25 Octobre 2012  |  Flash
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 10/2012

Le laboratoire d’astrophysique de Bordeaux prend de l’altitude

Le 6 août dernier à 7 h 31 (heure de Paris), le rover Curiosity s’est posé sur Mars, après un périple spatial d’un peu plus de huit mois, afin de répondre à la question de l’éventuelle existence de vie sur la planète rouge. C’est un véritable succès de la NASA mais pas seulement... En effet, le Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux (LAB), du fait de ses compétences en programmation numérique, a participé à la réalisation de l’instrument scientifique ChemCam installé sur le mât du rover. Développé par le CNES de Toulouse et l’IRAP (Université de Toulouse-CNRS), cet instrument sert à analyser la composition des roches à distance (jusqu’à 7 m), en tirant un laser de forte puissance et en analysant le plasma ainsi créé. Le LAB est responsable de la partie contrôle et commande de l’instrument, qui reçoit ses ordres de l’ordinateur de bord du rover. Dans les grandes lignes, cet ordinateur doit être en mesure de piloter la caméra CDD (Charge-Coupled Device ou dispositif à transfert de charge) chargée de prendre des photos d’un échantillon de roche de Mars (gérer l’autofocus, l’éclairage…), de déclencher le laser, ainsi que de positionner le petit télescope (miroir de 10 cm) chargé de collecter la lumière émise par l’échantillon visé. Cette lumière est ensuite analysée pour en déterminer sa nature (roche volcanique, argile…). Sa fabrication ayant débuté en 2006, l’instrument a été livré en 2009 à la NASA et jusqu’à présent, tout fonctionne parfaitement, même à plus de 200 millions de kilomètres de la Terre.
 


25 Mars 2019  |  Flash

L’Académie française adhère à la féminisation

Dans sa séance du jeudi 28 février 2019, l’Académie française a adopté à une large majorité le rapport sur la féminisation des noms de métiers et de fonctions présenté par une commission d’étude comprenant quatre de ses membres. Le texte, long de vingt pages, dresse un état des lieux de la question, répondant à une attente de la part d’un nombre croissant de femmes, qui...
25 Mars 2019  |  Flash

Bonne nouvelle pour les fake news !

La Commission d’enrichissement de la langue française a proposé le néologisme «infox» – contraction des abréviations information et intoxication – pour remplacer l’anglicisme fake news. La Commission d’enrichissement de la langue française est une assemblée de personnalités bénévoles au centre d’un dispositif dont la mission est de favoriser l’enrichissement de...
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch