17 Juin 2018  |  Biotechnologie
Publié uniquement sur Internet

Le secteur des biotechnologies poursuit son ascension

L’industrie suisse des biotechnologies enregistre des chiffres record pour 2017 en matière de financements, d’investissements dans les infrastructures et d’exportations. Cela montre que la confiance dans sa valeur ajoutée et sa force d’innovation reste intacte. L’exemple le plus célèbre est l’acquisition d’Actelion par Johnson & Johnson qui, avec près de 30 milliards de dollars, a été l’année dernière, la plus importante transaction boursière du monde dans le secteur des sciences de la vie.

Le succès de l’industrie suisse des biotechnologies se poursuit. En 2017, elle a pu confirmer les résultats de ces dernières années et même les dépasser dans certains cas, comme le montrent les chiffres du Swiss Biotech Report. Par rapport à l’année précédente, les investissements en capital dans les entreprises de biotechnologie suisses privées et cotées en bourse ont doublé, passant de 0,8 milliard à 1,64 milliard de francs, soit le chiffre le plus élevé depuis la publication du premier rapport. Les chiffres d’affaires de la branche* ont augmenté de 14 %, passant à 3,79 milliards de francs. Le nombre d’employés des 237 entreprises de biotechnologie et des 60 fournisseurs a augmenté de 2,5 %, à 13’725 personnes. Enfin, les investissements dans la recherche et le développement ont également augmenté, de plus de 22 %, pour atteindre 1,39 milliard de francs.
 
Un niveau d’innovation constamment élevé
Les entreprises suisses de biotechnologie restent attrayantes sur le marché mondial. Des collaborations fructueuses se sont poursuivies en 2017. Une importante fuite de savoir-faire a été empêchée à plusieurs reprises et les activités domestiques ont été étendues afin de maintenir un haut niveau d’innovation et de création de valeur dans le pays. La reprise d’Actelion par l’acteur mondial Johnson & Johnson en est un exemple récent. Même si, depuis ce rachat, Actelion ne figure plus dans les statistiques du Swiss Biotech Report, l’entreprise dérivée, Idorsia, voit la création d’une nouvelle société de biotechnologie associée au pôle de recherche suisse.
Les rachats de Prionics par Thermo Fisher, d’Okairos et de GlycoVaxyn par GSK, de Covagen par Johnson & Johnson, de Serono par Merck KGaA, de Speedel et d’ESBATech par Novartis et de Glycart par Roche sont d’autres exemples de réussite par le passé.
 
Un avenir prometteur grâce à des conditions cadres idéales
La Suisse dispose non seulement d’une main-d’œuvre hautement spécialisée, mais également d’un réseau dense et d’une grande accessibilité des fournisseurs et des prestataires de services, à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Ces conditions cadres quasi idéales sont l’une des principales raisons pour lesquelles les entreprises biotechnologiques et pharmaceutiques suisses et étrangères ont investi et continuent d’investir massivement dans l’infrastructure de production en Suisse.
Ainsi, il existe au moins trois sites de production pour des produits de culture cellulaire de haute qualité (anticorps monoclonaux) qui sont actuellement en construction: CSL Behring à Lengnau, Biogen à Luterbach et Lonza à Viège. Avec les sites de production de Glenmark, Merck KGaA, Novartis, MSD, Roche et UCB, ces derniers vont encore augmenter les exportations de produits pharmaceutiques, de vitamines et de produits diagnostiques, ce qui signifie que les chiffres dépasseront les valeurs record de l’an dernier. La valeur des exportations de produits pharmaceutiques et biotechnologiques en 2017 était de 83,8 milliards de francs suisses, soit environ 38 % du volume total des exportations suisses.
Les perspectives d’avenir sont également très prometteuses: le pipeline de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies en Suisse, ainsi que la qualité de ses brevets, dont la moitié sont des «brevets de classe mondiale» avec un potentiel de création de valeur particulièrement élevé, assurent la place de la biotechnologie suisse sur le marché mondial comme un secteur fort et compétitif à long terme.

Le Swiss Biotech Report 2018
Le Swiss Biotech Report 2018 souligne les principaux facteurs, sources d’innovation et tendances, et résume les thèmes et les faits relatifs au développement de l’industrie suisse des biotechnologies. Le rapport est disponible sous forme numérique à l’adresse suivante: www.swissbiotech.org/report/swiss-biotech-report-2018
 
À propos de la Swiss Biotech Association
Fondée en 1998, la Swiss Biotech Association représente les intérêts de l’industrie suisse de la biotechnologie. Pour soutenir ses membres dans un marché hautement compétitif, elle s’engage pour des conditions cadres favorables et pour l’accès aux talents, aux nouvelles technologies et aux ressources financières. La Swiss Biotech Association travaille avec de nombreux partenaires des sciences de la vie dans le monde entier, sous la marque Swiss Biotech™, pour renforcer et promouvoir l’industrie suisse de la biotechnologie.
L’industrie biotechnologique suisse est l’un des secteurs les plus innovants et les plus florissants. Actuellement, plus de 15‘000 collaborateurs sont directement engagés dans des sociétés biotechnologiques suisses et l’industrie génère 40‘000 emplois indirects de fournisseurs et de prestataires de service, contribuant ainsi au succès du secteur biotechnologique suisse.
 
 

* Le rapport annuel Swiss Biotech Report comprend les sociétés de biotechnologie «rouges» dont le siège se trouve en Suisse, à l’exclusion des sociétés pharmaceutiques telles que Novartis, Roche ou encore Actelion, qui a été rachetée par J&J. Pour ne pas fausser les performances de l’industrie de la biotechnologie, les valeurs d’Actelion ont donc été exclues des chiffres-clés de 2015 et 2016.


06 Mars 2019  |  Biotechnologie

Le Blue Brain Project publie le premier atlas numérique du cerveau en 3D

Publié par le Blue Brain Project, le premier atlas numérique en 3D de chaque cellule du cerveau de la souris offre aux neuroscientifiques des informations jusqu’ici inaccessibles sur les principaux types de cellules, leur nombre et leur position dans l’ensemble des 737 régions cérébrales. Ceci pourrait accélérer considérablement les progrès de la science du cerveau.
22 Septembre 2016  |  Biotechnologie

Le secteur suisse des biotechnologies poursuit sa croissance

La branche de la biotechnologie suisse est en pleine croissance. L’an dernier, le chiffre d’affaires de ses 279 entreprises a augmenté de 5,1 % pour atteindre 5133 millions de francs. Les investissements en capital ont augmenté d’un quart pour atteindre un montant record de 907 millions de francs. Tout comme les années précédentes, de nombreuses entreprises et près de 400 emplois ont été créés.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch