29 Juin 2012
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 02/2012

Pourquoi si peu d’homicides au Maroc?

par Valerie Dubois et Maurice Cusson

Résumé
Au Maroc, la fréquence des homicides est l’une des moins élevées au monde. La majorité des homicides qui subsistent mettent aux prises des hommes qui se querellent ou encore des membres d’une même famille. Pour rendre compte de la rareté de l’homicide dans ce pays, malgré la persistance des inégalités, de la pauvreté et de la corruption, les questions et les hypothèses suivantes sont discutées. Il se pourrait que la légitimité de la monarchie encourage les Marocains à respecter les lois de leur pays et les retient de se faire justice eux-mêmes. Mais pourquoi compte-t-on si peu de règlements de compte dans ce pays où, pourtant, le cannabis est cultivé et exporté en grandes quantités? L’hypothèse selon laquelle les contrôles sociaux informels et la religion exercent une influence pacificatrice est envisagée. L’article se termine en suggérant que la rareté des homicides au Maroc n’est pas sans rapport avec l’action dissuasive de la police et des services de renseignements, manifestement très bien informés.
 
Summary
In Morocco, the incidence of homicides is one of the lowest in the world. The majority of homicides include quarrels and fights between men and inter-family killings. To account for the low frequency of homicides in this country, despite the inequality, poverty, and corruption the following questions and hypotheses are discussed. It is possible that the legitimacy of the monarchical regime is a contributing factor, preventing people from taking the law into their own hands? Why are there so few settling of scores between drug dealers in a country where cannabis is grown and exported in large quantities?  Does religion and informal social controls have a pacifying influence? This article concludes that the scarcity of homicides in Morocco may be related to the deterrent impact of the police and intelligence services, which are clearly well informed.
 


16 Décembre 2019

Proposition d’une méthodologie d’évaluation de l’identité en voie de radicalisation

Devant la multiplicité d’arrestations de personnes pour une problématique de radicalité, si ce n’est d’actes terroristes, les professionnels de la détention doivent faire face à deux questions: celle de l’évaluation et celle de l’accompagnement ou de la prise en charge. Cet article propose une articulation de cette problématique en définissant quatre questionnements que doivent avoir les professionnels en charge de ce public: i) quoi?; ii) que faire?; iii) pour quoi faire?; iv) comment faire? A partir d’une analyse approfondie qui, à l’instar des préconisations du Good Lives Model, vise l’appréciation des investissements de la personne dans ses différentes sphères de vie, dans une double lecture: synchronique et diachronique. La lecture de ces plans de vie, permet aux professionnels de co-construire avec la personne accompagnée un plan d’accompagnement.
16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch