29 Mars 2019
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2019

Mineurs auteurs d’infraction: Quels regards sur leur parcours de désistance?

par Rosa Puglia et Fabienne Glowacz

Résumé
Le modèle socio-subjectif de la désistance suppose une interrelation complexe entre les changements personnels et les changements sociaux. Ainsi, l’individu et donc ses caractéristiques personnelles, ses capacités cognitives et affectives interagissent avec son environnement pour permettre une sortie de la trajectoire délinquante. Cette recherche a pour objectif de comprendre le processus de désistance à partir l’étude du récit de trois mineurs délinquants récidivistes. Pour ce faire, ces jeunes en transition vers l’âge adulte ont réalisé un entretien semi-directif et une passation de questionnaires. Les données collectées ont été analysées suivant la méthode Interpretative Phenomenological analysis (IPA) dont l’objectif est de comprendre de manière détaillée comment les personnes donnent sens à leur monde personnel et social. (Smith & Osboren, 2003).

Summary
Socio-subjective model of desistance assumed complex relation between personal changes et social changes. So, people interact with their environment to allow exit of delinquency. The aim of the study is to understanding desistance process though the offenders adolescents’ experience. So, a semi-structured interview was realized and questionnaires were completed with three adolescents in emerging adulthood. Data were analyzed with Interpretative Phenomenological analysis (IPA). The aim is to understanding in depth how people give sense to their personal and social world.


16 Décembre 2019

La réinsertion des délinquants entre mythe et réalité

En dépit de notables progrès, la prison est confrontée au défi d’avoir à réinsérer dans un système qui demeure total, notamment du fait du carcan disciplinaire et de l’impératif sécuritaire. Mais les obstacles à la réinsertion tiennent non moins à l’institutionalisation et à la prisonnièrisation dont la synergie délétère est souvent aggravée par les séquelles d’histoires individuelles souvent chargées et des troubles psychiques. A ces difficultés s’ajoute, en fin de peine, l’angoisse de la sortie. C’est singulièrement le cas après une longue détention s’agissant des libérés, nombreux, ayant perdu tout repère surtout quand livrés à eux-mêmes à défaut du moindre soutien personnel. Même surmontée, l’épreuve augure mal de la vie après la peine et des effets collatéraux de la prison. Quels remèdes et quels acteurs, en détention comme après celle-ci, pour permettre un retour réussi dans la communauté des enfants prodigues? La panacée serait-elle une justice restauratrice qui, ne tendant plus essentiellement à la déchéance et à l’humiliation, favoriserait la réparation volontaire et, avec le concours de toutes les parties prenantes, permettrait ainsi le rétablissement du lien social rompu par l’infraction.
16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch