20 Août 2019  |  Recyclage
Publié dans Oberflächen POLYSURFACES 02/2019

Recycler les eaux de décapage

Laurent Dumas

La production des machines en acier inoxydable mécanosoudé chez Vendée Concept génère des déchets liquides; il s’agit des eaux de rinçage issues du décapage et de la passivation des pièces en acier inoxydable. Ces eaux étaient traitées in situ par une station de traitement physico-chimique. Dans une démarche environnementale responsable, cette entreprise a décidé de s’équiper d’un évaporateur sous vide H2O.

Bei der Herstellung der Anlagen aus geschweisstem Edelstahl bei Vendée Concept fällt Prozesswasser an: Spülwässer aus Beizprozessen und aus Passivierungsverfahren. Diese Abwässer wurden bisher vor Ort von einer chemisch-physikalischen Anlage aufbereitet. Nun hat sich das Unternehmen für einen nachhaltigen Vakuumverdampfer von H2O entschieden.

L’usine Vendée Concept à La Roche-sur-Yon, en France, fabrique des équipements pour l’industrie agroalimentaire en intégrant des procédés techniques spécifiques. Les gammes de produits et les solutions mécaniques offrent des concepts de robotisation, calibrage, pesage, supervision, convoyage et manutention. Cette société est spécialisée dans les filières volaille, produits de la mer et viande.
 
Equipement en acier inoxydable pour l’industrie agroalimentaire.
 

État des lieux
Les fabrications de l’usine de Vendée Concept nécessitent des outils de production et de transformation de l’acier inoxydable – un matériau compatible avec les applications agroalimentaires –, permettant d’assurer la découpe, le soudage, le dégraissage, le décapage et la passivation.
Une fois les pièces soudées, celles-ci sont dégraissées avant le traitement de surface. Le décapage et la passivation permettent de renforcer la résistance à la corrosion. Pour ce faire, les petites pièces sont immergées dans un bain d’acide, alors que les plus grosses sont pulvérisées. Après décapage et passivation, les pièces sont rincées avec un nettoyeur à haute pression alimenté par l’eau courante. Les eaux de rinçage sont acheminées vers la station d’épuration physico-chimique pour y être traitées.
Depuis de nombreuses années, la société Vendée Concept traitait ses eaux par le biais d’une station de traitement physico-chimique classique avec rejet dans une station d’épuration urbaine. Conformément à la convention passée avec la Communauté de communes, les rejets étaient contrôlés et analysés périodiquement. Cependant, cette ancienne station exigeait un suivi assidu et contraignant pour assurer le respect des normes avec, en plus, la difficulté due à la diversité des effluents.
Même si ce type de traitement des eaux usées respecte l’ensemble des limites admissibles, il est pratiquement impossible d’empêcher que des contaminants résiduels soient rejetés dans l’environnement. Il s’agit d’ une pollution permanente, préjudiciable aux générations futures.
 
Traitement et recyclage des eaux de décapage inox.
 
 
Lancement du projet
La recherche d’une solution alternative pour le remplacement de cette station vieillissante s’est imposée. Eric Legendre, sensible à l’aspect environnemental dans l’usine de La Roche-sur-Yon, avait entendu parler du rejet zéro par évapo-concentration et voulait approfondir le sujet. La solution de l’évaporation permettait à la fois:
  • de recycler l’eau purifiée (distillat) vers les postes de consommation
  • de se libérer totalement des contraintes de contrôle liées au rejet
  • de ne générer aucune pollution dans l‘environnement
 
Vendée Concept a choisi cette voie pour être en accord avec sa politique environnementale exigeante. D’autre part, une exploitation facile et automatisée, ainsi qu’une maintenance nécessitant peu de ressources, étaient des critères essentiels dans le choix du fournisseur.
Les étapes de l’étude:
  • Réalisation d’un bilan complet des effluents et des volumes correspondants.
  • Mise à jour du répertoire des produits utilisés (dégraissant, bains actifs et rinçages des opérations de décapage/passivation). Cette partie est capitale, car elle permet de faire un bilan et donc éventuellement d’isoler les produits ou les flux pouvant être critiques.
  • Les bains acides de décapage/passivation ont été écartés, car trop concentrés.
  • Définition des capacités de stockage en amont et en aval. La cuve de stockage enterrée est réutilisée. Une cuve de neutralisation est nécessaire pour remonter le pH de l’effluent acide avant de procéder à l’évaporation. Le distillat sera stocké dans une cuve en attendant d’être réutilisé par le nettoyeur haute pression.
  • Définition des post-traitements nécessaires sur le distillat pour atteindre les exigences de qualité: aucun. L’eau récupérée convient parfaitement au rinçage des pièces.
  • Définition du débit moyen de l’évaporateur sur le facteur de concentration obtenu.
 
Un évaporateur type «Vacudest 90» pouvant traiter jusqu’à 1,5 m³/jour, avec un facteur de concentration de 14 sur les rinçages, répond à la demande. Vendée Concept retient cette solution par évaporation sous vide et décide de se lancer dans cette voie, avec l’optique du rejet liquide nul, et donc du recyclage du distillat. L’entreprise ne rejettera ainsi plus aucune eau dans la station communale et sera, à terme, libérée de toute contrainte de contrôle de rejet.
 
Stockage du distillat avec surpresseur pour la réutilisation de l’eau purifiée.
 
 
Conclusion
Au bout de trois mois de fonctionnement, l’évaporateur donne un résultat très satisfaisant. En effet, Eric Legendre déclare: «La mise en service a été rapide et la formation complète. Nous avons ainsi pu recycler le distillat dans le cycle de production, par le biais d’un surpresseur, car sa qualité, bien supérieure à celle de l’eau produite par notre ancienne station physico-chimique, le permettait. Ce système permet de recycler 90 % environ de l’eau consommée en amont. Le service après-vente de H2O est à la fois compétent, à l’écoute et réactif. Nous sommes rappelés dans l’heure ou au plus tard dans les 24 heures.»
Au final, Vendée Concept confirme la pertinence du choix de la solution H2O-«Vacudest». Le service après-vente d’H2O prend désormais le relais pour garantir la disponibilité de la machine, répondre aux questions, assurer les opérations de maintenance importantes et préconiser des améliorations, si besoin est.
Cette installation a été financée en partenariat avec l’Agence de l’eau Loire Bretagne sous forme d’une subvention à hauteur de 50 % du coût global du projet.
 
Laurent Dumas, ingénieur
Responsable commercial France Ouest
H2O GmbH
Wiesenstrasse 32
D-79585 Steinen
Tél. +49 7627 923 90
Fax +49 7627 923 91 00
info@h2o-de.com
www.h2o-de.com


19 Mars 2019  |  Recyclage

Veredelung für Lösemittel

L’entreprise Geiss, l’un des leaders européens du recyclage de solvants, a mis en service l’extension de son installation de traitement de solvants. Il pose ainsi de nouveaux jalons en matière de qualité et d’économie circulaire sur le marché.
26 Mars 2019  |  Recyclage

Neue Ideen für Kühlschmierstoffe

Les lubrifiants réfrigérants s’utilisent partout dans la métallurgie lorsque, lors du perçage, du fraisage, de la séparation, du polissage, etc., il faut évacuer la chaleur produite et rincer les pièces usinées directement dans la zone de travail, pendant l’enlèvement de copeaux, ceci afin d’améliorer la lubrification ainsi que la qualité des surfaces. L’efficacité énergétique et la durabilité sont également des aspects importants lors de la mise au point de nouveaux lubrifiants réfrigérants.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch