09 Juillet 2014  |  Économie
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2014

Industrie MEM: reprise non sans incertitudes

Swissmem se réjouit de la marche des affaires dans l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM). Pour 2014, les entreprises s’attendent à une évolution commerciale fondamentalement positive. Les mois et années à venir vont montrer si l’acceptation de l’initiative sur l’immigration de masse aura des conséquences négatives pour cette industrie.

La reprise amorcée au milieu de l’année passée dans l’industrie MEM suisse s’est poursuivie au quatrième trimestre 2013, où les entrées de commandes ont augmenté de 3,7 % par rapport à la même période de 2012. Sur l’ensemble de l’année, elles ont progressé de 2,3 %. La hausse des commandes a automatiquement augmenté le taux d’occupation. Après sa chute en cours d’année à 82,1 %, celui-ci a repassé au quatrième trimestre 2013 à 83,8 % (trimestre correspondant 2012: 83,6 %). Le dernier recensement du KOF en janvier 2014 fait même état d’une utilisation des capacités de 87 %, ce qui la hisserait légèrement au-dessus de la moyenne sur plusieurs années.
Le chiffre d’affaires a également évolué de façon positive. Au quatrième trimestre 2013, il a gagné 5,3 % et 2,8 % sur l’ensemble des douze derniers mois. Ceci est dû en particulier aux grandes entreprises (plus de 250 employés). Chez les PME, le chiffre d’affaires n’a pas évolué lors du dernier trimestre 2013.
 
Entrée des commandes de l’industrie MEM
(Base: 1er trimestre 2001 = 100)
 
Evolution positive dans l’exportation
En 2013, l’industrie MEM a exporté des marchandises pour une valeur de 65,4 milliards de francs, ce qui, par rapport à l’année précédente, correspond à une augmentation de 1,2 %. A l’exception de la construction de machines (- 0,2 %), les chiffres recensés par la Direction générale des douanes ont augmenté dans tous les secteurs de production par rapport à 2012. Ce sont les exportations d’instruments de précision qui ont le plus profité de cette évolution (+3,7 %). La croissance dans la métallurgie (0,7 %) et l’électrotechnique/électronique (0,1 %) a été moins importante.
En 2013, les débouchés ont connu, selon les régions, une évolution différente. Avec un chiffre positif de 2,4 %, les exportations vers les Etats-Unis ont enregistré la progression la plus élevée. Les exportations vers l’Union européenne ont également légèrement augmenté (0,8 %) ce qui, avec 59,4 % des exportations, confirme que l’UE est le principal débouché de l’industrie MEM suisse. Par contre, les ventes vers l’Asie sont restées constantes (-0,2 %). A lui seul, le quatrième trimestre a enregistré une augmentation des exportations considérable dans les trois débouchés principaux (UE: 3,5 % / Etats-Unis 2,9 % / Asie 3,2 %).
 
Conséquences du oui à l’initiative sur l’immigration de masse
 La reprise de l’industrie MEM suisse a été favorisée par une meilleure situation économique mondiale. Selon le sondage trimestriel des entreprises recensées par Swissmem, il y a de bonnes chances que cette évolution réjouissante se poursuive.
Actuellement, 54,1 % des entreprises recensées s’attendent, pour les douze mois à venir, à une augmentation des commandes de l’étranger. Seulement 11,5 % craignent une détérioration de la situation au niveau des commandes. A noter toutefois que ce sondage a eu lieu avant le 9 février 2014. Les mois et années à venir vont montrer si l’acceptation de l’initiative sur l’immigration de masse aura des conséquences négatives sur les attentes et sur les affaires des entreprises MEM. Il est bien possible cependant, qu’en raison des incertitudes surgies concernant les futurs rapports avec l’UE, le climat d’investissement se détériore. De plus, la suspension de l’accord sur la recherche «Horizon 2020» diminue l’attrait de la place industrielle et intellectuelle suisse.
Swissmem va s’engager pour qu’un système le plus simple possible pour le contingentement de la main-d’œuvre étrangère soit mis en place. Le maintien des accords bilatéraux est encore plus important. Swissmem va soutenir activement le Conseil fédéral dans ses efforts à cet égard. Swissmem ne va pas manquer non plus d’intensifier ses efforts pour une meilleure exploitation du potentiel des spécialistes en Suisse. Nous pensons principalement aux jeunes gens, femmes et personnes plus âgées. De plus, Swissmem exige, de la part des personnes responsables dans la politique et l’administration, de s’occuper sans attendre de la situation critique dans le domaine de l’asile et du logement.
 
Ivo Zimmermann, chef de la communication
Tél: 044 384 48 50 / 079 580 04 84
i.zimmermann@swissmem.ch
 

Philippe Cordonier, responsable Suisse romande
Tél: 021 613 35 85 / 079 644 46 77
p.cordonier@swissmem.ch
 
ww.swissmem.ch


03 Juin 2019  |  Économie

Industrie MEM: exercice 2018 réjouissant – perspectives incertaines

L’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) peut tirer un bilan très réjouissant de l’exercice 2018. Les entrées de commandes, chiffres d’affaires et exportations ont en partie fortement augmenté; les marges ont continué de progresser. Cependant, le dynamisme de croissance s’est nettement affaibli au cours du deuxième semestre, ce qui signifie que très probablement, les affaires stagneront dans les mois à venir.
10 Juillet 2019  |  Économie

Les moteurs du commerce extérieur suisse

Les marchés dits «matures», comme l’Europe, les États-Unis ou le Japon, sont essentiels pour les exportateurs suisses. Une nouvelle étude de Switzerland Global Enterprise et de Credit Suisse montre que les grands pays industriels sont les moteurs du commerce extérieur suisse.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch