25 Novembre 2019

Une récompense exceptionnelle pour un chercheur en sciences forensiques


Christophe Champod, professeur à l’Ecole des sciences criminelles (ESC) de l’Université de Lausanne, reçoit la médaille Douglas M. Lucas 2020, soit la distinction la plus prestigieuse au monde dans le domaine des sciences forensiques.

Décernée par l’Académie américaine des sciences forensiques (AAFS) et remise tous les trois ans seulement, cette médaille récompense l’exceptionnelle contribution internationale de Christophe Champod aux sciences forensiques et en particulier à l’interprétation de traces.
C’est à l’Ecole des sciences criminelles que Christophe Champod débute son parcours en 1986, comme étudiant de la première volée du Prof. Pierre Margot. Il y obtient en 1995 un Doctorat ès sciences forensiques et commence à y enseigner. De 1999 à 2003, il est engagé comme chercheur après du Home Office Forensic Science Service (FSS, UK) où il dirige le groupe de recherche sur l’interprétation. Il revient en Suisse en 2003 pour prendre un poste de professeur à l’ESC où il enseigne et mène une intense activité de recherche sur les méthodes d’identification. Christophe Champod est régulièrement appelé comme témoin expert dans le champ des traces et empreintes (digitales, de semelles, d’outils, etc.) mais aussi dans celui des analyses ADN sur les questions d’interprétation. Il est également actif comme auditeur technique dans les procédures d’accréditation permettant d’établir la conformité de laboratoires forensiques à la norme ISO 17025. Christophe Champod a reçu en 2015 un Distinguished ENFSI Scientist Award pour l'ensemble de sa contribution scientifique à la science forensique et en 2017 la Henry Medal de la Chartered Society of Forensic Sciences anglaise.
 
Christophe Champod, professeur à l’Ecole des sciences criminelles (ESC) de l’Université de Lausanne, Félix Imhof © UNIL
 

Cette nouvelle distinction souligne une fois de plus l’excellence de ses recherches, leur portée internationale et leur actualité qui relève selon lui de ses contacts avec les jeunes chercheuses et chercheurs qu’il suit dans leurs travaux de doctorat et du cadre favorable mis en place par l’ESC : « Cette reconnaissance est avant tout celle des travaux des recherches menés à l’UNIL avec mes collègues et avec des chercheuses et chercheurs en Suisse et à l’étranger. Ce sont les doctorants et doctorantes qui sont la force vive de cette recherche et de son futur. Grâce à leurs efforts nous aspirons à développer une discipline scientifique où les incertitudes sont quantifiées plutôt qu’une science forensique où l’on se remet à la seule parole de l’expert. »
C’est la deuxième fois qu’un membre de l’ESC reçoit cette prestigieuse médaille après le professeur Pierre Margot en 2011. Christophe Champod démontre une nouvelle fois le prestige international de l’Ecole de sciences criminelles de la Faculté de droit, des sciences criminelles et d’administration publique de l’Université de Lausanne et la qualité de ses chercheuses et chercheurs.

(SOURCES)


16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
16 Décembre 2019

La réinsertion des délinquants entre mythe et réalité

En dépit de notables progrès, la prison est confrontée au défi d’avoir à réinsérer dans un système qui demeure total, notamment du fait du carcan disciplinaire et de l’impératif sécuritaire. Mais les obstacles à la réinsertion tiennent non moins à l’institutionalisation et à la prisonnièrisation dont la synergie délétère est souvent aggravée par les séquelles d’histoires individuelles souvent chargées et des troubles psychiques. A ces difficultés s’ajoute, en fin de peine, l’angoisse de la sortie. C’est singulièrement le cas après une longue détention s’agissant des libérés, nombreux, ayant perdu tout repère surtout quand livrés à eux-mêmes à défaut du moindre soutien personnel. Même surmontée, l’épreuve augure mal de la vie après la peine et des effets collatéraux de la prison. Quels remèdes et quels acteurs, en détention comme après celle-ci, pour permettre un retour réussi dans la communauté des enfants prodigues? La panacée serait-elle une justice restauratrice qui, ne tendant plus essentiellement à la déchéance et à l’humiliation, favoriserait la réparation volontaire et, avec le concours de toutes les parties prenantes, permettrait ainsi le rétablissement du lien social rompu par l’infraction.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch