur une cheminée de la centrale électrique de Siekierki à Varsovie. L’ascenseur NOV 514 a une capacité de charge de 500 kg et une vitesse nominale de 46 m/min. Equipé d’un variateur de fréquence garantissant un démarrage et un freinage en douceur, il comprend un dispositif de contrôle de la position POSICON. Le projet a été suivi par un second contrat, portant sur la fabrication d’un ascenseur de 200 m de haut pour une autre cheminée de la même centrale.
 
L’entraînement de l’ascenseur permanent NOV 514 utilisé sur le site de la centrale électrique de Siekierki à Varsovie, intègre des fonctions de positionnement.
 
À propos de NORD DRIVESYSTEMS
Concepteur et fabricant de systèmes d’entraînement, NORD DRIVESYSTEMS, qui emploie quelque 3000 personnes, figure parmi les principaux fournisseurs mondiaux de solutions complètes d’entraînement. Sa gamme de produits s’étend des entraînements standards, aux solutions personnalisées pour les applications les plus exigeantes, comme des solutions à haut rendement et économie d’énergie ou des systèmes pour milieu Atex, par exemple. Fondée en 1965, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires brut d’environ 450 millions d’euros sur l’exercice 2012. Elle compte aujourd’hui 35 filiales à travers le monde.
NORD couvre, avec sa large gamme de réducteurs, des couples de 10 Nm à 250’000 Nm, voire davantage. L’entreprise fabrique également des moteurs électriques d’une puissance de 0,12 kW à 200 KW, ainsi que l’électronique de puissance associée, allant des variateurs de fréquence aux contrôleurs pour applications servo. La gamme de variateurs comporte aussi bien des modèles classiques à installation en armoire électrique, que des variateurs pour systèmes d’entraînement totalement intégrés au moteur, pour des solutions avec automatisation décentralisée.
 
STROS- Sedlčanské strojírny, 

264 01 Sedlčany

Czech Republic
Tél.: +420 318 842 111
 
Getriebebau NORD AG
9212 Arnegg
Tél.: 071 388 99 11
www.nord.com


08 Septembre 2017  |  Entraînement

Des solutions d’entraînement pour toutes applications

Établie depuis plus de soixante ans à Münchenstein (BL), la société Alfred Imhof AG, aussi connue sous le logo «Imhof Drive Solutions», a été de tout temps l’agent exclusif pour la Suisse des produits et prestations de service de SEW Eurodrive, l’un des principaux acteurs mondiaux dans le domaine des techniques d’entraînement.
11 Septembre 2017  |  Entraînement

Comment choisir un moteur électrique

Cet article est inspiré du cours «Critères pour le choix d’un moteur électrique)» organisé par la FSRM. Il s’agit d’un nouveau cours d’un jour qui a pour enseignant Sébastian Gautsch, docteur en microtechnique de l’Université de Neuchâtel, responsable de stages et enseignant à l’EPFL et à la HES de Bienne (techniques d’entraînement).
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch