13 Juin 2013
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 02/2013

Femmes et criminalité: une relation ambiguë? - Cas des femmes au centre pénitencier de Salé -

par Fatima Mouhieddine

Résumé
Bien que n’étant pas un fait nouveau, la criminalité féminine au Maroc souligne un problème social d’une importance croissante, même si l’on a tendance à répéter que la criminalité féminine n’est qu’un vent qui nous vient d’ailleurs… Cette criminalité à répétition est un indicateur d’un mal être grandissant et les autorités officielles ainsi que la société civile se sont décidés de reconsidérer le problème et de prendre conscience de l’ampleur de la question et son impact sur l’équilibre d’une société qui a du mal à s’en sortir.  Plusieurs pistes sont avancées pour expliquer la montée de la criminalité féminine. La situation socio-économique, la disparité sociale, le changement social, la condition féminine (Douidich 2009, Grefft-Alami 2005, Lfarakh 1996 et Moulay R’chid 1991)... La présente étude a pour objectif de faire la lumière sur la spécificité de la criminalité féminine au Maroc. Pour ce faire, nous avons procédé à la collecte des données relatives à cette enquête, sous forme de récit de vie, auprès des femmes incarcérées à la prison de salé en Mai 2009, mais aussi des bulletins statistiques de la Direction de la Délégation Générale pour la Réinsertion des détenus. Les résultats de l’étude laissent croire que la précarité et les conditions socio-économiques seraient des facteurs déterminants au niveau du passage à l’acte, mais qu’ils exerceraient leur influence de façon additive sur l’estime de soi, qui joue un rôle important dans l’acquisition du comportement criminel. Il est clair que les données recueillies ne peuvent pas étayer les postulats des théoriciens sur la criminalité féminine, mais au moins démystifier la criminalité féminine pour pouvoir l’approcher de façon objective et scientifique.

Summary
Although it is not new, female crime in Morocco brings to light a social problem of increasing importance, though we tend to repeat that female criminality is a wave that comes from abroad... This repetitive crime is an indicator of a rising discomfort, and the official authorities as well as civil society have decided to reconsider the problem and recognize the enormity of the issue and its impact on the equilibrium of a society which is always struggling to get rid of the problem. What measures has Morocco taken into account to respond? Several approaches are estimated to explain the rise of female criminality. It is not only the socio-economic situation (Douidich 2009), but also the malfunction of the social hierarchy (Grefft-Alami 2005) which has resulted, after several decades, in a conspicuous social inequality. Other explanations would be the breakdown of the family, bearing in mind, that the family is always occupying a primordial role in the education of children (Lfarakh 1996), or the lack of a social strategy for supporting single and underprivileged women (Moulay R’chid 1991). This article aims to reflect on the statistics and the measures taken into account by Morocco in the management of female criminality.


16 Décembre 2019

La réinsertion des délinquants entre mythe et réalité

En dépit de notables progrès, la prison est confrontée au défi d’avoir à réinsérer dans un système qui demeure total, notamment du fait du carcan disciplinaire et de l’impératif sécuritaire. Mais les obstacles à la réinsertion tiennent non moins à l’institutionalisation et à la prisonnièrisation dont la synergie délétère est souvent aggravée par les séquelles d’histoires individuelles souvent chargées et des troubles psychiques. A ces difficultés s’ajoute, en fin de peine, l’angoisse de la sortie. C’est singulièrement le cas après une longue détention s’agissant des libérés, nombreux, ayant perdu tout repère surtout quand livrés à eux-mêmes à défaut du moindre soutien personnel. Même surmontée, l’épreuve augure mal de la vie après la peine et des effets collatéraux de la prison. Quels remèdes et quels acteurs, en détention comme après celle-ci, pour permettre un retour réussi dans la communauté des enfants prodigues? La panacée serait-elle une justice restauratrice qui, ne tendant plus essentiellement à la déchéance et à l’humiliation, favoriserait la réparation volontaire et, avec le concours de toutes les parties prenantes, permettrait ainsi le rétablissement du lien social rompu par l’infraction.
16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch