25 Septembre 2018  |  Informatique & Télécommunications
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 09/2018

Informatique & Télécommunications (9/2018)

L’heure est à l’apprentissage machine
Qu’ils soient destinés aux applications industrielles ou qu’ils s’adressent au grand public, les produits seront de plus en plus intelligents. Ils devront aussi mieux résister aux cyberattaques, un risque qui n’épargne personne. Autant dire que toutes les entreprises, grandes ou petites, auront du pain sur la planche. Ce sont-là quelques tendances marquantes résultant d’une étude mondiale du cabinet Deloitte, qui analyse l’évolution des usages et de la consommation dans la technologie, les médias et les télécommunications. Elles intéresseront les fournisseurs de solutions haut de gamme.
 
Les cerveaux embarqués vont se développer
Les cerveaux embarqués vont ainsi se développer à grands pas et l’apprentissage automatique deviendra mobile. L’an dernier, plus de 300 millions de smartphones avaient déjà une capacité d’apprentissage automatique en réseau neuronal embarqué. Cette fonctionnalité permet d’améliorer des applications comme la navigation intérieure, la classification d’images, la réalité augmentée ou la reconnaissance vocale, même sans connectivité cellulaire ni Wi-Fi, comme dans des régions éloignées, sous terre ou dans un avion.
 
Les tablettes en perte de vitesse
Dans un environnement connecté, l’apprentissage automatique embarqué pourrait permettre de réaliser des tâches avec davantage d’efficacité ou une plus grande confidentialité. Autre prédiction du cabinet Deloitte: les tablettes seront en perte de vitesse. En 2017, les ventes de tablettes ont été inférieures à 160 millions d’unités, ce qui suggère que nous avons dépassé le pic de la demande pour ces appareils.
Les tablettes ont leurs fans pour toute une série d’activités en ligne, mais il n’existe aucune activité pour laquelle elles seraient l’appareil préféré des utilisateurs. Deloitte prévoit également que d’ici la fin de 2018, les dépenses en «informatique à la demande» s’élèveront à un peu moins de 550 milliards de dollars dans le monde. Pour de nombreuses entreprises, grandes et petites, ce mode est attrayant pour plusieurs raisons. Il évite des dépenses importantes en immobilisation et constitue une dépense prévisible fondée sur l’utilisation réelle, qui peut être facilement accrue ou réduite en fonction des besoins de l’entreprise.
Selon le cabinet Deloitte, les dépenses en matériel informatique devraient s’élever en 2018, à 1552 milliards de dollars, en croissance de 10 % par rapport à 2016. Cette évolution ascendante est due principalement au cloud, dont les applications devraient atteindre la valeur de 547 milliards de dollars.
Enfin, la sécurité sera un des sujets de préoccupation majeur. Il faudra tout sécuriser, dans les bureaux d’études mais aussi dans les ateliers. Ce sera un des principaux défis technologiques, mais aussi une opportunité pour les entreprises spécialisées dans ce domaine ou pour celles qui comptent s’y lancer.


Informatique & Télécommunications (3/2019)

Malgré l’accélération du rythme des innovations et les changements disruptifs continus, les derniers résultats de l’index Dell Technologies Digital Transformation Index (DTI) montrent que les programmes de transformation numérique de nombreuses entreprises en sont encore à leurs débuts. Plus de la moitié des entreprises (51 %), s’inquiètent de ne pouvoir répondre aux...

Informatique & Télécommunications (5/2019)

Trois pionniers de l’intelligence artificielle – le Français Yann LeCun, le Britannique Geoffrey Hinton et le Canadien Yoshua Bengio sont les lauréats du prix Turing, l’une des plus prestigieuses récompenses en informatique. Nommé en hommage au  génial mathématicien britannique Alan Turing, pionnier de l’informatique et de l’intelligence artificielle, ce prix est...
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch