03 Avril 2017  |  Informatique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2017

Une nouvelle architecture pour le déploiement de solutions IoT

Schneider Electric annonce le lancement de la nouvelle version de son architecture EcoStruxure et de sa plate-forme pour le déploiement massif de solutions IoT pour les marchés des bâtiments, des infrastructures, de l’industrie et des centres de données.

La version améliorée de l’architecture EcoStruxure de Schneider Electric et de sa plate-forme ouverte, évolutive et interopérable, fédère les trois domaines clés du savoir-faire technologique de cette entreprise dans les produits connectés, les dispositifs de contrôle de proximité́, les applications, les outils d’analyse et les services. Elle apporte davantage de valeur en termes de sûreté́, de fiabilité́, d’efficacité́, de durabilité́ et de connectivité grâce à l’Internet des objets (IoT).
 
 
Développer des solutions évolutives
Cette architecture permet de développer des solutions évolutives et convergentes pour innover à tous les niveaux d’une entreprise ou d’une organisation. Elle s’appuie sur la connectivité et les données pour créer des dispositifs de contrôle et proposer des informations immédiatement exploitables grâce à la combinaison de la puissance des outils d’analyse et des applications en boucle fermée. Schneider Electric permet ainsi à ses clients et à ses partenaires d’atteindre de nouveaux niveaux d’efficacité́ opérationnelle, de durabilité́, de performance de leurs actifs et de productivité́ de leurs collaborateurs. Développé en partenariat avec des organismes de normalisation de référence et des entreprises de technologie leaders dans leur domaine, le système EcoStruxure favorise l’innovation et l’interopérabilité́.
«EcoStruxure associe notre histoire de pionnier en gestion de l’énergie et des automatismes, notre expertise de nos métiers, ainsi que les outils de mesure et d’analyse des données pour optimiser la valeur de l’Internet des objets pour nos clients», déclare Prith Banerjee, directeur général Technologie de Schneider Electric. «Cette architecture propose à nos clients une plate-forme et une feuille de route pour déployer rapidement l’IoT dans leur entreprise, et ainsi en étendre les bénéfices au-delà̀ du niveau des équipements physiques, pour une gestion de leurs activités plus fiable, plus efficace et plus intelligente», poursuit-il.
 
Innover à tous les niveaux du savoir-faire technologique
L’architecture EcoStruxure s’appuie sur le leadership de Schneider Electric en matière de produits et systèmes pour proposer une offre complète de solutions technologiques interopérables, connectées au cloud ou installées sur site, sur ses trois domaines d’innovation technologique clés.
Le premier domaine s’appuie sur le développement de produits connectés avec une intelligence embarquée, tels que des capteurs, des disjoncteurs basse et moyenne tension, des variateurs ou des actionneurs. Le second domaine, le contrôle de pointe (edge control), apporte aux entreprises la capacité́ critique de gérer leurs opérations sur site ou à distance depuis le cloud, selon leurs besoins. Ce domaine inclut les plates-formes de contrôle connectées, accessibles à distance et dotées de fonctionnalités évoluées en termes d’automatismes et de contrôle operateur. Les fonctionnalités locales de contrôle et de pare-feu sont également incluses pour en maximiser le bénéfice, notamment pour des applications critiques. L’investissement en R&D et le développement de l’offre de Schneider Electric dans le domaine critique des logiciels, des outils d’analyse et des services combinés à l’intégration d’acquisitions récentes, comme Invensys, Telvent et Summit Energy, constituent le troisième pilier d’innovation technologique. Il s’articule autour d’un ensemble d’applications, d’outils d’analyse et de services. Grâce à des protocoles IP ouverts, EcoStruxure permet d’exploiter une large gamme d’applications, d’outils d’analyse et de services, quel que soit le fournisseur, autorisant ainsi son exploitation avec n’importe quel type de matériel, de système ou de dispositif de contrôle.
 
Une plate-forme aux capacités avancées
Cette plate-forme a été conçue pour répondre au défi majeur pour les clients, de déployer des solutions IoT de façon transparente, rentable et correctement dimensionnée. En rapprochant les technologies de l’information (TI) et les technologies opérationnelles (TO), cette plate-forme redéfinie pour l’IoT fédère trois domaines clés du savoir-faire technologique de Schneider Electric pour en optimiser la valeur chez les clients.
Le lancement de la plate-forme EcoStruxure fournit un socle technologique sécurisé́ autour de trois composants clés:
  • Une connectivité et une intelligence embarquées pour des capteurs intelligents et de l’informatique embarquée, des connexions réseau IP et des outils d’analyse de pointe.
  • Une base pour l’exécution d’opérations intelligentes agissant comme un ensemble dédié́ aux activités de contrôle, de gestion, d’automatisation et d’optimisation.
  • Une infrastructure pour la mise à disposition de services numériques connectés au cloud et permettant de déployer des applications, des outils d’analyse, des services et des dispositifs de contrôle et de surveillance.
 
Des architectures d’avenir et de référence
Schneider Electric s’appuie sur un ensemble d’architectures de référence pour proposer ces solutions pour l’efficacité́ et la durabilité́ à ses clients. Ces architectures ont été́ testées, validées et adaptées aux besoins spécifiques des principaux marchés du groupe: les bâtiments, les infrastructures, l’industrie et les centres de données. Des architectures spécifiques aux sites de production, aux équipements industriels et à la distribution de l’énergie sont également proposées.
 
À propos de Schneider Electric
Spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, Schneider Electric a réalisé́ un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros en 2015. Ses 160’000 collaborateurs répondent aux besoins de clients dans plus de 100 pays, en les aidant à gérer leur énergie et leurs processus. Des interrupteurs les plus simples aux systèmes d’exploitation les plus complexes, ses technologies, logiciels et services permettent d’optimiser la gestion et l’automatisation des activités de ses clients. Référencé dans les principaux indices de développement durable tel que le Dow Jones (DJSI), Schneider Electric occupe la douzième position dans le classement mondial «Global 100» qui répertorie les entreprises les plus engagées en faveur du développement durable.
Les entreprises Schneider Electric (Suisse) SA et Feller SA font partie du groupe Schneider Electric en Suisse, ainsi que les marques technologiques APC et Gutor Electronic. Dirigé par son PDG Matthias Bölke, Schneider Electric Suisse emploie plus de 1000 collaborateurs.
 
Schneider Electric (Suisse) SA
3063 Ittigen
Tél.: 021 654 07 00
www.schneider-electric.ch


06 Mars 2017  |  Informatique

Modélisation du comportement des grues

Un logiciel de calcul permet de définir le comportement statique et dynamique des grues, grâce à des capacités de calcul avancées et de transmettre ensuite ces données en vue de réaliser des simulations avec un logiciel spécifique.
13 Janvier 2017  |  Informatique

Après le «cloud computing», voici le «fog computing»

Dans le domaine informatique, avec le volume croissant des banques de données et leurs masses d’archivage, le «cloud computing» (données hébergées à l’externe) s’impose de plus en plus. Mais voici qu’apparaît le «fog computing» (données géo-distribuées), qui convient particulièrement à l’Internet des objets (IoT).
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch