25 Octobre 2017  |  Rétrospective
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 10/2017

Rétrospective (10/2017) - La Revue en 1967

Un nouveau mode de transmission de la lumière
La société Du Pont a mis au point des fibres plastiques capables de transmettre la lumière comme les fils de cuivre transmettent l’électricité. Ce nouveau dispositif de conduction de la lumière, vendu sous la désignation «Cronfon», se révèle tenace et flexible. Il comble ainsi les lacunes des guides lumineux en verre, seul matériau utilisé jusqu’à ce jour à des fins identiques.
Parmi les applications de ces guides lumineux, on peut mentionner l’éclairage d’emplacements très difficilement accessibles ou celui de plusieurs objets à partir d’une source de lumière unique; ce dernier exemple se révèle d’un grand intérêt dans les industries automobile et aéronautique pour l’éclairage des tableaux de bord. Ce nouveau système permet également de concentrer la lumière sur une surface très réduite. Enfin, ces nouveaux guides lumineux flexibles peuvent être utilisés pour acheminer la lumière vers des cellules photo-électriques actionnant divers appareils et dispositifs de mesure et de commande.
 
L’insécurité toujours présente dans l’automobile
A la suite de notre article sur le 36e Salon de Genève où nous signalions déjà des lacunes de sécurité inadmissibles de la part des grands constructeurs, nous avons reçu un certain nombre de lettres. Un lecteur nous envoya des coupures de presse provenant des Etats-Unis, qui apportaient une énorme quantité d’eau au moulin de nos doléances.
Ces articles étaient signés du nom d’un auteur qui allait devenir célèbre dans le monde entier, grâce à la publication d’un livre. L’auteur en question s’appelle Ralph Nader et le titre de son livre est: Ces voitures qui tuent. Et dans ce domaine qui intéresse chaque automobiliste et chaque passager, les révélations de Nader sont inquiétantes.
Beaucoup de spécialistes en étaient conscients, mais les articles ne passaient pas ou étaient transformés de telle manière qu’ils perdaient presque toute valeur. Les journaux craignaient de s’attirer la foudre des grands constructeurs et de perdre ainsi le soutien publicitaire qu’ils leur accordaient.
 
L’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché Commun
La Confédération des industries britanniques vient d’effectuer une enquête auprès des industriels anglais à propos de l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché Commun. 865 sociétés employant de 200 à 5000 ouvriers et plus ont répondu aux questions posées. 90 % d’entre elles estiment que l’adhésion de leur pays à la C.E.E. profiterait incontestablement à toute l’industrie, que le traité de Rome est acceptable pour peu que des arrangements transitoires soient conclus et que les négociations devraient être entamées le plus rapidement possible. Plus d’un tiers des firmes interrogées pensent que l’entrée de  la Grande-Bretagne dans le Marché Commun leur apporterait des avantages certains.


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch