30 Mars 2015
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2015

Les fausses allégations d’agression sexuelle: Vers un modèle statistique de prédiction

par Michel St-Yves et Eric Beauregard

Résumé
L’étude vise à comparer des fausses allégations d’agression sexuelle avec de vraies allégations afin de voir si certaines caractéristiques permettent de discriminer leur fondement. Les résultats démontrent que des allégations d’agression sexuelle présentent plus de probabilités d’être non fondées lorsque la présumée victime était intoxiquée au moment des faits; qu’elle rapporte que l’agresseur est un inconnu (ou qu’il y avait plusieurs agresseurs), que la description de sa taille est imprécise; que celui-ci s’est dévêtu partiellement ou en entier; qu’il a pénétré (ou a tenté de le faire) la victime, qu’il a éjaculé (peu importe que l’on retrouve ou non des traces de sperme); que l’agression a duré plus d’une heure. Toutefois, les résultats de cette étude révèlent qu’aucune de ces caractéristiques ne peut, prise isolément, aider à supporter une opinion quant au fondement ou non d’allégations d’agression sexuelle. Elles le permettent uniquement – et avec beaucoup de prudence – lorsqu’elles sont considérées en interaction avec d’autres caractéristiques.

Summary

The study examines characteristics that allow the identification of false rape allegation by comparing them to truthful rape allegations. Results show that an allegation is more likely to be false when the victim reports that she was intoxicated during the crime, the offender was unknown to her (or that more than one offender was involved), the offender’s description was vague, that he undressed partially or completely, he penetrated (or attempted to do so) the victim, he ejaculated (whether semen was found or not), and that the crime lasted more than an hour. However, the findings reveal that these factors should not be taken individually to decide on the truthfulness of a rape allegation. Instead, these factors should be examined in conjunction with each other in order to offer a careful opinion as to whether or not the police are faced with a false rape allegation.


25 Septembre 2019

Évaluer les consommations de produits psychotropes en milieu festif: à la croisée des indicateurs

Traditionnellement, la consommation de produits psychotropes en milieu festif a été évaluée par le biais de sondages autoreportés ou d’entretiens, qui seront caractérisées de méthodes conventionnelles. Plus récemment, l’épidémiologie basée sur l’analyse des eaux usées (ou analyse des eaux usées), les laboratoires d’analyse de stupéfiants (drug checking) et l’analyse des urines contenues dans les toilettes portables ont été proposés. Cet article commence par une recherche de littérature concernant l’application de l’analyse des eaux usées en milieu festif. Le type d’information recueillie par l’analyse des eaux usées et le résultat obtenu sont notamment considérés. Ces problématiques sont ensuite systématiquement traitées dans le contexte des méthodes conventionnelles, des laboratoires d’analyse de stupéfiants et de l’analyse des urines contenues dans les toilettes portables, afin d’illustrer les convergences et divergences entre ces différents indicateurs. Ainsi, une convergence de l’ensemble des indicateurs concernant la nature des consommations de produits psychotropes en milieu festif a été mise en évidence. L’ensemble des indicateurs indique que les produits les plus consommés en milieu festif sont l’alcool, le tabac, le cannabis, la cocaïne, la MDMA et l’amphétamine. En outre, confronter les connaissances en matière de consommations de produits psychotropes en milieu festif permet d’évaluer dans quelle mesure l’analyse des eaux usées est complémentaire aux autres indicateurs existants. L’analyse des eaux usées permet de monitorer au cours du temps les consommations de produits psychotropes et d’en estimer les quantités consommées, au jour le jour, lors de diverses éditions d’un même évènement. Le but de cet article est ainsi de comprendre la contribution de l’analyse des eaux usées en milieu festif et enfin, de proposer une stratégie de son déploiement pour qu’elle fournisse une information utile sur la nature et l’ampleur des consommations de produits psychotropes, caractéristiques de ce milieu.
25 Septembre 2019

Le théâtre comme média de prévention de la radicalisation : évaluation du projet « Nadia »

La prévention dans le domaine de la radicalisation violente est devenue un enjeu sociétal. De nombreuses initiatives  et actions de prévention menées partout en Europe mobilisent divers médias. Cependant, peu de dispositifs de prévention ne sont évalués. L’article porte sur l’évaluation d’un projet mené au sein des écoles par le Théâtre de Liège (en Belgique) autour de la pièce de théâtre «Nadia» qui avait pour objectif de sensibiliser les étudiants à la problématique de l’extrémisme violent, et de susciter une réflexion sur les processus en jeu. L’évaluation basée sur une double méthodologie a mis en évidence une transformation des représentations des jeunes par rapport à la radicalisation, et des impacts au niveau des connaissances et attitudes des jeunes.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch