13 Juin 2013
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 02/2013

Effets concrets de certaines mesures proposées par les personnes désécurisées pour lutter contre le sentiment d’insécurité

par André Kuhn, Julian Reymond et Baptiste Viredaz

Résumé
Après une première étude sur le sentiment d’insécurité à Lausanne (Suisse), il est apparu que les personnes soufrant d’insécurité préconisaient, à titre de solution à leur problème, une intensification de l’éclairage public, une favorisation de la convivialité entre voisins et la mise en place d’un système de vidéosurveillance dans leur immeuble. Ces trois mesures ont dès lors été testées en interrogeant à chaque fois quelque 200 personnes avant et après avoir mis en place une de ces mesures dans leur quartier, sur leur qualité de vie et leur sentiment d’insécurité. Les résultats montrent que la qualité de vie et le sentiment d’insécurité des habitants du quartier concerné ne se sont pas améliorés à la suite de l’installation d’un nouvel éclairage public, que l’accroissement du degré de convivialité (à travers l’organisation d’une fête de quartier) était propre à améliorer la situation, et que la mise en place d’une vidéosurveillance ne faisait qu’exacerber les tendances politiques initiales des répondants, les sympathisants de droite voyant leur préoccupation face à la criminalité augmenter, alors que les sympathisants de gauche la voyant diminuer.

Summary
After a first study on insecurity in Lausanne (Switzerland), it appeared, according to those respondents who suffer from fear of crime, that the most adequate solutions to reduce their fear would be to increase street lighting, conviviality, and video surveillance (CCTV). To test the real effects of those suggestions, three studies were carried out. The first study tested the effects of increasing street lighting in a district of the city of Lausanne, the second tested the effects of a neighborhood conviviality program, and the third tested the effects of CCTV on fear of crime. In each study, about 200 people were surveyed about their living conditions and fear in their neighborhood, a first time before taking the measure in their district, and a second time some weeks afterwards. The results were that feelings of insecurity and fear of crime did not diminish after an increase in street lighting, whereas conviviality seems to be an adequate way of reducing feelings of insecurity among the population, and that the effect of CCTV depends on the political points of view of the tested people, increasing the fear of crime of the rightwing respondents while decreasing the insecurity of the leftwing interviewees.


16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
20 Janvier 2020

Annonce du XVIIe colloque de l’AICLF

Le prochain colloque de l’AICLF se déroulera du 16 au 18 mai 2021 à l’Université d’Ottawa au Canada.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch