10 Mai 2018  |  Environnement
Publié dans Sécurité Environnement 02/2018

Toutes les technologies environnementales à l’IFAT 2018

L’IFAT, Salon leader pour la gestion des eaux, l’exploitation des eaux usées et l’industrie des déchets et des matières premières, ouvrira ses portes à Munich du 14 au 18 mai 2018. L’IFAT est, à l’échelon mondial, la manifestation de pointe du secteur des technologies environnementales.

La dernière édition du salon IFAT a accueilli en 2016, 3097 exposants de 59 nationalités et 136’885 visiteurs de 168 nationalités. Cette année, le parc des expositions de Munich et ses deux nouvelles halles accueilleront l’IFAT 2018, le salon leader mondial qui donnera l’occasion à plus de 3100 exposants de présenter des techniques de pointe dans la gestion des eaux, l’exploitation des eaux usées, ainsi que l’industrie des déchets et des matières premières.
Aujourd’hui, l’industrie – et celle des déchets en particulier – fait face à des défis de taille dans un contexte législatif en évolution et de rapports de marché internationaux en mutation, comme les nouvelles conditions d’importation de déchets décrétées par le gouvernement chinois. C’est dans ce cadre que des entreprises soucieuses de faire partie de la solution grâce à leurs nouveaux procédés se sont inscrites à l’IFAT. Voici quelques-uns des thèmes qui seront abordés lors du salon.
 

À l’IFAT 2016. (Photo: Messe München)
 
 
Un tri totalement automatique des plastiques
Jusqu’à présent, il était difficile de trier mécaniquement les films PVC, les biofilms et les films agricoles. D’après les observations de l’entreprise Steinert GmbH, ceux-ci se décollent des bandes convoyeuses des trieuses traditionnelles, volent dans tous les sens et peuvent échapper à la vigilance des systèmes de caméras. Pour pallier ce problème, l’entreprise a élaboré la trieuse UniSort Film, qu’elle présentera au salon. Cette dernière est équipée d’un tunnel de détente situé au-dessus de sa bande convoyeuse, qui produit un souffle d’air doux juste assez puissant pour pousser les films plastiques sur la bande, tout en les maintenant en place. Une source lumineuse éclaire la bande convoyeuse, tandis qu’une caméra proche infrarouge enregistre la lumière réfléchie. Un logiciel en analyse le spectre pour déterminer le type de plastique en cours de traitement.
 
Séparation et dépoussiérage
De nombreux procédés dans la gestion des déchets et l’industrie du recyclage entraînent une formation de poussière. À Munich, le constructeur de machines de recyclage Doppstadt présentera sa gamme de procédés de conditionnement et de séparation spécifiques à la biomasse et aux matières minérales.
Afin d’extraire ces émissions, Donaldson Filtration Deutschland GmbH présentera des dispositifs de dépoussiérage légers et rapides à remplacer, pour des débits allant de 1200 à 56’000 m³/h.
 
Minimiser les risques chez les employés
La sécurité des éboueurs lors de la collecte des déchets fait partie des sujets qu’abordera Zöller-Kipper GmbH. Son système Clean Option s’installe sur les camions de ramassage des déchets munis d’un chargeur arrière. Il est composé d’éléments de filtrage des poussières grossières comme fines, ainsi que d’un élément en charbon actif pour éliminer les odeurs. L’air aspiré est conduit à travers un cyclone qui sépare les poussières grossières, puis à travers un filtre qui retient les poussières fines. Les risques sanitaires auxquels sont exposés les travailleurs (moisissures, virus et poussières fines) sont ainsi considérablement réduits.
Les nouvelles multibennes légères et faciles à manœuvrer de Fahrzeug- und Maschinenfabrik F.X. Meiller s’utilisent notamment pour la mise au rebut sur les chantiers et dans les entreprises difficiles d’accès. Grâce à leur faible hauteur, elles sont à l’aise dans les passages souterrains et les traversées.
Le groupe suisse ASH présentera, sous la marque Schmidt, une balayeuse entièrement électrique, dont la transmission comme l’unité de balayage se caractérisent par un fonctionnement électrique. Le véhicule se distingue par sa batterie d’une capacité supérieure à 60 kWh, soit jusqu’à dix heures d’utilisation sans recharge.
 
Récupération de l’eau et forage de puits
Pour la première fois, sept grandes entreprises de forage de puits se présenteront collectivement à l’IFAT. Cette participation commune permettra de présenter les derniers services, solutions et technologies, notamment en matière de protection contre les inondations et de gestion des crues, avec le forage de puits, l’assainissement et le remplacement de puits vétustes, ainsi que le creusage professionnel de puits d’un diamètre toujours plus élevé.
 
La numérisation et l’automatisation
L’IFAT renouera aussi avec les sujets actuels: la numérisation et l’automatisation. «Wasser 4.0» promet une meilleure gestion des ressources, davantage de flexibilité, une plus grande efficacité, une compétitivité accrue et une sécurité d’approvisionnement plus élevée pour la gestion des eaux. Avec un «jumeau numérique», par exemple, les entreprises et communes pourraient planifier, simuler et optimiser des sites et processus.
Une démonstration de Siemens avec une pièce centrale baptisée «De l’ingénierie intégrée à l’opération intégrée», démontrera les possibilités de l’intégration des données tout le long du cycle de vie des installations: solution logicielle d’ingénierie Comoc, système d’automatisation Simatic PCS 7, logiciel de simulation Simit, connexion de sous-stations sur la base du programme Totally Integrated Automation (TIA) Portal…
 
À l’IFAT 2016. (Photo: Messe München)
 
 
Gestion d’installations d’eau potable et de stations d’épuration
Présenté par le constructeur PWT Wasser- und Abwassertechnik, le nouveau système mobile de gestion opérationnelle Pramos fonctionne partout sur le site, même sans connexion Internet. En effet, les données sont transmises à l’appareil mobile (smartphone, tablette, lunettes de réalité augmentée…), qui les traite de manière autonome, jusqu’à ce qu’il y ait une couverture réseau et que les ensembles de données puissent être comparées avec celles du système principal.
Le constructeur de machines Huber SE présentera en exclusivité mondiale, son nouveau système de détection de substances parasites dans les installations de grilles. Dotée de capteurs haute technologie, la solution «Huber Safety Vision» enregistre en continu la forme et la taille de matériaux transportés par le râteau. Dès que le système détecte la présence de matériaux interdits, le râteau est interrompu et une alerte est envoyée à l’opérateur, évitant ainsi de bloquer ou d’endommager l’installation ou les unités en aval.
La société inge GmbH, un fournisseur mondial de techniques d’ultrafiltration, présentera l’application mobile de son logiciel d’étude iSD – déjà connu dans sa version PC –, qui offre de nouvelles options relatives aux techniques de procédé. Il permet de simuler des scénarios complexes avec la version en ligne et l’application, comme l’interaction de plusieurs unités d’ultrafiltration, par exemple.
Mall, un spécialiste de la construction de petites stations d’épuration, de collecteurs et de stations d’utilisation de l’eau de pluie présentera sa petite station SanoLoop, qui fonctionne avec le procédé de réacteur à une chambre (OCR), une évolution par rapport au réacteur biologique séquentiel (SBR). L’installation nettoie les eaux usées au cours d’un processus de 24 heures, sans prétraitement et selon un procédé totalement aérobie.
La longue expérience de Mauerspecht GmbH, un prestataire spécialisé dans le nettoyage et l’assainissement de canalisations, est à l’origine du robot de jet d’eau à haute pression bruNO 1.0, commercialisé sous la marque «Drain-Jet Robotics». Avec une pression d’utilisation allant jusqu’à 1500 bar et une consommation d’eau maximale de 26 l/min, ce système élimine le calcaire, les incrustations et les racines des parois intérieures des canalisations, mais aussi, en cas de nécessité, le bitume, les matières grasses, le béton ainsi que d’autres corps étrangers.


29 Mars 2018  |  Environnement

Les Journées romandes de la géothermie

Comme chaque année, l’Antenne romande de Géothermie-Suisse organise son traditionnel congrès, connu sous le nom de Journées romandes de la Géothermie. C’est un moment privilégié à l’attention de l’ensemble des professionnels de la géothermie, pour faire le point sur l’avancée des projets et de la technologie géothermique en Suisse et chez nos proches voisins.
28 Juin 2018  |  Environnement

aqua pro gaz: la neuvième édition

La neuvième édition d’aqua pro gaz, le rendez-vous des professionnels de l’eau potable, de l’assainissement et du gaz, aura lieu du 7 au 9 février 2018 à Bulle. Événement bisannuel, il regroupera près de 120 exposants de toute la Suisse. Pour son édition 2018, le salon accueille comme invité d’honneur l’ARPEA. Six cycles de conférences sur des thèmes d’actualité sont à l’agenda. L’ensemble des organisations faîtières des domaines concernés participent activement à cette biennale.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch