25 Avril 2012  |  Fluidique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2012

Un compresseur sans huile économe en énergie

Le compresseur ZH 350+ exempt d’huile est le plus éco-énergétique ayant jamais été conçu par Atlas Copco. Il s’agit du premier compresseur centrifuge tri-étagé industriel à moyenne pression, commercialisé avec des moteurs à grande vitesse, mais sans carter d’engrenages.

Le compresseur ZH 350+ est conçu pour les secteurs pharmaceutique, électronique, aéronautique, automobile, ainsi que pour les autres industries qui exigent un air de qualité supérieure, totalement exempt d’huile. Par rapport aux turbocompresseurs conventionnels, il offre des performances énergétiques remarquables. Il se destine donc aux clients qui recherchent un compresseur ayant des performances maximales, autant en termes de rendement énergétique que de fiabilité.
La conception exclusive du compresseur centrifuge à entraînement à grande vitesse non lubrifié ZH 350+ (350 kW, 7-8 bar) est le fruit d’un travail intensif de recherche et développement, ainsi que d’innovations internes. Ce compresseur consomme jusqu’à 4 % d’énergie en moins que les compresseurs exempts d’huile les plus performants d’Atlas Copco. On peut attribuer la consommation d’énergie globale extrêmement faible du nouveau turbocompresseur à cinq choix essentiels en matière de conception.
 
 
Cinq innovations
D’abord, la structure tri-étagée utilise la technologie actuellement la plus performante pour obtenir une grande efficacité thermodynamique et une faible consommation d’énergie. Cette structure en étages est réputée comme étant la plus efficace pour obtenir une compression entre 7 et 11 bar en utilisant un turbocompresseur. Ce nouveau modèle «turbo tri-étagé» se traduit par des coûts d’exploitation moyens de 3 % inférieurs à ceux d’un modèle à vis, exempt d’huile, et de 18 % inférieurs à ceux d’un modèle turbo à deux étages. Ces estimations sont basées sur les chiffres présentés dans un article de référence*.
Deuxièmement, ce compresseur se passe complètement du carter d’engrenages et, de ce fait, il élimine également les pertes de transmission qui y sont associées. Pour les cylindres dont la puissance est de l’ordre de 350 kW, les pertes de transmission peuvent conduire à une réduction de l’efficacité énergétique de l’ordre de 9 %.
Troisièmement, le compresseur ZH 350+ est doté de turbines en titane, qui permettent d’obtenir des cycles de charge-décharge plus rapides. Le gain de vitesse se traduit par une réduction des pertes de puissance en cas de faible demande d’air.
Quatrièmement, la taille optimale des refroidisseurs permet de réduire sensiblement les pertes de charge, ce qui a un effet sur la stabilité des changements de compression ultérieurs. Le modèle comprend également une zone de transfert de chaleur supérieure.
Cinquièmement, le système est purgé avant le refroidisseur, ce qui signifie que la quantité d’air comprimé perdue lorsque la demande d’air diminue est réduite au minimum.
Il est possible de faire des économies d’énergie supplémentaires en utilisant avec ce compresseur le nouveau sécheur à tambour rotatif à récupération de la chaleur de compression (MD/ND) pour les compresseurs centrifuges. l’appareil ZH 350+ a été certifié conforme à la norme ISO 8573-1 (2010), CLASSE 0, relative à la teneur en huile par l’organisme allemand indépendant Technische Überwachungs-Verein (Association allemande du contrôle technique ou TÜV), en 2011.

Atlas Copco (Suisse) SA
2557 Studen
Tél: 032 374 14 02
www.atlascopco.ch
 

* Proceedings of ASME Turbo Expo 2008: Power for Land, Sea and Air, 9-13 juin 2008, Berlin, Allemagne. Réf.: GT 2008-51353.


30 Novembre 2018  |  Fluidique

Les pompes à vide pour l’industrie chimique et pharmaceutique

Choisir la bonne pompe à vide pour les procédés chimiques et pharmaceutiques s’avère souvent délicat. Le système de vide doit fournir la vitesse de pompage requise à la pression de service et garantir ainsi le temps d’évacuation nécessaire. Il doit être insensible aux gaz et répondre aux exigences en termes de nettoyage et de récupération de gaz. La fiabilité et la rentabilité jouent également un rôle important lors du choix de la technique de vide.
13 Juin 2018  |  Fluidique

Des moteurs pneumatiques pour la fabrication de chaussures

L’histoire des chaussures remonte très loin. Il y a 40’000 ans, les gens ressentaient déjà le besoin de protéger leurs pieds contre les éléments extérieurs. Cependant, jusqu’à ce que la chaussure actuelle, moderne et raffinée, se développe, quelques siècles se sont écoulés et les différentes méthodes de fabrication des chaussures ont fortement évolué.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch