24 Avril 2014  |  Logiciels
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2014

Une planification préliminaire intégrée

Les phases de planification préliminaire et d’ingénierie détaillée d’un projet vont de pair, mais sont généralement traitées dans différents systèmes. Désormais, la plate-forme EPLAN version 2.3 intègre ces deux phases et la planification préliminaire est intégrée au système.  Des fonctions innovantes améliorent la qualité du projet et l’homogénéité des données, tout en réduisant les coûts de configuration.

La planification préliminaire est une phase décisive du processus d’ingénierie. Elle implique des concepts de machinerie technique ou de conception de site et l’estimation des volumes initiaux de données de projet. La nouvelle plate-forme EPLAN version 2.3 innove en intégrant cette phase essentielle pour les conceptions de pointe. Qu’il s’agisse d’aperçus graphiques, d’espaces réservés pour les fonctions, de données de projet initiales pour les entraînements, détecteurs et entrées/sorties d’API ou de listes de pièces pour les calculs, toutes les tâches de planification préliminaire peuvent s’effectuer directement dans cette plate-forme. Par la suite, la production des armoires et la conception détaillée du système reposent sur ces données, sans nécessiter de saisies supplémentaires ni d’importations depuis d’autres systèmes. Les utilisateurs bénéficient ainsi d’un système de saisie très convivial avec cette nouvelle méthode de planification. L’intégration supplémentaire, permettant d’améliorer l’homogénéité des données et la qualité des projets, réduit en parallèle le coût du processus de développement du projet.
 
Une ingénierie intégrée de la planification préliminaire à l’ingénierie de base – un aperçu des systèmes jusqu’aux schémas électriques.
 
Un aperçu des structures et des données
Le nouveau navigateur de planification préliminaire constitue la principale fenêtre de la plate-forme EPLAN. Il affiche et permet de gérer les segments de planification préliminaire définis au sein du projet. L’utilisation de macros, ainsi que la copie et le déplacement de segments existants par glisser/déposer, facilitent la création et la modification des structures de machines et de sites. Autre possibilité, le logiciel d’IAO permet de travailler directement dans l’éditeur graphique dédié à la planification préliminaire. Les données définies pendant cette phase peuvent être extraites sous forme de rapports et utilisées pour les listes de pièces ou pour calculer les prix et la main-d’œuvre, par exemple. Le processus est intégrant. Reposant sur la planification préliminaire dans le navigateur, l’étape suivante de configuration implique la production du plan détaillé, c’est-à-dire les schémas, par glisser/déposer. Autre possibilité pour la saisie des données, l’option de planification préliminaire intègre une fonctionnalité d’importation complète de feuilles de calcul Excel dans EPLAN. Les informations d’autres services de planification peuvent ainsi être prises en compte. La fonction d’importation permet aussi de générer automatiquement les structures de planification préliminaire.
 
Le contexte
Le processus d’ingénierie d’une machine ou d’un site implique différentes phases au cours desquelles les premières ébauches et idées de conception sont progressivement affinées, jusqu’à ce que tous les documents et informations nécessaires à la production et à la fabrication de la machine soient en place. La planification préliminaire et l’ingénierie de bases font partie des premières phases du projet, au cours desquelles les concepts de machinerie technique ou de conception de site sont développés et les volumes initiaux de données de projet estimés. L’objectif est de déterminer la conception la plus adaptée techniquement et de définir les grandes lignes de la planification détaillée qui s’en suit (ingénierie détaillée). Jusqu’à présent, les tâches de planification préliminaire étaient souvent traitées dans des systèmes distincts (outils graphiques, systèmes de traitement de texte pour les spécifications ou tableaux, bases de données), proposant peu ou pas d’interface avec l’outil de configuration. Le manque d’homogénéité des données et, souvent, l’absence de prise en charge des fonctionnalités d’ingénierie dans ces systèmes alourdissaient la charge de travail et ne garantissaient pas la qualité de la phase de configuration.
 
EPLAN Software & Service SA
1052 Le Mont-sur-Lausanne
Tél.: 021 651 91 00
www.eplan.ch


16 Décembre 2013  |  Logiciels

Un professeur d’ingénierie utilise des méthodes d’enseignement exploratoires

Le professeur James Andrew Smith a introduit dans ses cours axés sur la robotique et sur les microsystèmes l’utilisation de Maplesoft, un logiciel de modélisation et de simulation. Cette méthode d’enseignement dite «approche inductive» a permis aux étudiants d’approfondir leur compréhension et de se familiariser avec des outils d’analyse, de visualisation, ainsi que de conception.
16 Février 2014  |  Logiciels

Une plate-forme rassemblant fournisseurs et utilisateurs

La plate-forme Data Portal de la société EPLAN fournit désormais des données sur plus de 350’000 composants de 56 fabricants. Parmi les récents ajouts figurent General Electric (GE) dans le domaine des interrupteurs de courant haute tension, Numatics avec des composants hydromécaniques, Murrelektronik avec notamment des répartiteurs, Omron, ainsi que des fabricants de câbles, tels que Schweiger, Sigmatec, Stego et TKD Kabel.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch