21 Décembre 2018
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 04/2018

La crise de la criminologie en Côte d’Ivoire

par Ismaila Bakayoko

Résumé
La crise de la criminologie en Côte d’Ivoire se déroule dans l’indifférence des autorités universitaires et politiques. L’état des lieux des enseignements et des pratiques de cette discipline montre une science dans une situation de marginalisation. Le dynamisme de la recherche des années d’incubation  et de coopération du CICC est remplacé par un engouement de la demande en formation, avec des perspectives d’insertion sociale précaires. Le constat de crise nous amène à pointer l’inachèvement de la mission d’incubation du CICC, les difficultés de positionnement de la discipline dans un environnement académique et politique peu favorable et les faiblesses d’une réforme de l’enseignement aux normes internationales. Ces trois facteurs permettent d’entamer la réflexion sur la réhabilitation de cette discipline. Nous préconisons de réactiver  l’observatoire mondial des programmes académiques en criminologie. Il faut mettre en synergie les différentes unités de formation de la sous-région afin de capitaliser  les pratiques d’enseignement. Aussi, les acteurs doivent développer le partenariat privé-public, pour faciliter l’employabilité des compétences criminologiques.

Summary
The crisis of criminology in Côte d’Ivoire is taking place in the indifference of academic and political authorities. The state of play of the teachings and practices of this discipline shows a science in a situation of marginalization. The dynamism of the research of the years of incubation and cooperation of the CICC is replaced by a craze of demand for training, with prospects of precarious social integration. The finding of crisis leads us to point out the incompleteness of the CICC’s incubation mission, the difficulties of positioning the discipline in an unfavorable academic and political environment and the avatars of a reform of education to international standards. These three factors make it possible to begin thinking about the rehabilitation of this discipline. We recommend reactivating the world observatory of academic programs in criminology. The different training units of the sub-region must be synergized in order to capitalize on teaching practices. Also, the actors must develop the private-public partnership, to facilitate the employability of criminological skills.


25 Juin 2020

La justice restaurative des mineurs en France, une approche dans une perspective juridique et scientifique

Cet article est une analyse de la circulaire française du 15 mars 2017 (1), qui traite de la mise en œuvre de la justice restaurative en France, en particulier dans le domaine de la justice des mineurs. L’analyse de la circulaire est faite en comparaison avec le contexte de la directive européenne sur la justice juvénile et la littérature internationale sur les processus criminologiques en justice restaurative (plus précisément les principes qui l’intéressent). Cet article démontrera que la justice restaurative et la philosophie sur laquelle elle repose sont conformes à la directive européenne 2016/800, qui traite de la participation des enfants à la justice des mineurs et à une justice qui leur soit adaptée (2). Cependant, cette directive européenne n’est pas mentionnée dans la circulaire française. Ensuite, cet article entreprendra une analyse pour identifier les écarts entre les principes philosophiques sur lesquels repose la justice restaurative et leur mise en œuvre dans le cadre juridique français et la circulaire précitée. Il proposera également quelques clarifications dans l’utilisation des termes juridiques pour mieux se conformer à la philosophie et aux processus de la justice restaurative.
25 Juin 2020

Pratique restaurative et processus de désistance identitaire : le Programme de Parrainage de Désistance (PPD)

Cet article vise à décrire un programme correctionnel de parrainage d’auteurs d’infraction inspiré des cercles de soutien et de responsabilité. Ce programme offre aux infracteurs, alors « filleuls », un accompagnement par un « parrain », issu de la société civile. Cet accompagnement a pour objectif la désistance. Après avoir rappelées les modalités pratiques du programme, cet article présentera les liens avec le « processus » de désistance à partir des discours des participants ayant traversé le programme. Les analyses mettent en évidence un meilleur investissement des sphères de vie étayantes et protectrices (face à la récidive). Ces données sont mises en perspective avec les théories de criminologie positive questionnant l’identité du délinquant, théories que sont la Désistance, le Good Lives Model (GLM) et le Modèle de l’Identité Temporelle (TIM-E).
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch