04 Mai 2017  |  Environnement
Publié dans Sécurité Environnement 01/2017

Pour un nettoyage précautionneux des surfaces

Lors de la fabrication de produits, les résidus représentent un risque. Un nettoyage final optimal garantit les exigences du point de vue de l’assurance qualité. Là où des surfaces sensibles doivent être nettoyées avec ménagement, les tissus de nettoyage du prestataire textile MEWA rendent de précieux services.

Dans le domaine du nettoyage des surfaces, le raffiné tissu de nettoyage MEWATEX ULTRA® se caractérise par sa puissante force d’absorption. Ces tissus assurent la propreté des outils, des machines et des infrastructures de production tout en ménageant, par un système de réutilisation, à la fois le budget et l’environnement.
 
Le nettoyage des surfaces est un élément essentiel de la production industrielle.
 
 
Ménager les matériaux et les surfaces
Les lingettes de nettoyage textiles doivent répondre à des exigences élevées, tout particulièrement là où le traitement des surfaces doit s’effectuer avec ménagement, dans la mesure du possible sans laisser de traces et avec efficacité. C’est le cas dans les équipements électriques et de précision, dans la construction de machines et d’appareils ou encore dans le secteur automobile.
Pour ce faire, les chiffons de nettoyage ordinaires ne conviennent guère. Il faut, en l’occurrence, des tissus de qualité qui doivent répondre aux exigences élevées de l’industrie. Dans ce contexte, le tissu de nettoyage MEWATEX ULTRA® réunit les qualités exigées dans la pratique, comme la résistance, la puissance d’absorption et la longévité. Il est spécialement adapté aux surfaces délicates ainsi qu’aux profils complexes, pour lesquels un degré élevé de propreté est requis.
 
Le tissu de nettoyage MEWATEX ULTRA® se caractérise par sa puissante d’absorption.
 
 
Un large spectre d’utilisation avec un codage couleur
Outre le tissu de nettoyage précité, la gamme MEWA comprend d’autres qualités. Destinées au nettoyage de machines et d’installations, elles sont un élément du système de tissus de nettoyage réutilisable de ce fabricant.
Du fait de l’étiquetage couleur, les tissus de nettoyage peuvent être séparés et lavés en fonction des différents domaines d’utilisation. Les substances utilisées et les matériaux de différentes branches tels que peintures, huiles ou matières grasses n’entrent ainsi pas en contact. Sur la base d’une gestion stratégique de l’environnement, conforme à la norme ISO 14001, il en résulte des procédés de production et des procédures de qualité affinées, dans un système dont bénéficient aussi bien l’entreprise que l’environnement.
 
À propos de MEWA
La société MEWA subvient aux besoins des entreprises dans toute l’Europe, et ce sur 44 sites. Elle propose un service complet pour les vêtements de travail et de protection, les tissus de nettoyage réutilisables, les tapis absorbant l’huile, les tapis de sol, ainsi que les fontaines de dégraissage. En complément, des articles pour la protection au travail peuvent être commandés par catalogue sous la marque «World Wide Work by MEWA».
Quelque 4900 collaborateurs sont au service de 174’600 clients dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’artisanat et de la restauration. En 2015, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 612 millions d’euros. Fondée en 1908, MEWA est aujourd’hui le principal prestataire dans le segment du management textile. En 2016, les éditions Deutsche Standards avaient désigné l’entreprise une troisième fois comme «Marque du siècle».
 
Mewa Service AG
4852 Rothrist
Tél: 062
745 19 00


30 Août 2018  |  Environnement

Un nouveau retardateur de flamme écologique

Les chimistes de l’Empa ont développé et fait breveter une synthèse chimique pour produire un agent ignifuge écologique pour les mousses, qui peut être utilisé dans les matelas et tissus de rembourrage. Contrairement aux agents ignifuges fabriqués à partir de produits chimiques à base de chlore, cette nouvelle substance est sans danger et non toxique.
13 Décembre 2018  |  Environnement

Les produits chimiques stagnent dans les plastiques du Léman

Des chercheurs des universités de Genève et de Plymouth ont détecté des niveaux élevés de métaux lourds – dépassant le maximum autorisé par la législation européenne – dans les plastiques collectés sur les berges du lac Léman, reflétant ainsi les dégâts de «l’ère plastique».
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch