29 Juin 2012
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 02/2012

Japon: homicides, suicides et contrôles sociaux

par Chikao Uranaka et Maurice Cusson

Résumé
Au Japon, les taux d’homicide se maintiennent depuis des années à des niveaux parmi les plus bas au monde. L’article examine les chiffres officiels sur les homicides depuis 2001. On constate que les meurtriers et les victimes sont relativement âgés et que la majorité d’entre eux se connaissaient au moment des faits. La très faible fréquence des homicides est expliquée en termes de contrôles sociaux internes et informels: l’intériorisation des valeurs de respect d’autrui et de devoir, une surveillance serrée, des relations hiérarchiques qui limitent les querelles. Viennent s’ajouter des contrôles sociaux institutionnalisés et principalement une police active, enracinée dans la population et opérant en synergie avec la société civile. L’article aborde aussi la question du très petit nombre de règlements de comptes entre les Yakusa ainsi que celle des rapports entre l’homicide et le suicide.
 
Summary
In Japan, homicide rates are among the lowest in the world. The article presents the police data on homicide since 2001. The murderers and victims are relatively old and involve family members and acquaintances. The very low frequency of homicides is explained, first, by informal social controls: the internalization of values of respect for others, constant surveillance, and hierarchical relations. Second, one finds formal social controls by an effective police operating in synergy with civil society. The article also discusses the very small number of gang wars between the Yakuza and the relationship between homicide and suicide.
 


16 Décembre 2019

Investigations forensiques lors d’incidents atomiques, biologiques et chimiques en Suisse: Contexte et réflexions préliminaires

Au cours des dix dernières années, le domaine de l’investigation forensique d’incidents impliquant des agents atomiques, biologiques ou chimiques (ABC) a gagné en importance. Néanmoins, les domaines de la protection ABC et de la science forensique restent souvent bien distincts. Sachant que les compétences nécessaires pour d’une part gérer les incidents ABC et d’autre part mener à bien des investigations forensiques sont d’ores et déjà disponibles en Suisse, les auteurs sont convaincus qu’une mise en commun de ces deux disciplines est la clef pour mener à bien une investigation forensique d’incidents impliquant des agents ABC. A cet effet, le présent manuscrit se propose de résumer les deux domaines concernés, à savoir; la gestion d’incidents impliquant des agents ABC (section 2) et l’investigation forensique (section 3). Une brève présentation des tendances européennes concernant l’investigation forensique d’incidents ABC sera fournie dans la section 4. Toutes ces informations serviront de base à la discussion concernant les points importants à considérer pour mettre en place une procédure d’investigation d’incidents impliquant des agents du type ABC en Suisse.
20 Janvier 2020

Annonce du XVIIe colloque de l’AICLF

Le prochain colloque de l’AICLF se déroulera du 16 au 18 mai 2021 à l’Université d’Ottawa au Canada.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch