25 Avril 2017  |  Carnet de bord
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2017

Carnet de bord (4/2017)

Fusion d’entreprises et nouvelle raison sociale
Les entreprises zurichoises Walter Meier (Schwerzenbach) et Tobler Technique du bâtiment (Urdorf) vont fusionner, pour former l’un des principaux acteurs suisses de la branche. Walter Meier compte actuellement 774 collaborateurs pour un chiffre d’affaires annuel d’environ 240 millions de francs. Tobler Technique du bâtiment (www.techniquedubatiment) emploie près de 700 personnes et réalise un chiffre d’affaires de quelque 330 millions.
«La fusion vise à pérenniser près de 1400 emplois», a récemment indiqué Tobler dans un communiqué, tout en précisant: «Mais à court terme, il faut s’attendre à la suppression de 100 à 120 postes de travail à cause de redondances, ce qui équivaut à environ 8 % de l’effectif total».
La fusion devrait se concrétiser ces prochains mois et le groupe entrera sur le marché avec un nouveau nom début 2018. Walter Meier (www.waltermeier.com) apporte sa compétence en systèmes et services. Tobler, située à Urdorf, ses capacités en distribution et en logistique. La fusion s’effectuera au rapport de un pour un. Walter Meier connaîtra une augmentation de capital mais pas un doublement d’actions. Pour couvrir la différence, il est prévu de verser 117,8 millions de francs à la firme britannique Woleseley, propriétaire de Tobler.
Le siège de Walter Meier à Schwerzenbach.
 
Concentration dans le secteur de l’énergie
Romande Énergie, implantée à Morges (www.romande-energie.ch), a acquis la société vaudoise Neuhaus Énergie, active dans les domaines du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. Elle a racheté l’entier du capital-actions de cette entreprise basée à Echandens (VD), fondée en 1914 et qui emploie 40 personnes. Les détails financiers de l’opération n’ont pas été divulgués.
Neuhaus Énergie sera intégrée à Romande Énergie Services, créée en juillet 2016 et spécialisée dans les domaines du solaire photovoltaïque et thermique, du chauffage, de la ventilation, de la climatisation, ainsi que des installations électriques. Cette unité ambitionne de se placer à l’horizon 2020 dans le trio de tête romand dans le domaine des services énergétiques.
La société reprise déploiera ses activités sous le même nom et ses collaborateurs conserveront leur mission, assure Romande Énergie. Les équipes de Neuhaus Énergie travailleront de concert avec celles de Romande Énergie Services, formant un ensemble de 150 collaborateurs sous la houlette de l’entreprise d’Échandens.
Neuhaus Énergie SA à Échandens.
 
Une nouvelle association professionnelle
Des professionnels engagés créent QualiVentil, l’association romande pour une ventilation de qualité. Elle est actuellement domiciliée au bureau EHE SA à Yverdon-les-Bains. Dans les bâtiments modernes ou rénovés, la qualité de la ventilation joue un rôle primordial dans le confort et la santé des occupants. C’est autour de cet objectif que des professionnels engagés ont créé QualiVentil (qualiventil.ch), afin de proposer de l’information thématique, des conseils d’experts, un label de qualité ou encore des formations pratiques aux artisans.
Cette association réunit les professionnels romands du secteur de la ventilation, de la fabrication à la pose, dont le but est de défendre la qualité dans ce secteur grâce à différentes mesures: une plate-forme d’information neutre et centralisée pour les professionnels, les maîtres d’ouvrage et le grand public, des prestations de conseil et d’expertise, un système de certification d’entreprises et d’artisans, ou encore des conférences thématique et des formations pratiques pour les professionnels du secteur.
 
Une succursale en Turquie
La société industrielle Rutronik Elektronische Bauelemente GmbH, basée à Ispringen (Allemagne), qui possède des filiales en Suisse (www.rutronik.com/switzerland) à Volketswil et à Yverdon-les-Bains, annonce qu’elle vient d’inaugurer une succursale à Üskudar (Istanbul). Depuis 2008, la présence de Rutronik en Turquie était assurée par une société locale, Elektro Elektronik San. Tic A.s. implantée également à Istanbul.
Sept ingénieurs d’application et assistants de vente interne se tiendront à disposition de la clientèle. L’équipe turque est dirigée par Ladislaus Reiter, directeur des ventes pour le sud-est de l’Europe. Il dépend directement de Paul Scholten directeur des ventes au plan international. Rutronik, distributeur de matériel semi-conducteur et de composants électroniques actifs et passifs, compte plus de 1500 collaborateurs et un réseau de 70 succursales dans le monde entier.
La succursale turque de Rutronik à Istanbul.
 
Une filiale en nom propre en Autriche
Faulhaber Austria GmbH démarrera ses activités à Vienne (Autriche). La nouvelle entreprise, succursale du groupe Faulhaber, va reprendre les activités de vente et de service des produits de Faulhaber Drive Systems en Autriche et en Slovénie, assurées jusqu’à présent par ELRA-Antriebstechnik Vertriebs Ges.m.b.H. «L’Autriche est un marché important à nos yeux et nous voulons y renforcer notre présence», explique Marcus Remmel, directeur général des ventes chez Faulhaber Drive Systems et directeur général de Faulhaber Austria. Il ajoute: «Dans les secteurs des techniques médicales et des techniques d’automatisation notamment, il y a de nombreuses sociétés très intéressantes implantées ici et qui font déjà partie de notre clientèle ou que nous aimerions compter parmi nos clients».
En Suisse se trouvent deux sociétés: Faulhaber Minimotor SA à Croglio (www.faulhaber.com/fr/ch) et Faulhaber Precistep à La Chaux-de-Fonds. Avec la nouvelle filiale, les clients pourront profiter plus encore qu’auparavant du savoir-faire et des services proposés par cette société spécialisée dans le développement, la production et l’exploitation de systèmes d’entraînement électrique miniatures de haute précision, de composants d’asservissement et de commandes, pour des puissances utiles allant jusqu’à 250 W.
Faulhaber Austria GmbH à Vienne.
 
Accord entre un automaticien européen et le groupe Hyundai
B&R (Bernecker + Rainer Industrie-Elektronik Ges.m.b.H.), société autrichienne spécialisée dans l’automatisation industrielle, implantée dans 68 pays dont la Suisse (B&R Industrie Automation AG basée à Frauenfeld, www.br-automation.com), vient de signer un partenariat stratégique avec Hyundai, en l’occurrence avec le secteur des activités industrielles HHI (Hyundai Heavy Industries) du groupe sud-coréen.
Par cet accord, Hyundai appliquera préférentiellement les solutions de B&R dans ses différents domaines d’activité, en particulier pour la construction navale, l’automatisation d’usines, la production d’énergie, le traitement de l’eau, etc.
B&R apportera ainsi son expertise dans différents domaines, tels que la conformité aux normes OPC UA et CEI 61850, Industrie 4.0 ainsi que les solutions IIOT (Internet des objets industriels), sans oublier la conformité aux règlements environnementaux de plus en plus contraignants dans le domaine particulier de la construction navale.
De gauche à droite: Kim Dongkee (directeur de l’automatisation chez HHI), Choi Byeonghan (directeur de HHI electric Systems), Peter Gucher (directeur général de B&R) et Lee Yniong (directeur de B&R Korea) lors de la signature de l’accord.
 
Inventivité récompensée
Le groupe Harting, actif dans le domaine de la connectique industrielle (succursale en Suisse à Volketswil – www.harting.ch) développe, fabrique et commercialise des connecteurs industriels, des connecteurs électroniques, des systèmes pour Ethernet, de même que des dispositifs de raccordement, des systèmes câblés, des fonds de panier équipés sur mesure, des systèmes pour équiper les réseaux Ethernet, ainsi que des boîtiers de protection pour tous types de milieux industriels.
Le 14 mars dernier, au Bürgerhaus d’Espelkamp (Allemagne, siège du groupe), s’est déroulée une cérémonie appelée «Night of Innovation» (nuit de l’innovation), au cours de laquelle le Prix de l’Innovation (HA-Tec) a été décerné à un groupe de six collaborateurs s’étant particulièrement distingués en matière d’inventivité. Il s’agit de Uwe Sundermeier, Heiko Herbrechtsmeier, Mario Paetzold, Gero Degner et André Beneke. Au cours de cette cérémonie, Ulrich Eberl, journaliste scientifique et technique, spécialement invité, a précisé: «Le futur des évolutions techniques s’oriente de plus en plus vers des solutions intelligentes, notamment avec la généralisation des solutions robotisées».
Inventeurs, lauréats et membres du conseil d’administration de Harting et leurs familles, lors de la cérémonie de remise du Prix de l’Innovation HA-Tec.
 
Une nomination chez Microsoft Suisse
La nouvelle responsable du secteur Grands clients de Microsoft Suisse (www.microsoft.com/fr-ch) s’appelle Simone Frömming. Elle a pris ses fonctions le 1er avril 2017 et rend directement compte à Marianne Janik, directrice générale. Simone Frömming a précédemment travaillé pour VMware Allemagne, un prestataire d’infrastructure de type Cloud. «En intégrant Simone Frömming dans nos rangs, nous avons trouvé une personnalité d’envergure à la fois opérationnelle et performante», explique Marianne Janik, directrice générale de Microsoft Suisse, qui ajoute: «Elle possède le savoir-faire et l’expérience nécessaires pour pouvoir accompagner une entreprise sur la voie de la transformation numérique et développer le segment des grands clients locaux».
Simone Frömming travaille dans le domaine des TIC depuis plus de 25 ans. Après avoir débuté sa carrière dans les années 1990 chez IBM Allemagne, où elle est restée dix ans, elle a intégré Ixos, puis Oracle, où elle a exercé la fonction de responsable commerciale. Elle a ensuite occupé le poste de directrice du grossiste informatique Tech Data Allemagne pendant quatre ans, ainsi que divers postes de responsable à l’échelle internationale chez T-Systems, puis Ventyx, une filiale du groupe ABB. En 2014, elle devient «Country Manager» de VMware Allemagne. Simone Frömming est diplômée en gestion des entreprises de l’Université Leibniz de Hanovre. De nationalité allemande, elle partage sa vie avec son mari et ses deux enfants, aujourd’hui adultes, entre Zurich et Munich.
Simone Frömming, nouvelle responsable pour la Suisse du secteur Grands clients de Microsoft.
 
Reprise d’une société allemande
Endress+Hauser, un groupe industriel actif dans les techniques de mesure et de régulation des fluides, basé à Reinach (BL), a repris dès le début de cette année, SensAction AG, une PME de quelque seize collaborateurs, basée à Coburg, en Bavière. Cette entreprise est active dans le domaine des capteurs pour fluides (matériel et logiciel). Ses produits et prestations constituent un complément au programme de vente du groupe bâlois.
Le produits SensAction dans le domaine des capteurs pour fluides.
 


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch