25 Mai 2012  |  Électrotechnique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2012

Un système d’impression novateur pour le marquage

Martin Baltensperger*

Faire un marquage plus rapidement et à moindre coût – cela demande une chaîne de procédés comportant plusieurs opérations bien distinctes. Celle-ci comprend les phases de planification et de projet, la mise à disposition des données collectées à une unité de sortie, ainsi que le choix du matériel de marquage approprié. Ce n’est que grâce à la parfaite complémentarité des différentes phases de ce processus, que l’on peut atteindre l’objectif de marquage voulu.
 
Un logiciel de planification et de marquage - comme le Clip Project advanced de Phoenix Contact –, qui fait partie de la chaîne de création de valeurs, se charge, par un simple clic de souris, de mémoriser les informations concernant les câbles, les conduites, les points de pinçage et les marquages, provenant de tous les systèmes IAO courants. Une saisie manuelle des données n’est plus nécessaire, ce qui évite les erreurs dues à des saisies inexactes ou redondantes. On peut également, grâce à une interface bidirectionnelle, réécrire dans le système IAO des informations utiles à l’utilisateur, qui ont été complétées ou modifiées.  
 

Fig. 1. Quand on veut marquer plus rapidement et à moindre coût, on doit bien coordonner toutes les phases du processus.
 
Penser un système figure au premier plan
Le système d’impression complet et performant «Bluemark CLED» (figure 2), voué à de multiples tâches de marquage industriel, figure dans le vaste programme de produits en constant développement, destinés au marquage de bornes, de câbles, de conduites et de matériel d’exploitation. Le système d’impression effectue des marquages dans le format appelé Unicard. La gamme de produits, constamment complétée, comprend actuellement plus de 200 contours différents pour le marquage de grandeurs standards émanant de différents fabricants européens et internationaux.
Le logiciel de planification et de marquage Clip Project advanced permet de générer automatiquement des figures bidimensionnelles présentant une grande précision de positionnement des barrettes à bornes et contenant toutes les données pertinentes, comme les informations relatives à l’étiquetage, les listes de commandes, de pièces et de montage. Ces informations peuvent être mises à disposition en ligne pour effectuer le montage. Un système de gestion des marchandises prélève ensuite chaque composant dans le stock ou le commande. Comme déjà mentionné, le logiciel importe la totalité des données de marquage à partir du schéma de câblage, puis les transmet au système d’impression, d’un simple clic de souris.

L’alimentation souple du matériel
Avec le système d’impression Bluemark CLED, l’alimentation du matériel peut s’effectuer à partir d’un magasin depuis l’arrière (figure 3) ou individuellement depuis l’avant. L’imprimante est fournie avec un magasin de vingt planches Unicard, d’autres magasins pouvant être commandés ultérieurement. Pour de plus grands projets, il existe des magasins d’une capacité maximale de quarante planches Unicard. L’écran tactile permet de déverrouiller le magasin, de le retirer, puis de le remplacer par un autre. L’utilisateur peut équiper ses magasins au préalable, en fonction des projets, puis les traiter. Le matériel équipé est recueilli dans une boîte et donc clairement attribué au projet. On peut utiliser le temps dévolu à l’impression pour équiper un autre magasin.
Si des tâches d’impression imprévues surviennent, il n’est pas nécessaire de changer de magasin ou de le vider. Il suffit de modifier sur l’écran tactile, l’alimentation en matériel et d’introduire les planches appropriées, en touchant de magasin à frontal.
 
Fig. 2. La nouvelle imprimante de marquage CLED forme la base d’un système d’impression compact et performant destiné à des applications industrielles.

Fig. 3. L’équipement du magasin avec le matériel peut s’effectuer parallèlement au procédé d’impression – cela économise du temps et de l’argent.
Fig. 4. Les textes et les symboles
informent avec précision de l’état
actuel de l’imprimante.

Conclusion
«Une chaîne a la force de son maillon le plus faible» – cette citation est également valable ici. Ce n’est qu’en associant le système IAO, le logiciel de marquage, l’unité de sortie et le matériel de marquage que l’utilisateur économise du temps et de l’argent. Et il bénéficie également, à long terme, d’un marquage fiable de haute qualité.

Des informations complémentaires figurent sous:
www.phoenixcontact.ch/Produkte/Highlights 2012/Leistungsfähige Drucksysteme
 
Faire un marquage exempt d’émissions
Le système d’impression Bluemark implique un changement de paradigme dans les imprimantes industrielles. Pour le marquage de matériel en matière synthétique, l’imprimante utilise une encre spécifique compatible avec les UV et adaptée à cette utilisation. Elle ne contient aucun solvant, contrairement aux encres traditionnelles. Le durcissement des encres UV sur la matière synthétique s’effectue à l’aide d’un rayonnement ultraviolet de courte longueur d’onde, le plus souvent de 200 à 380 nanomètres. Elle n’exige aucune source de chaleur, car le matériel à marquer n’est soumis à aucun rayonnement thermique; c’est la particularité de cette technique. Après impression, le matériel est tiède. Si la planche n’est que partiellement imprimée, on peut l’introduire à nouveau et poursuivre l’impression. Cela économise de la matière, minimise les déchets et préserve l’environnement.
 
PHOENIX CONTACT AG
8317 Tagelswangen
Tél: 052 354 55 55
www.phoenixcontact.ch
 

* Spécialiste des produits de marquage, Phoenix Contact AG, Tagelswangen


02 Septembre 2019  |  Électrotechnique

Des boîtiers et coffrets électriques pour l’industrie 4.0

Rittal a présenté sa nouvelle gamme de boîtiers et de coffrets électriques lors du dernier salon mondial de l’industrie à la foire de Hanovre 2019. Ces nouveaux équipements ont été conçus comme une solution globale pour l’industrie du futur. Ce lancement marque un nouveau départ avec la transformation numérique des produits standardisés de ce fabricant depuis plus de 50 ans.
09 Octobre 2019  |  Électrotechnique

Jusqu’à sept couleurs dans un nouveau feu de signalisation

Avec le nouveau feu multicolore encastrable à LED 240, WERMA propose un appareil de signalisation compact rassemblant jusqu’à sept couleurs dans un seul feu: rouge, jaune, vert, blanc, bleu, violet et turquoise. Une variante tricolore rassemblant les couleurs rouge, jaune et vert en un seul appareil de signalisation est également disponible.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch