18 Décembre 2018  |  Carnet de bord
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 12/2018

Carnet de bord (12/2018)

beqom SA remporte le Prix SVC Suisse romande 2018
Éditeur de logiciels de gestion de la rémunération pour les grandes entreprises, la société nyonnaise beqom SA remporte l’édition 2018 du Prix SVC Suisse romande.
beqom SA est spécialisée dans la réalisation de logiciels de gestion de la rémunération pour les grandes entreprises. Elle précède au classement Flyability SA, à Lausanne, concepteur de robots volants pour l’inspection industrielle et Fondarex, à St-Légier (VD), inventeur et leader mondial du marché de la technologie du vide dans le domaine de la fonderie sous pression et de l’injection plastique. Quelque 1100 personnes ont assisté à la présentation des six PME finalistes qui avaient été retenues pour cette huitième édition du Prix SVC Suisse romande, organisée par le Swiss Venture Club, au SwissTech Convention Center de l’EPFL.
 
Les résultats de Siemens Suisse pour l’exercice 2018
Siemens présente des chiffres très positifs pour l’exercice 2018 (allant du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018). Les sociétés Siemens en Suisse ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,43 milliards de francs, en augmentation de 13 % (2,16 milliards en 2017). Avec 2,29 milliards de francs, l’entrée des commandes est comparable à celle de l’exercice précédent (2,31 milliards).
«Nous avons obtenu quelques commandes importantes dans le secteur de la numérisation. Bien que ce thème soit en tête de liste des priorités pour nombre de nos clients, un intense travail de conviction reste encore nécessaire pour que des projets concrets deviennent réalité. Grâce à notre vaste portefeuille de solutions, je reste toutefois persuadé que nous pourrons profiter d’une demande persistante dans ce domaine», explique le PDG Siegfried Gerlach.
Totalisant 5740 collaborateurs en fin d’exercice, l’effectif du personnel de Siemens en Suisse est en augmentation (5639 pour l’exercice précédent). Quant à l’effectif en Suisse romande, il atteint 467 collaborateurs. L’entreprise forme aussi quelque 285 apprentis dans tout le pays. Présente sur plus de 20 sites et active dans toutes les régions linguistiques, elle continue d’afficher une forte présence sur le marché dans le domaine des techniques du bâtiment, des équipements ferroviaires et du trafic routier, de l’automatisation industrielle, ainsi que dans les techniques énergétiques et médicales.
 
L’Irlande rejoint l’ESO
Le 26 septembre, John Halligan T.D., ministre d’État irlandais et Xavier Barcons, directeur général de l’ESO, ont signé l’accord d’adhésion de l’Irlande à l’Observatoire austral européen (ESO). L’Irlande devient le 16e État membre de l’ESO.
Cette adhésion renforce la position de la communauté d’astronomes irlandais au sein de l’astronomie mondiale. En sa qualité de membre de l’ESO, l’Irlande aura accès à l’ensemble des télescopes et des instruments de classe mondiale de l’ESO, parmi lesquels figurent le Very Large Telescope (VLT) à Paranal et l’Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (ALMA) à Chajnantor. L’Irlande sera également invitée à contribuer à la construction de l’Extremely Large Telescope (ELT) au cours des prochaines années.
 
Mimotec fête son 20e anniversaire
L’entreprise de micromécanique sédunoise Mimotec, fournisseur de grandes marques horlogères, fête son vingtième anniversaire. Ayant rejoint le groupe Acrotec en mai 2017, Mimotec, avec ses 48 employés, est reconnue en Suisse et à l’étranger, comme un leader dans les domaines de la microtechnique et de la micromécanique. La société fabrique notamment des microcomposants en utilisant le procédé «LIGA» (lithographie, galvanoplastie et électroformage), qui offre des perspectives intéressantes de miniaturisation des composants dans les domaines de la micro-connectique, des appareils de mesure et des systèmes d’authentification.
 
Création de la société microcity sa
C’est à l’unanimité que l’assemblée générale a validé l’augmentation du capital-actions de 500’000 à 1 million de francs, marquant la nouvelle dimension de la structure Microcity SA, qui remplacera Neode SA. Outre le renforcement de la participation des actionnaires historiques de Neode (CSEM, HE-ARC, UniNE, BCN, CNCI, AIP, État, principales communes), deux nouveaux actionnaires ont rejoint le capital-actions de la société, à savoir l’EPFL et la FSRM(Fondation suisse pour la recherche en microtechnique).
Cette assemblée a été l’occasion d’élire, sur proposition du Conseil d’État, la nouvelle présidente du conseil d’administration en la personne de Caroline Heid, qui succèdera à Nicolas Wavre.Ce dernier a été chaleureusement remercié pour son engagement pendant de nombreuses années, durant lesquelles l’incubateur de start-ups a vécu un développement réjouissant. Ainsi, après 15 années d’existence, Neode a contribué à la création et au développement de plus de 50 nouvelles entreprises actives dans le canton de Neuchâtel. L’Assemblée générale a confirmé le maintien des autres membres du conseil d’administration dans leur fonction. Elle a également validé la mise en place d’un conseil stratégique consultatif représentatif des actionnaires et des acteurs du pôle d’innovation.
Au cours de l’année 2019, Microcity SA se consacrera à la mise en place de nouveaux programmes de soutien à l’innovation, déclinés selon trois axes:un programme d’appui aux start-ups, un programme desoutien à l’innovation destiné aux PMEde la région, ainsi qu’un programmed’accueil de grandes entreprises internationales.
Photo: Sandy Wetzel, Caroline Heid, Nicolas Wavre, Jean-Nat Karakash (de g. à dr.)
 
 
Farner inaugure un laboratoire d’innovation
Le 29 novembre, Farner a inauguré un laboratoire d’innovation à Zurich, afin de développer, dans le cadre de projets pilotes menés en commun avec des clients, de meilleures expériences de la marque à l’interface entre la technologie, le design et le marketing. Pour ce faire, l’agence collabore avec des partenaires spécialisés issus des secteurs de la science et de la technologie.
Le Farner Lab établit une passerelle entre les entreprises et les grandes opportunités apportées par la mutation technologique (réalité augmentée, réalité virtuelle, intelligence artificielle, apprentissage automatique, voix comme interface). Ainsi, les clients de l’agence peuvent essayer les nouvelles possibilités dans le cadre de projets pilotes interdisciplinaires, tester les prototypes et acquérir des expériences stratégiquement importantes pour l’avenir.
 
UPC renforce son équipe de direction
Lefournisseur de télécommunications suisse UPC augmente la taille de son équipe dedirection, en créant les postes de responsable numérique (occupé par Urs Reinhard), responsable clients (Hélia Burgunder) et responsable marketing (Stefan Fuchs).
La nouvelle équipe de direction, menée par la PDG Severina Pascu, se concentrera sur le lancement d’un programme ambitieux ayant pour objectif d’améliorer l’offre et de simplifier et numériser les processus, pour les clients privés comme pour les clients commerciaux. Dans le cadre de ce projet qui s’étend sur plusieurs années, des investissements de taille seront effectués dans les produits et les systèmes, afin d’améliorer la satisfaction des clients et de permettre à l’entreprise de poursuivre sa croissance.
 
Schneider Electric renouvelle sa direction
Schneider Electric prévoit le renouvellement de sa direction opérationnelle en Suisse début 2019. Simon Ryser, directeur général, responsable des activités en Suisse depuis 2017, quittera l’entreprise à sa demande pour relever de nouveaux défis en dehors du groupe Schneider Electric.Bernhard Kiechl (photo), vice-président, est nommé directeur par intérim. Il travaille pour l’entreprise depuis 2005 et a de l’expérience en développement des affaires, ainsi qu’en gestion de produits, de canaux de distribution et de projets à l’échelle internationale.
 
ABB renforce son activité solaire en France
ABB renforce la croissance de son activité solaire en France, tant par l’animation d’un vaste réseau de distribution (distributeurs photovoltaïques spécialisés et généralistes), que par une relation commerciale de proximité dans chaque région avec les développeurs et installateurs spécialisés.
Avec ses forces de vente généralistes et spécialisées couvrant l’ensemble du territoire, ABB enregistre un chiffre d’affaires en hausse dans tous les secteurs: résidentiel, tertiaire et industriel. L’autre pilier du développement de l’entreprise dans le segment photovoltaïque est l’amélioration continue de son service après-vente. ABB dispose ainsi, outre sa hotline technique onduleurs, d’un stock de service en région lyonnaise, d’équipes d’intervention et de partenaires de service pour couvrir le territoire et soutenir ses clients dans l’exploitation de leur installation.
Une centaine d’onduleurs seront livrés chez Provence Eco Energie à Saint-Andiol, où ils seront intégrés dans des locaux techniques réalisés sur mesure dans leur usine, avant d’être expédiés sur chantier «prêt-à-poser», facilitant ainsi un raccordement et une mise en service en quelques heures seulement. Ces installations en basse et haute tension couvrent des puissances allant de 100 kWc à 1,2 MWc.
 
Les résultats de Sage
Le groupe britannique Sage Group plc a présenté les résultats de l’exercice annuel 2018 qui s’est achevé le 30 septembre. La région Europe centrale (Allemagne, Autriche, Suisse et Pologne) a, à nouveau, été l’une des régions présentant le meilleur chiffre d’affaire du groupe. Avec 6 % de croissance organique, Sage Suisse a enregistré son meilleur résultat depuis neuf ans. La plus grande part du chiffre d’affaire a été générée par le produit Sage 100 Cloud, le logiciel ERP pour petites et moyennes entreprises de 10 à 200 utilisateurs, avec lequel les processus opérationnels peuvent être modelés individuellement dans tous les domaines, de l’offre à la réception du paiement.
 
Mersen nouveau partenaire technique du Trophée Andros
Mersen, expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés, et le Trophée Andros ont conclu un accord de partenariat technique pour la saison 2018-2019. Mersen équipe les quatre voitures électriques de course qui défieront les véhicules thermiques sur les différentes étapes du Trophée Andros, de Val Thorens, les 8 et 9 décembre 2018 jusqu’à la clôture au Stade de France le 9 février 2019.
Ces véhicules électriques ont été conçus par la société Exagon Engineering, à laquelle Mersen fournit depuis plusieurs années des composants de connexion des cellules de batteries et des fusibles de protection. Ces solutions ont été conçues pour résister à des conditions extrêmes de pilotage et d’environnement. Mersen valorise cette expertise auprès des acteurs de l’industrie du véhicule électrique en offrant des solutions adaptées de connexion et de protection des batteries, notamment celles de forte puissance.
Expert dans les chaînes de traction électrique et hybride de haute performance, Exagon étudie, conçoit et fabrique des véhicules pouvant passer de concepts à des véhicules de série.
 
maxon motor ouvre un centre d’innovation
Après deux ans de travaux, la société maxon motor ag a ouvert un centre d’Innovation à Sachseln, dans le canton d’Obwald. Dans ses six étages, ce centre rassemblera les différents services de recherche et développement et hébergera la production des micro-entraînements destinés aux applications de génie médical, secteur en forte croissance.
Ce Centre d’Innovation, qui représente un investissement de 30 millions de francs, est le cinquième bâtiment du site, qui sera relié aux autres bâtiments par des passerelles. Il compte deux sous-sols, qui accueillent le parking et les installations techniques, deux niveaux de production et deux étages de bureaux. Une installation solaire sur le toit produira chaque année 180 MW. Des arbres, des buissons et un biotope agrémentent les environs du bâtiment.


28 Janvier 2019  |  Carnet de bord

Carnet de bord (1/2019)

Le conglomérat ABB a confirmé dans un communiqué, le rachat par Hitachi de 80,1 % de sa division d’équipements pour réseaux électriques Power Grids, pour 9,1 milliards de dollars. La transaction, dont la finalisation est attendue au premier semestre 2020 – sous réserve des autorisations réglementaires d’usage – est basée sur une valeur d’entreprise de...
25 Avril 2019  |  Carnet de bord

Carnet de bord (4/2019)

Suite à la décision de Marcel Meichtry de prendre une retraite bien méritée et à la reprise de la maison d’édition de La Revue Polytechnique par son nouveau directeur, Cedric Favre (photo: le passage de témoin), POLYMEDIA ­MEICHTRY SA change de raison sociale pour devenir, à partir du 1er avril 2019, ­POLYMEDIA SA. Le site Internet de la société, qui publie également les...
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch