05 Août 2013  |  Formation
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2013

Les Solarteurs - les généralistes du solaire

Déjà bien implantée en Suisse alémanique, la formation Solarteur pour les professionnels actifs dans les domaines du solaire thermique, du solaire photovoltaïque et des pompes à chaleur était proposée en Suisse romande pour la première fois cet hiver. Samedi 9 mars 2013, les huit premiers diplômés romands ont été fièrement applaudis à Yverdon-les-Bains.

La formation européenne Solarteur, déjà bien implantée chez nos confrères alémaniques, ainsi que dans des pays voisins, tels que l’Allemagne, l’Autriche ou l’Italie, vient de débarquer en Romandie.
Actif dans un domaine en pleine expansion, le cours Solarteur traite les domaines des énergies renouvelables, telles que le solaire thermique, le solaire photovoltaïque, ainsi que les pompes à chaleur. Il permet d’acqérir toutes les connaissances théoriques nécessaires, mais également une approche pratique pour le montage d’installations. Bien entendu, des bases théoriques d’électrotechnique et de thermique sont dispensées, ainsi que de sécurité au travail. La formation, d’une durée de 250 périodes, est répartie sur sept modules de la manière suivante:

Essai en laboratoire: toit pour le montage de panneaux solaire / simulation d’une pompe à chaleur avec un panneau hybride et un chauffage au sol.
 
Au terme de la formation et après la réussite de chaque examen de module, le participant reçoit un certificat lui permettant de porter le titre de Solarteur, reconnu à l’échelle internationale. Dispensée par la plate-forme FE3, cette formation a eu lieu dans les locaux de la HEIG-VD à Yverdon-les-Bains. La théorie se déroule dans les salles de cours, alors qu’un laboratoire a été installé pour la partie pratique. La formation est destinée en premier lieu à toutes les personnes actives dans les domaines de l’installation électrique, du sanitaire, du chauffage, c’est-à-dire aux architectes, aux spécialistes des questions énergétiques, aux conseillers en énergie, mais également à toute personne en possession d’un CFC.
 

Xavier Murdter, directeur du cours Solarteur, en présence des manipulations sur le photovoltaïque.
 
La première remise de diplômes pour la Romandie
Le samedi 9 mars 2013, les premiers certificats Solarteur, au nombre de huit, ont été décernés à  la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) à Yverdon-les-Bains. L’obtention de ce diplôme a nécessité un engagement motivé des participants pendant cinq mois, au cours desquels chaque vendredi et chaque samedi matin, ils ont dû à la fois acquérir la théorie et la pratique nécessaires pour réaliser de bonnes installations solaires et de pompes à chaleur.
Un participant, prenant la parole au nom de tous les étudiants, a souligné sa conviction du rôle du solaire pour le futur. Comme il l’a joliment souligné, sa carrière est derrière lui, mais il s’engage résolument au côté des professionnels dans cette voie d’avenir. Suivre tous ces cours avec des jeunes qui ont l’âge d’être ses enfants et qui viennent d’horizons forts différents n’a pas été facile, mais quelle fraîcheur cela lui a apporté. Organisant lui-même des séminaires et des cours, il sait ce que cela signifie et a remercié l’équipe du Solarteur pour tout le bon travail réalisé, qui en vaut le prix.
Xavier Murdter, du laboratoire LPTherm de l’Institut de génie thermique de la HEIG-VD, directeur du cours Solarteur, a remis conjointement avec le conseiller national Roger Nordmann, les diplômes et les certificats aux jeunes et moins jeunes étudiants, sous le regard des familles, mais aussi de personnalités comme Alice Glauser, conseillère nationale, Daniel Brunner et Marc Muller, représentants l’Office fédéral de l’énergie, Luis Marcos du Service de l’environnement et de l’énergie du canton de Vaud, ainsi que des membres du comité Solarteur de Suisse romande et de Suisse alémanique.
 
Remise des attestations de suivi de cours et des certificats avec le conseiller national Roger Nordmann.
 
L’avenir des professionnels du solaire
Roger Nordmann, également président de Swissolar, a mis l’accent dans sa présentation, sur l’avenir des professionnels du solaire, la relation avec la politique nationale et la stratégie énergétique 2050 de la Confédération. Il est confiant que le soutien fédéral au solaire va être renforcé. Les prochaines discussions au Conseil national devraient déboucher sur une amélioration de la RPC (rétribution à prix coûtant): les 22’000 installations en attente de subventions ont ainsi une bonne chance de les recevoir prochainement. Le coût du solaire photovoltaïque diminuant de 20 % chaque année et cela depuis plusieurs années, son développement va encore s’accentuer. De plus, la possibilité, qui sera bientôt offerte aux particuliers de consommer eux-mêmes l’électricité produite sur leurs propres toits, devrait inciter moult personnes à se lancer dans le solaire photovoltaïque. Roger Nordmann a relevé que le développement effectif du solaire en 2012 a dépassé les propres attentes de Swissolar, ce qui démontre bien que ses projections sont réalistes et non pas utopiques.
 

La plateforme de formation FE3
1700 Fribourg
Tél: 026 309 20 91
www.fe3.ch


16 Décembre 2016  |  Formation

Les métiers techniques ? C’est «cool» !

Une récente enquête de Swissmem a démontré qu’au cours des cinq prochaines années, les professions techniques de la branche MEM (industrie des machines, des équipements électriques et des métaux) auront besoin d’engager 17’000 professionnels compétents chaque année en Suisse.
14 Octobre 2019  |  Formation

Formation: Protéger sa propriété intellectuelle en Chine

Formation prévue le 27 novembre 2019 au CENTREDOC à Neuchâtel.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch