30 Mai 2018  |  Énergie & Environnement
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2018

Énergie & Environnement (5/2018)

Alerte sur de nouveaux fongicides
Après l’interdiction par la Commission européenne de trois néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, le quotidien Libération publie une étude alarmiste d’un grand nombre de chercheurs, cancérologues et toxicologues, alertant sur l’utilisation massive de produits dénommés SDHI – pour inhibiteurs de la succinate déshydrogénase –, qui finissent dans la terre puis dans les eaux, enfin dans la chaîne alimentaire animale et humaine.
Ces fongicides, utilisés pour éliminer les champignons et moisissures en agriculture ou sur les pelouses, bloquent une étape clé de la respiration des champignons. Or, les cellules de tous les êtres vivants respirent. Ce processus essentiel à la vie est rendu possible grâce à la présence dans chaque cellule de véritables usines à énergie, les mitochondries, qui jouent un rôle fondamental en libérant l’énergie contenue dans nos aliments sous forme de carburant et de chaleur, à travers la respiration cellulaire. Cette respiration cellulaire est assurée par des enzymes, que les SDHI bloquent, ce qui peut conduire chez l’homme à l’émergence de maladies telles que des encéphalopathies chez de jeunes enfants, ou entraîner la formation de tumeurs du système nerveux, voire de certains cancers du rein ou du système digestif.
 
Un modèle géologique du Plateau suisse
Dans le cadre du projet GeoMol, le Service géologique national (swisstopo) a réalisé, en collaboration avec cinq partenaires, un modèle géologique tridimensionnel du Plateau suisse. Ce projet s’inscrit dans un cadre européen, qui recouvre l’ensemble de l’avant-chaîne nord-alpine entre la Savoie et la République tchèque. Chaque région se concentre sur un thème spécifique: les tremblements de terre dans le nord de l’Italie, la géothermie autour du lac de Constance.
En Suisse, trois régions pilotes ont été identifiées: celle de Genève, très dynamique dans le domaine de la géothermie, le Mitteland et la région du lac de Constance. Douze horizons géologiques (ou strates) sont représentés, ainsi que les zones de failles les plus importantes du Plateau. Cet instrument sera très utile pour les recherches géothermiques, l’utilisation des eaux souterraines, la construction de tunnels, l’extraction de matières premières, ainsi que pour l’entreposage profond de déchets radioactifs.
 
Les centrales nucléaires dans le monde
L’an dernier, quatre nouvelles tranches nucléaires ont été mises en service, trois en Chine et une au Pakistan. La Chine, qui compte 38 réacteurs en exploitation, est passée devant la Russie, qui en compte 35. Les États-Unis sont en tête avec 99 unités, devant la France avec 58 et le Japon, qui en compte 42 en état de fonctionnement. Au 31 décembre 2017, le parc nucléaire mondial comptait 447 réacteurs répartis dans 31 pays. La puissance installée a légèrement baissé, pour s’établir à 391’400 MW. L’an dernier, une soixantaine de projets étaient en cours dans le monde.


20 Mars 2018  |  Énergie & Environnement

Énergie & Environnement (3/2018)

Le Musée cantonal de géologie de Lausanne présente, jusqu’au 25 mars, une exposition sur l’amiante. Semblables à des cheveux, les fibres d’amiante, qui croissent naturellement dans les roches, intriguent depuis l’Antiquité: sont-elles minérales ou vivantes ? Et elles sont indestructibles dans les flammes et les acides ! Dès lors l’amiante serait-il gage...
27 Février 2018  |  Énergie & Environnement

Énergie & Environnement (2/2018)

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a décerné, pour la onzième fois, le Watt d’Or, le prix suisse de l’énergie. Des entreprises et hautes écoles suisses innovantes concrétisent depuis longtemps l’avenir énergétique avec succès et détermination. Afin de récompenser leurs prestations exemplaires, l’OFEN a créé en 2006 le Watt d’Or, label de l’excellence...
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch