29 Mars 2019
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2019

La violence physique et sexuelle grave subie par les femmes en contexte conjugal

par Frédéric Ouellet, Emeline Hetroy et Chloé Leclerc

Résumé
Dans l’Enquête sociale générale de 2014, on estime qu’environ 34 % des femmes victimes de violence conjugale auraient été «agressées sexuellement, battues, étranglées ou menacées avec une arme à feu ou un couteau» (Statistique Canada, 2016). Malgré l’urgence de la problématique, peu de recherches à ce jour ont étudié la dynamique de la gravité de la violence conjugale à travers le temps. L’objectif de cette étude est donc d’examiner les variations mensuelles de la gravité de la violence conjugale afin de déterminer les facteurs qui permettraient de prédire les violences physiques et sexuelles. Les données rétrospectives utilisées dans ce projet ont été récoltées, grâce à la méthode des calendriers d’histoire de vie, auprès de 70 femmes victimes de violence conjugale. Cette étude est novatrice puisqu’elle utilise une approche multidimensionnelle et une méthode avant-gardiste, celle des calendriers d’histoire de vie, pour appréhender la question de la violence conjugale. La mise en place de stratégies d’intervention efficaces dépend de l’amélioration de nos connaissances sur le sujet et de la mise en évidence des facteurs de vulnérabilité et de protections, et nous croyons que cette étude peut contribuer au développement de ces connaissances.

Summary
In 2014 the General Social Survey estimated that approximately 34 % of female victims of spousal violence were «sexually assaulted, beaten, choked or threatened with a firearm or knife» (Statistics Canada, 2016). Despite the urgency of the problem, the dynamics of the severity of intimate partner violence over time remains understudied. The objective of this study is to examine the monthly variations in the severity of intimate partner violence to identify factors that could predict physical and sexual violence. The retrospective data on the trajectory of 70 female victims of intimate partner violence were collected using life history calendar method. This study is innovative because it uses a multidimensional approach and an avant-garde method to understand the issue of intimate partner violence. We believe that this study can contribute to the development of new knowledge that could be used to develop effective intervention strategies.


16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
16 Décembre 2019

Proposition d’une méthodologie d’évaluation de l’identité en voie de radicalisation

Devant la multiplicité d’arrestations de personnes pour une problématique de radicalité, si ce n’est d’actes terroristes, les professionnels de la détention doivent faire face à deux questions: celle de l’évaluation et celle de l’accompagnement ou de la prise en charge. Cet article propose une articulation de cette problématique en définissant quatre questionnements que doivent avoir les professionnels en charge de ce public: i) quoi?; ii) que faire?; iii) pour quoi faire?; iv) comment faire? A partir d’une analyse approfondie qui, à l’instar des préconisations du Good Lives Model, vise l’appréciation des investissements de la personne dans ses différentes sphères de vie, dans une double lecture: synchronique et diachronique. La lecture de ces plans de vie, permet aux professionnels de co-construire avec la personne accompagnée un plan d’accompagnement.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch