25 Février 2012  |  Automatisation
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2012

Le N° 1 des systèmes SCADA et de supervision

Selon un rapport de l’ARC Advisory Group, les produits Wonderware InTouch et ArchestrA System Platform sont N° 1 en termes de parts de marché dans les domaines de la supervision et du SCADA (télésurveillance et acquisition de données), au niveau mondial.
 
Interrogé par La Revue POLYTECHNIQUE; Craig Resnick, directeur de recherche pour l’ARC Advisory Group (lire encadré) et auteur principal de la récente étude de marché*, a précisé: «Comme nous ne disposons ni d’équipements ni de laboratoires, nous n’évaluons pas les produits en termes de performances techniques. Ce que nous faisons, c’est récolter les chiffres de vente. Dans notre étude, être le N° 1, ne concerne pas les critères tels que la performance ou la fiabilité.
Cependant, nous avons également interrogé des utilisateurs finaux et des fabricants d’équipements d’origine (OEM). Leurs avis qualitatifs sur les produits sont inclus dans les 150 pages de notre campagne d’évaluation. On y lit que chaque IHM (interface homme-machie) / SCADA remplit une niche particulière, en fonction de l’industrie, des services offerts, du système opérationnel et des régions géographiques. Mondialement, le N° 1 est la plate-forme Wonderware ArchestrA.»
 
 
Une pérennité avérée
La marque Wonderware est le premier éditeur à avoir proposé une IHM industrielle fonctionnant sous Microsoft Windows. Depuis ses débuts, les études de l’ARC Group sur le marché des IHM et des services ont toujours classé cette entreprise parmi les leaders en termes de parts de marché. Dans le rapport de l’ARC publié en 2011, faisant état des résultats de l’année civile 2010, Wonderware Invensys a dépassé la croissance du marché, maintenant sa place de N° 1 mondial, tout en creusant davantage l’écart avec son plus proche concurrent.
«Nous sommes ravis de voir les résultats de notre renforcement stratégique sur le marché de la supervision et du SCADA. Nous apprécions sincèrement la reconnaissance que nous avons reçue au travers du rapport de l’ARC. En tant qu’étude de référence dans le domaine de la supervision, leurs analyses témoignent de l’attention que nous portent les industriels», a déclaré Rashesh Mody, vice-président sénior de la division logiciels d’Invensys Operations Management. «Il ne faut pas négliger le fait que cette croissance est purement organique – Wonderware n’ayant procédé à aucune acquisition depuis de nombreuses années dans le domaine de la supervision et du SCADA. En outre, nous demeurons très centrés sur ces marchés.
Notre plate-forme logicielle évolutive, ouverte et flexible permet ainsi de s’adapter aussi bien aux attentes des constructeurs de machines, qu’aux larges applications de SCADA multi-sites. Notre base installée approche les 700’000 licences en production, sans compter que, depuis plus de 20 ans, nombreux sont nos clients ayant fait des mises à jour de leurs applications, sans remise en cause de leurs investissements. Nous proposons des logiciels répondant aux trois exigences principales d’un logiciel industriel – simplicité de développement, conformité avec les exigences informatiques et adéquation avec les attentes des opérateurs/utilisateurs – ce qui contribue à l’excellence opérationnelle de nos clients.»
 
A propos de Wonderware
Créée en 1999, la société Wonderware Switzerland distribue, commercialise et met en œuvre les solutions logicielles Wonderware Invensys depuis son siège social, établi à Morges. Avec près de 7000 licences installées, ses solutions se sont imposées sur plus de 470 sites en Suisse, dans tous les domaines de l’industrie et du tertiaire. Cette entreprise peut compter sur un réseau d’intégrateurs enregistrés et certifiés sur ses solutions logicielles.
 
Des développements constants
Le rapport de l’ARC fait ressortir que pour accélérer le déploiement de sa stratégie centrée sur le système d’information industriel en temps réel, Wonderware a développé de nouvelles fonctionnalités au sein de son offre de supervision et de SCADA. Cette entreprise a développé des solutions métiers et ajouté un service de gestion informatisée des flux de données et des tâches à sa plate-forme logicielle. Cet ajout, appelé ArchestrA Workflow, permet de modéliser et d’exécuter en temps réel des processus industriels faisant appel à de multiples ressources et systèmes. Ce dernier module, ainsi que les autres fonctionnalités offertes par la plate-forme ArchestrA ont permis à Wonderware Invensys de se différentier sur le marché. La possibilité de configurer, à partir d’un référentiel unique, par exemple, une application de supervision (niveau 2) et de Manufacturing Execution (niveau 3) signifie que l’interopérabilité entre les différents niveaux applicatifs est intrinsèque au produit et que l’intégration avec les niveaux supérieurs (comme l’ERP, progiciel de gestion intégré) est largement simplifiée.
Selon Craig Resnick, «Wonderware a une stratégie à multiples facettes pour améliorer sa position sur le marché et faire progresser son concept de système d’information industriel intégré (InFusion). L’entreprise continue de maintenir à jour ses produits InTouch et ArchestrA System Platform, tout en mettant un accent particulier sur le SCADA et le Géo-SCADA, comme en témoignent les nouvelles versions sorties récemment.»
 
A propos de l’ARC Advisory group
Fondé en 1986, l’ARC Advisory Group est un organisme étatsunien d’analyse et de recherche industrielle. Ses analystes et ses consultants disposent de connaissances et d’expériences pour répondre aux questions complexes auxquelles les industriels sont confrontés, ainsi qu’à leurs implications techniques et économiques. Parmi ses services, ce groupe offre des études, des conseils personnalisés, la comparaison des meilleures pratiques, ainsi que des études de marché et la veille technologique.
 
«Grâce à son approche entièrement orientée objet, ArchestrA System Platform permet aux utilisateurs finaux de commencer petit et de valider les fonctions primaires, pour ensuite faire évoluer l’application – et ce avec le même produit. La gestion des standards et des modifications est également inhérente au produit. Ainsi une application de supervision, ou même simplement un composant applicatif peuvent être testés, validés puis déployés à grande échelle avec le minimum d’efforts d’ingénierie», a déclaré Craig Resnick.

Wonderware SA
1110 Morges
Tél: 021 802 80 80
www.wonderware.ch
 

* Craig Resnick et al., Human-Machine Interface (HMI) Software & Services, A Five Year Market Analysis and Technology Forecast through 2015, ARC Advisory Group, 2011, 150 pp. cf. http://www.arcweb.com/market-studies/pages/human-machine-interface-software.aspx.


10 Novembre 2017  |  Automatisation

Simplification des systèmes pneumatiques

Une nouvelle approche des techniques d’entraînement pneumatiques est réalisable avec le nouveau terminal multifonctions de Festo, en l’occurrence le modèle Motion Terminal VTEM, que l’automaticien allemand considère comme étant une application qui s’inscrit dans l’approche Industrie 4.0.
24 Mai 2017  |  Automatisation

En Alsace, à la rencontre d’Industrie 4.0

Les 26 et 27 janvier 2017, sous les auspices du «Club SIAMS», une quarantaine de représentants du secteur industriel suisse ont participé à un voyage d’étude en Alsace, ayant pour objet la visite de deux grandes entreprises qui fonctionnent au rythme du concept «Industrie 4.0». Il s’agit de SEW USOCOME implantée à Mommenheim près de Strasbourg et de Cuisines Schmidt à Sélestat.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch