18 Juin 2013  |  Énergie
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 03/2013

Des bornes de recharge d’appareils mobiles

La société Gidophone propose des bornes pour recharger des appareils mobiles dans les lieux publics. Elle a développé un procédé breveté pour charger par induction, c’est-à-dire sans câble, les batteries de tous les types d’appareils mobiles. Ces bornes présentent une excellente résistance au vandalisme, une grande durabilité, ainsi qu’une fiabilité à long terme.

Qui ne s’est pas retrouvé avec un appareil mobile dont la batterie est à plat? Romain Lecarpentier a eu l’idée de mettre à disposition des bornes pour remédier à ce problème. Il a ainsi créé la société Gidophone, qui installe depuis 2009 des bornes interactives partout dans le monde. Le fonctionnement s’apparente à un coffre fort d’hôtel: il suffit de générer un code secret sur l’interface au centre de la borne. Cela ouvre un casier, dans lequel l’utilisateur pose son appareil le temps qu’il se recharge. Pour récupérer son bien, il suffit de recomposer le même code. «Nous devions offrir une solution de haute sécurité. Un téléphone portable peut être l’objet le plus précieux qu’une personne puisse avoir, par exemple. Certains y mettent toute leur vie», explique Romain Lecarpentier.
«Nous avions essentiellement une contrainte technique. Le verrou devait garder son état, c’est-à-dire, rester en position fermée ou ouverte, en cas de coupure de courant. Il nous fallait trouver un modèle offrant une certaine fiabilité de programmation, tout en offrant le meilleur niveau de sécurité. Nous avons envisagé plusieurs solutions. Parmi celles-ci, nous avons testé des électroaimants, mais ils ne nous ont pas convenu en termes de fiabilité et, surtout, nous n’avions pas cette sensation de sécurité que nous avons avec l’enclenchement mécanique du loquet R4-EM de la société Southco. Nous l’avons utilisé sur la version 2 et nous continuons sur la version 3, car nous n’avons rencontré aucun problème de fiabilité», ajoute Romain Lecarpentier.
Les bornes sont entièrement compatibles avec les appareils mobiles: téléphones portables, tablettes tactiles, lecteurs MP3, consoles de jeux, appareils photos... De plus, la société a développé un procédé breveté pour charger par induction les batteries de tous les appareils mobiles, sauf les ordinateurs. Du coup aucun câble n’est nécessaire.
 
 
Tous les marchés sont visés
La société Gidophone vise tous les marchés et chaque fois qu’une borne est posée, le succès auprès des utilisateurs ne se dément pas: aéroports, gares, galeries marchandes, hôtels, salles de sport, restaurants, salles de concert, salons... Face aux concurrents (dont certains font fabriquer dans des pays à bas-coûts), la course contre la montre est lancée pour prendre une place de choix sur le marché. «En 2012, nous allons livrer de 300 à 400 bornes. Nous tablons sur 800 en 2013. Nous avons de réels avantages par rapport à la concurrence. Premièrement, nos bornes de recharge offrent de nombreuses fonctionnalités: on peut les piloter à distance, faire des sondages, de la récolte d’e-mails… Nos clients peuvent ainsi offrir un outil attractif à leurs utilisateurs et optimiser leurs revenus en services et en publicités. Deuxièmement, nous misons sur une qualité supérieure: la fabrication est sous-traitée à 90 % en France et 10 % dans d’autres pays européens. Le choix pour le système d’accès Southco entre dans cette même démarche», précise Romain Lecarpentier.
Selon les cas, les clients de la société Gidophone font payer ou non le service à l’utilisateur final. «Le prix de vente d’une borne s’établit à 5000 euros. Nous avons également une formule de location. Nos clients peuvent choisir de financer cet investissement avec les publicités que nos solutions permettent d’afficher», conclut Romain Lecarpentier. A l’image des bornes, le loquet rotatif électronique R4-EM de Southco offre d’importants avantages pour mettre en œuvre une solution d’accès facile est sûre.
La commande par microprocesseur offre une réelle flexibilité, tant pour les actions à réaliser, que pour les signaux d’actionnement qui peuvent être les plus divers: cartes de proximité ou télécommandes RF, pavés numériques câblés ou terminaux à carte magnétique, lecteurs intelligents, dispositifs biométriques…
Par rapport à un loquet mécanique ordinaire relié à un actionneur à solénoïde séparé, le motoréducteur d’entraînement du R4-EM procure une sensation plus positive de l’actionnement du loquet et il est plus efficace (consommation d’électricité réduite et capacité de charge accrue). Du fait de sa compacité (65 x 69 x 19 mm), le loquet R4-EM est facile à installer. Seules deux vis sont nécessaires pour le monter. Grâce à sa conception mécanique éprouvée et sa construction entièrement métallique, il présente une excellente résistance au vandalisme, une grande durabilité et une fiabilité à long terme. Il s’adapte du reste très bien à de nombreuses autres applications exigeantes: compartiments de rangement pour camions, bus, véhicules industriels, engins de chantier et véhicules agricoles, véhicules de loisirs…
Le loquet fonctionne avec une alimentation de 12 à 24 V CC et l’appel de courant durant l’actionnement est inférieur à 500 mA à 12 V CC.

GIDOPHONE
F-69570 Dardilly
Tél: +33(0) 977 198 218
www.gidophone.fr

Southco Manufacturing Limited
GB-WR49FA Worcester
Tél: +44 (0) 1905 346 722
www.southco.com


19 Février 2020  |  Énergie

Les éoliennes « cerfs-volants » prennent leur envol

Une équipe de neuf scientifiques du Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) de Dübendorf (ZH) teste actuellement une nouvelle génération de cerfs-volants capables de capter l’énergie éolienne. À terme, les centrales de ce type devraient pouvoir fournir du courant de manière entièrement automatisée. Le projet a déjà passé avec succès le cap d’une démonstration en automne 2018 sur les hauteurs du Chasseral, dans le Jura bernois.
07 Août 2019  |  Énergie

Le Symposium ER’19: efficacité énergétique dans le bâtiment et écoquartiers

Le secteur du bâtiment représente une part très importante de la consommation d’énergie en Suisse. Il est également responsable d’impacts majeurs sur l’environnement. Afin de répondre à ces défis, la HEIG-VD organise tous les deux ans le Symposium sur l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et l’environnement dans le bâtiment (Symposium ER).
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch